Wimbledon : Cette image de Serena Williams qui a intrigué les fans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après une année passée loin des courts, Serena Williams a fait son grand retour à Wimbledon. Battue au premier tour par la Française Harmony Tan, l’ancienne numéro une mondiale a intrigué les observateurs en raison… d’un sparadrap sur sa joue.

Wimbledon n’a pas vraiment la même saveur sans ses stars et Serena Williams en fait partie. Après un an d’absence sur les courts (à l’image de Roger Federer), la présence de l’Américaine à Londres était suspendue. Finalement, Serena Williams a annoncé sur ses réseaux sociaux qu’elle serait bel et bien présente à Wimbledon, un an après son abandon au premier tour. « Je n'ai pas pris ma retraite. J'avais besoin de me soigner physiquement et mentalement, je n'avais pas de projets, c'est juste que je ne savais pas quand j'allais faire mon retour et dans quel état je reviendrais. Wimbledon n'a pas été facile l'an dernier. J'ai eu l'impression d'être blessée la plus grande partie de l'année. Puis, je me suis blessée à la cuisse. J'ai bien essayé de jouer à New York, j'ai donné tout ce que j'avais, chaque jour, pour être prête ou en tout cas essayer de l'être. Mais j'ai fini par comprendre que je n'y arriverais pas. Alors j'ai rangé mes raquettes le temps de me soigner », expliquait-elle avant le tournoi dans des propos relayés par Le Figaro.

Serena Williams déjà éliminée de Wimbledon

Opposé à la Française Harmony Tan au premier tour, Serena Williams s’est inclinée en trois sets (7-5, 1-6, 7-6). Une défaite qui a du mal à passer mais que l’Américaine…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles