Wout van Aert : « Heureux de répondre présent sur toutes les étapes »

Wout van Aert s'est imposé au sprint devant Jordi Meeus lors de la 5e étape du Critérium du Dauphiné. (B. Papon/L'Équipe)

Encore victorieux au sprint ce jeudi à Chaintré, le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma) se disait satisfait de son Dauphiné où il compte déjà deux succès d'étape et deux deuxièmes places.

Vous sentez-vous capable de gagner un jour des courses comme Paris-Nice ou le Critérium du Dauphiné ?

Je sais que j'avais essayé de jouer le classement général l'an passé sur Tirreno-Adriatico (2e) et j'avais vraiment aimé le faire. Dans le futur, pourquoi pas ? Mais cette année sur le Dauphiné, c'est extrêmement difficile car il y a trop de montagne à mon goût. C'est sûrement plus simple de pouvoir le faire sur un Paris-Nice. Mais pour cela, il faudrait que je change ma façon de m'entraîner. Pour l'instant, je vais me contenter de me concentrer sur les sprints et les victoires d'étape.

lire aussi

Wout van Aert s'impose au sprint sur la 5e étape du Dauphiné

Vous aviez la possibilité de remporter les cinq premières étapes. Pas trop déçu de ne pas avoir pu le faire ?

Ça pouvait être envisageable, mais on ne peut pas revenir en arrière. Si j'avais gagné les deux premières étapes, peut-être que les choses auraient été différentes. Mais il ne faut pas oublier que le Dauphiné est une course du World Tour et que le niveau est assez élevé. Je suis déjà heureux de répondre présent sur toutes les étapes.

Wout van Aert

Christophe (Laporte) a été le coureur le plus important du train. Je tiens à le remercier pour son incroyable travail. Son adaptation est parfaite alors que tout est nouveau pour lui. Depuis le début de la saison, on a su s'entendre et grandir ensemble.

Christophe Laporte s'est parfaitement adapté à votre équipe Jumbo-Visma. Quel regard portez-vous sur lui sur ce Dauphiné ?

Depuis le départ, Christophe a vraiment été utile pour rouler devant lorsqu'il y avait des échappés. Aujourd'hui, il a évolué dans un autre rôle et il a été le coureur le plus important du train. Je tiens vraiment à le remercier pour son incroyable travail. Son adaptation est parfaite alors que tout est nouveau pour lui. Depuis le début de la saison, on a su s'entendre et grandir ensemble. Je sais maintenant que Christophe sait prendre de bonnes décisions en course et que tout fonctionne remarquablement bien.

lire aussi

Le classement général du Dauphiné

Le secret est de courir le moins possible pour avoir les meilleures statistiques possibles. Je plaisante. Je ne sais pas si ça pourra continuer à fonctionner comme ça, mais je pense qu'à la fin du Dauphiné et ensuite sur le Tour de France cette statistique va baisser. Les chiffres sont bons, mais je suis un coureur qui essaie de saisir toutes les opportunités. C'est peut-être aussi pour ça que mon équipe ne veut que je dispute autant de courses.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles