Wimbledon : Nadal l’avoue, sans Federer ce n’est plus la même chose

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon, Rafael Nadal poursuit sa route vers un potentiel 23e Grand Chelem. Un titre d’autant plus important que l’Espagnol se rapprocherait du Grand Chelem calendaire, un exploit dans le milieu du tennis. Alors que le vainqueur de Roland-Garros affrontera Van De Zandschulp ce lundi, il est revenu sur l’absence de son rival, Roger Federer…

Rafael Nadal poursuit tranquillement sa route sur le gazon londonien. L'Espagnol, tête de série numéro 2, a vaincu, samedi dernier, l'Italien Lorenzo Sonego, tombeur du français Hugo Gaston au 2nd tour, par 3 sets à 0 (6-1, 6-2, 6-4), À l'occasion de cette rencontre, Nadal estimait avoir réalisé un gros match : « C'était mon meilleur match, sans aucun doute, j'ai progressé aujourd'hui, j'en suis ravi, j'ai effectué des ajustements, j'ai joué agressivement, avec détermination, je suis monté au filet, et je suis heureux de ça. » L'Espagnol ira défier le Néerlandais Botic van de Zandschulp, en huitièmes de finale. Nadal se rapproche donc pas à pas du Grand Chelem Calendaire, un exploit que n’ont jamais réalisé ses rivaux Novak Djokovic (toujours en course à Wimbledon) et Roger Federer, qui semble arriver vers la fin de sa carrière.

Federer blessé

Longtemps incertain, Roger Federer avait finalement annoncé son absence du tournoi, il y a quelques semaines : « C’est trop long. J'ai…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles