Xherdan Shaqiri, fort une fois tous les deux ans

En plein débat sur la corrida et le sort réservé aux taureaux, il y en a un qui est bien dur à abattre. Buteur vendredi dernier lors de la victoire des Suisses face à la Serbie (3-2), Xherdan Shaqiri, et sa carcasse aussi compacte que musculeuse, a encore prouvé qu'il était l'homme sur lequel les Helvètes comptent lors des grands rendez-vous. Depuis qu'Ottmar Hitzfeld l'a convoqué pour la première fois en 2010, le natif de Gjilan (Kosovo) est la locomotive de cette Nati, toujours compliquée à manœuvrer lors des grandes compétitions, et les Français ne le savent que trop bien. En fait, l'ancien Lyonnais fait partie de cette caste de joueurs transcendés par l'enjeu, que les Américains appelleraient clutch. En 111 sélections, le petit Suisse a claqué 27 buts... Mais seulement 5 lors de matchs amicaux. C'est donc 22 pions collés dans des matchs officiels, dont 9…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com