Wimbledon : Les terribles révélations de Rafael Nadal avant son grand retour sur gazon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Trois ans après son dernier match officiel sur gazon, Rafael Nadal va entrer en lice ce mardi à Wimbledon. Avant d'affronter l'Argentin, Francisco Cerúndolo, le Majorquin a annoncé la couleur. Comme l'a expliqué Rafael Nadal, il redoute son grand retour sur gazon, mais estime être en parfaite condition pour faire forte impression sur les courts de Wimbledon.

Peu épargné par les pépins physiques ces dernières années, Rafael Nadal n'a pas joué sur gazon depuis trois ans. Malgré ses douleurs incessantes au pied de ces dernières semaines, le Majorquin ne va pas manquer cette édition de Wimbledon, qui débute dès lundi. Toutefois, Rafael Nadal devra faire preuve d'une extrême prudence sur les courts du Grand Chelem londonien, comme l'a expliqué l'un de ses entraineurs Marc Lopez. « Cette surface ne vous pardonne rien, tout se passe très vite. Nous nous entraînons avec des personnes qui servent très bien. Pour l’instant, tout est positif. L'évolution de son problème au pied, qui a toujours été la chose la plus inquiétante, se passe bien. Nous devons finir d’ajuster les séances d’entraînement, l’autre jour il a très bien joué dans l’exhibition et l’objectif est d'être prêt pour le match de mardi. Nous pouvons tirer des conclusions de tout, mais au bout du compte, ce sont toujours des séances d’entraînement. Ce que vous devez faire chaque jour, c’est vous sentir plus à l’aise sur cette surface, sur laquelle vous ne jouez pratiquement pas de toute l’année. Rafa n’a pas joué ici depuis deux…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles