Wimbledon : Cette scène surréaliste durant la victoire de Rafael Nadal (vidéo)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rafael Nadal l’a encore fait. Comme ce fut le cas à Roland-Garros, le numéro 4 mondial au classement ATP a dû jouer sous l’emprise de la douleur, mais cette fois-ci au niveau de la sangle abdominale. Ses problèmes physiques étaient tels que son propre père lui a demandé d’abandonner en plein 1/4 de finale de Wimbledon face à Taylor Fritz ce mercredi. Cependant, Nadal a disposé de la douleur et s’est débarrassé de Fritz au terme d’un combat de plus de quatre heures.

Cette moitié calendaire de l’année ne pouvait pas, sur le plan comptable, être plus parfaite pour Rafael Nadal. Souffrant du syndrome de Müller-Weiss au pied gauche, le Majorquin a été contraint de faire de multiples injections d’anesthésiant avant chaque match qu’il a disputé à Roland-Garros. Malgré les douleurs, Nadal est une nouvelle fois sorti vainqueur de cette quinzaine parisienne et a donc pu enchaîner avec son sacre à Melbourne quelques mois plutôt pendant l’Open d’Australie. De quoi permettre à Rafael Nadal de se mettre à rêver d’un potentiel Grand Chelem, à savoir remporter les quatre Grands Chelems sur la même année civile, prouesse pas effectuée depuis Rod Laver en 1969.

Nadal au bout du suspense et de sa condition physique pour disposer de Fritz

Cependant, les soucis physiques ne semblent pas laisser Rafael Nadal tranquille. À l’image de ses douleurs abdominales ce mercredi. Dans le cadre du 1/4 de finale qui opposait l’Espagnol à Taylor Fritz, numéro 11 mondial à l’ATP, la bataille était rude et s’est étendue…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles