Xavier Thévenard forfait pour l'UTMB Mont-Blanc

Xavier Thévenard. (O. Jobard/L'Équipe)

Loin d'être prêt à 100 %, le triple vainqueur de l'épreuve Xavier Thévenard a déclaré forfait pour l'UTMB 2022.

Trois fois vainqueur de l'UTMB (2013, 2015 et 2018), Xavier Thévenard vient de déclarer forfait pour la mythique course d'ultra-trail, dont le départ sera donné le vendredi 26 août à 18h00. Le Français, qui était pourtant inscrit, sait qu'il ne sera pas à 100 % pour cette épreuve très exigeante, aussi bien physiquement que mentalement.

lire aussi

L'actu de l'ultra-trail

« Je ne suis pas dans un état optimal pour pouvoir participer à cette course, a-t-il écrit sur ses réseaux sociaux. Encore aujourd'hui, je traverse des états de forme en dents de scie. Peut-être que dans un mois, je serai dans de meilleures dispositions pour pouvoir courir l'UTMB, mais n'ayant aucune course de préparation à mon actif et un état de forme qui oscille, ce ne serait pas raisonnable de venir participer à l'UTMB 2022. »

Le Jurassien a été dernièrement touché assez durement par la maladie de Lyme, ce qui lui a gâché ses deux dernières années. L'an passé, alors qu'il allait mieux, il avait pris le départ de l'UTMB. Mais le « petit prince du Mont Blanc » avait dû abandonner dans la nuit, au 50e km.

« Jusqu'à lundi dernier, j'y croyais encore, car ces dernières semaines ont été positives concernant mon niveau de forme, peut-on lire sur sa page Facebook. Les symptômes de Lyme avaient complètement disparu, me laissant la possibilité de m'entraîner correctement. En atteste, mon inscription au 70 km de Montreux ce week-end. Malheureusement, ce début de semaine en a décidé autrement avec le retour de quelques symptômes qui me font renoncer à cette course et donc à l'UTMB. »

Fin août à Chamonix, Kilian Jornet et Jim Walmsley seront, eux, au départ.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles