Wimbledon (H) - Denis Shapovalov déplore son manque de réalisme en demi-finale de Wimbledon : « Je sentais que je dominais Novak » Djokovic

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Canadien est apparu abattu en conférence de presse après sa défaite en trois sets contre Novak Djokovic (7-6 [3], 7-5, 7-5). Le joueur de 22 ans a regretté d'avoir gâché beaucoup d'opportunités durant la rencontre. « Les trois premiers sets étaient très serrés et se sont joués à peu de points. Qu'est-ce qui a fait la différence selon vous ?
J'ai eu des opportunités dans chaque set. Les choses ont tourné en sa faveur aujourd'hui (vendredi). Il est numéro 1 mondial pour une raison. Il a évidemment joué beaucoup de matches comme celui-là. Il a un peu plus d'expérience. Il a probablement un peu mieux joué, eu un peu plus de chance que moi. J'ai eu beaucoup d'occasions. Je dictais beaucoup mon jeu. Je pense qu'il l'a senti. J'ai fait tout ce que j'ai pu mais ça ne m'a pas souri. Mais à chacun des sets, j'ai eu pas mal d'opportunités, de balles de breaks (1 convertie sur 11 opportunités). lire aussi Novak Djokovic se qualifie pour sa septième finale de Wimbledon Vous avez joué avec beaucoup de confiance. Pouvez-nous raconter le challenge de maintenir cette confiance contre un joueur comme Djokovic ?
C'est difficile. C'est quelque chose que j'ai déjà connu par le passé, donc je pense que j'ai encore mieux fait mon travail. Contre Novak, tu vas avoir des opportunités que tu ne peux pas manquer. Mais il fait un excellent travail à mettre la pression au bon moment, et tu le sens vraiment. En termes de confiance, je pense que ça va et vient pendant le match. J'étais capable de maintenir cette confiance ou revenir dans chaque set. Juste quelques points n'ont pas tourné en ma faveur. Quelques coups auraient pu être différents. Je peux apprendre beaucoup de ce match et m'en servir pour aller de l'avant. « Maintenant je sais ce dont je suis capable et jusqu'où je peux aller avec mon jeu » Est-ce que cette quinzaine et ce match vous font sentir plus proche que jamais de pouvoir gagner un Grand Chelem un jour ?
Ce qui fait mal, c'est de sentir que j'avais le jeu pour le faire et jouer pour le trophée. C'est une sensation que je n'ai jamais eue auparavant. Je sentais que je dominais Novak par moments. Si tu domines Novak, tu peux battre n'importe qui. Cela a été un long mois, une longue quinzaine, il y a eu pas mal de pression, beaucoup de fatigue mentale. Mais il y a beaucoup de choses dont je peux être fier. Maintenant je sais ce dont je suis capable et jusqu'où je peux aller avec mon jeu. Pensez-vous que (Matteo) Berrettini aurait pu convertir certaines de vos balles de break ? A-t-il une chance contre Djokovic ?
Je pense qu'il a une chance. Je sentais que je dominais Novak une partie du match. Matteo semble super solide du fond de court de ce que j'ai vu aujourd'hui (vendredi) et de son match contre Félix (Auger-Aliassime). Il slice beaucoup, ça peut être inconfortable pour Novak. Je pense qu'avec le service qu'il a, il peut réussir à chiper un break çà et là, gagner un tie-break. Je pense que ça va être dur pour Novak de le breaker. S'il sert comme il l'a fait aujourd'hui, c'est super dur de toucher son service. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles