Wimbledon : la Française Alizé Cornet élimine la n° 1 mondiale Iga Swiatek

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alizé Cornet, victorieuse face à Iga Swiatek, samedi 2 juillet.
Alizé Cornet, victorieuse face à Iga Swiatek, samedi 2 juillet.

L'issue du match paraissait certaine, mais Alizé Cornet a bouleversé toutes les attentes. La n° 1 mondiale Iga Swiatek a été éliminée, samedi 2 juillet, au 3e tour de Wimbledon par la Française Alizé Cornet (37e) 6-4, 6-2 qui a ainsi mis un terme à la série de 37 victoires consécutives de la Polonaise.

Swiatek n'avait plus perdu un match depuis son élimination au 2e tour à Dubaï en février et avait remporté les six tournois qu'elle avait joués depuis : Doha, Indian Wells et Miami sur dur, Stuttgart, Rome et Roland-Garros sur terre battue. La Française de 32 ans affrontera en huitièmes de finale l'Australienne Ajla Tomljanovic (44e), gagnante de la Tchèque Barbora Krejcikova (13e).

À LIRE AUSSIRoland-Garros : « Tout le monde a eu le Covid et on n'a rien dit », accuse Cornet

« Je savais que je pouvais le faire »

« Je n'ai pas les mots… Ça me rappelle ma victoire contre Serena (Williams) il y a huit ans sur ce même court n° 1 qui me porte chance », a commenté à chaud la Française de 32 ans. « Je savais que je pouvais le faire. Car s'il y avait un moment pour la battre, je savais que c'était sur gazon », a ajouté Cornet qui avait atteint les huitièmes de finale du Majeur sur gazon en 2014 en battant Serena Williams. Mais, depuis, elle n'avait plus passé le 3e tour.

Son meilleur résultat en grand chelem est un quart de finale, atteint en janvier à l'Open d'Australie. Pour faire au moins aussi bien, elle affrontera en huitièmes sur le gazon londonien l'Australienne A [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles