Xavi (Barça) avant le début de la Ligue des champions : « Nous devons rester humbles »

Xavi (Barça) avant le début de la Ligue des champions : « Nous devons rester humbles »

Malgré une première saison difficile à la tête du Barça, Xavi ne cache son rêve de remporter la Ligue des champions cette saison. Mais il demande à son équipe d'être compétitive et de faire preuve d'humilité.

À la veille de recevoir le club tchèque de Viktoria Plzen, mercredi (à 21 heures), Xavi s'est dit convaincu que son équipe pouvait se mêler à la lutte pour le titre en Ligue des champions, dès cette année. Les géants espagnols avaient été éliminés de la compétition, lors de la phase de groupes la saison dernière.

« Nous voulons être compétitifs et rêver grand. Sinon, je serais resté à la maison, a déclaré Xavi en conférence de presse. Pourquoi ne pourrions-nous pas gagner cette compétition ? Le Barça ne vit que pour la victoire. J'aime gagner, je ne peux pas concevoir la compétition sans gagner. »

lire aussi

Le groupe C de la Ligue des champions

« Être favori, c'est autre chose, a-t-il cependant nuancé. Il faut être humble. Chaque match va être une guerre. Nous n'avons pas remporté la Ligue des champions depuis 2015 et l'année dernière, nous avons été reversés en Ligue Europa. C'est très bien d'être excité par l'événement, mais nous devons être très humbles. »

Xavi, entraîneur du FC Barcelone

« Les objectifs, sont de gagner des titres, mais pour demain, nous devons avant tout réussir nos débuts.

Avec les nouvelles recrues Robert Lewandowski et Raphinha, un Ousmane Dembele renaissant montrant enfin son potentiel et Ansu Fati se remettant en forme, le moral ne pouvait pas être plus élevé coté catalan. « Je vois tous les jours comment sont les fans. Les maillots se sont vendus, les gens nous arrêtent et nous encouragent dans la rue. Nous devons continuer, c'est un sentiment positif », a déclaré Xavi.

lire aussi

Les Français à la conquête de la Ligue des champions... et d'une place chez les Bleus

L'entraîneur du Barça rappelle toutefois qu'il ne faut pas trop se projeter dans la compétition et appelle à se focaliser sur le présent. « Les objectifs, sont de gagner des titres, mais pour demain, nous devons avant tout réussir nos débuts. Je sais que les gens nous voient comme les favoris (contre Plzen), mais c'est une équipe très physique, qui travaille très dur. C'est un match piège », a-t-il prévenu.

Jules Koundé : « Je veux tout gagner et jouer la Coupe du monde »