Xenia Smits (Allemagne) : « La France, une équipe énorme »

Xenia Smits connaît bien les joueuses françaises, elle a évolué à Metz de 2015 à 2020 (B. Paquot/L'Équipe)

L'arrière gauche allemande Xenia Smits, passée par Metz, espère que son équipe saura jouer libérée contre la France, ce mardi soir à Skopje (20 h 30), qui peut valider son ticket pour les demi-finales de l'Euro.

« Gagner largement contre les Pays-Bas (36-28) en ouverture du tour principal, après un premier tour poussif (1 victoire, 2 défaites), ça vous étonne ?
Au premier tour, on n'a pas bien joué, on n'était pas dans le « flow », on est arrivé à Skopje en espérant pouvoir progresser. On ne pensait pas pouvoir gagner si largement contre les Pays-Bas.

Comment l'expliquez-vous ?
Je n'ai pas d'explication. On a essayé de laisser ce qui s'est passé à Podgorica à Podgorica (au Monténégro où l'Allemagne a disputé son tour initial). On a réussi. On savait que le visage montré là-bas n'était pas vraiment le nôtre. On n'était pas fluide, ce n'était pas le jeu qu'on voulait. Là, on a vu un meilleur visage de notre équipe.

lire aussi : Le phénix allemand

Vous allez retrouver la France, ce mardi soir (20 h 30), qui vous a battu deux fois en préparation de l'Euro (34-31 ; 30-29). Qu'en pensez-vous ?
Oui, le dernier match était très serré. La France est une équipe avec plein de qualités, je connais beaucoup de joueuses. Elles nous connaissent aussi. On va essayer de faire un bon match. On doit mieux défendre, on a pris trop de buts mais la France joue très vite. Mais c'est surtout au niveau de la réussite aux tirs car la France a de bonnes gardiennes. Donc, juste jouer et défendre comme on peut. À la fin, la meilleure équipe gagnera.

lire aussi : Pourquoi Edwige a douté

Depuis vos matches de préparation, la gardienne française Laura Glauser n'est pas là (blessée), c'est la jeune Floriane André qui épaule Cléopatre Darleux...
Oui mais elle a aussi des qualités, on l'a vu lors du premier tour. Les deux gardiennes ont des bons pourcentages d'arrêts.

Que redoutez-vous le plus contre la France ?
C'est une équipe où à chaque poste, il y a des joueuses avec d'énormes qualités. Beaucoup d'expérience aussi. C'est une équipe énorme. Nous, on doit avoir un peu de respect mais ne pas avoir peur. On doit juste jouer sans pression.

lire aussi : Flippes tous azimuts

Quelle est la principale force de votre équipe ?
Si on joue libérées, on sera très bien. On a toutes des qualités. En défense, il faut faire mal à chaque fois même si ce n'est pas agréable pour l'adversaire. La France défend fort aussi mais j'espère pas trop ! »