Wimbledon (F) - Angelique Kerber retrouve les quarts de Wimbledon après sa victoire sur Coco Gauff

·2 min de lecture

Pour la première fois depuis son sacre en 2018 à Londres, l'Allemande a signé une victoire solide (6-4, 6-4) face à Coco Gauff, lundi à Wimbledon. Dans un choc des générations - Angelique Kerber (33 ans) a presque le double de l'âge de Coco Gauff (17 ans) - l'expérience a prévalu. L'Allemande, victorieuse du tournoi en 2018, a retrouvé des bases solides en battant l'Américaine (6-4, 6-4). Elle s'offre surtout son premier quart de finale de Grand Chelem depuis son sacre londonien. lire aussi Le tableau dames de Wimbledon Le match s'est avéré ouvert, à l'image des cinq premiers jeux marqués par autant de breaks. L'Allemande a été la première à serrer le jeu et tenir tous ses engagements jusqu'à la fin de la partie. L'Américaine, tantôt fulgurante sur ses accélérations des deux côtés (25 points gagnants sur l'ensemble du match), tantôt brouillonne avec respectivement 13 et 14 fautes directes dans les deux sets, a laissé passer sa chance et a manifestement fait son âge aujourd'hui sur le court. Un quart de finale ouvert Elle peut regretter sa seule petite opportunité de refaire son break de retard dans le second set, gâchée par une amortie précipitée. Kerber, sans verser dans le spectaculaire, a montré de la consistance au service et dans les échanges. Et surtout un revers très tranchant ainsi qu'une belle main gauche pour déborder les montées souvent infructueuses de Gauff au filet (53 % de réussite à 10/19). lire aussi Jabeur : « La clé était d'être agressive » Kerber confirme son statut de poil à gratter dans un tournoi qu'elle connaît déjà par coeur. Son quart ouvert face à la Tchèque Karolina Muchova, mardi, lui donne une belle chance de retrouver les demi-finales.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles