World Rugby « préoccupé par les allégations sur les conditions de travail » au comité d'organisation du Mondial 2023

World Rugby ne veut pas faire d'autre commentaire en attendant le résultat des enquêtes du Ministère des Sports et de la FFR. (F. Faugère/L'Équipe)

La Fédération internationale de rugby s'est dite jeudi « préoccupée par les allégations sur les conditions de travail » au sein du comité d'organisation de la Coupe du monde 2023, révélées mercredi par L'Équipe.

La Fédération internationale de rugby (World Rugby) s'est dite jeudi « préoccupée par les allégations sur les conditions de travail » au sein du comité d'organisation du Mondial 2023 en France après que le ministère français des Sports a saisi l'inspection du travail à la suite de l'enquête publiée mercredi par L'Equipe.

« World Rugby a officiellement fait part de ses préoccupations auprès du conseil d'administration du comité et de la Fédération française de rugby » et « salue la décision de l'État français de demander des enquêtes », est-il indiqué dans le communiqué.

Mercredi soir, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a annoncé avoir demandé la saisine de l'inspection du Travail, après avoir « pris connaissance des éléments préoccupants rapportés par le journal L'Équipe relatifs au climat social, aux relations de travail et à la gestion des équipes du GIP France 2023, en charge de l'organisation de la Coupe du monde de rugby ».

lire aussi

« L'inconfort » selon Claude Atcher, après les révélations sur le malaise social à France 2023

L'Équipe a révélé ce mercredi les conditions de travail déplorables au sein du Groupement d'intérêt public (GIP) France 2023. Le malaise social y est profond, à un peu plus d'un an de la Coupe du monde (8 septembre-28 octobre 2023).

« Nous prenons acte que l'affaire est en cours d'examen par le comité d'éthique de France 2023 et nous saluons la décision du Ministère Français des Sports d'avoir demandé qu'une enquête approfondie soit réalisée par l'inspection du travail », écrit la fédération internationale dans un communiqué. « Il serait inapproprié de faire d'autres commentaires avant que le résultat de ces enquêtes en cours soit connu », a ajouté World Rugby.

lire aussi

France 2023 : où est la médecine du travail ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles