Wuhan, nid d'espions

SO FOOT
So Foot

Avec son énorme sphère placée au sommet de ses 43 étages, le Howard Johnson Pearl Plaza est l'un des plus beaux hôtels cinq étoiles de la ville de Wuhan. C'est ici, en septembre 2007, que la sélection du Danemark s'installe pour disputer la Coupe du monde féminine. Son premier match l'oppose à la Chine, pays organisateur, et représente déjà un tournant entre les deux outsiders du groupe D, dans lequel le Brésil fait figure d'immense favori. Le 11 septembre, veille de la rencontre, le sélectionneur Kenneth Heiner-Moller descend dans la grande salle de réunion, une demi-heure avant tout le monde. Il veut vérifier que tout est en place pour sa traditionnelle causerie tactique. “Tout était en ordre, donc j'ai déambulé un peu au travers de cette grande pièce, au hasard de ma curiosité. Soudain, en regardant longuement les miroirs sans tain placés au fond, j'ai réalisé qu'il y avait deux mecs en train de me fixer de l'autre côté. Ils…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi