Wimbledon : Gros coup de gueule sur cette polémique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 27 juin prochain débutera Wimbledon. Mais cette année, l’édition du Grand Chelem londonien sera un peu particulière. En effet, en raison du contexte actuel entre l’Ukraine et la Russie, les joueurs et joueuses russes et biélorusses n’ont pas été autorisés à disputer le tournoi à Londres. De même, la décision a été prise qu’aucun point au classement ATP et WTA ne sera distribué à Wimbledon. De quoi déclencher certaines colères sur le circuit, comme c’est le cas pour Matteo Berrettini.

Après Roland-Garros, place désormais à Wimbledon et la mythique herbe du tournoi londonien. Vainqueur l’an passé, Novak Djokovic tentera d’aller décrocher un 21ème tournoi du Grand Chelem. Et pour cas, le Serbe pourrait être aidé par certaines circonstances. En effet, Daniil Medvedev manquera notamment à l’appel, comme tous les autres joueurs et joueuses russes, mais aussi biélorusses. En effet, ils ont été interdits de participer à Wimbledon en raison de la guerre actuelle menée par la Russie en Ukraine. Une situation qui a également poussé le tournoi londonien à prendre la décision de ne pas distribuer de point au classement ATP et WTA. Des choix retentissants, qui sont loin de faire l’unanimité sur le circuit. Depuis plusieurs semaines maintenant, plusieurs coups de gueule ont été poussés concernant les conditions d’organisation de ce Wimbledon. Et ce samedi, à l’occasion d’un entretien accordé à L’Equipe Magazine, c’est Matteo Berrettini qui en a remis une couche.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles