Ecosse-France : les Bleus doivent chasser le souvenir d'un dernier match cauchemardesque à Murrayfield

Julien Lamotte
·1 min de lecture

On parle souvent d'un match signature pour désigner l'exemple à suive, la référence à laquelle s'identifier. Dans ce cas, le match du XV de France face à l'Ecosse en mars dernier était un match rature. Tout avait capoté de A à Z. Et surtout cette copie infâme venait scier les effets positifs et l'espoir engendré par trois premiers matchs du Tournoi extrêmement prometteurs. Quelques mois plus tard, les Bleus se retrouvent de nouveau à ce carrefour. Ont-ils appris de leurs erreurs ? A l'heure de retourner dans les tourbes d'Ecosse, il serait dommage de s'enliser alors que les partenaires d'Ollivon se sont depuis magnifiquement remis sur les rails. Pour ce faire, les Français devront se souvenir de tout ce qui n'a pas fonctionné ce jour-là et observer quelques commandements impérieux.

Les blessures tu éviteras

Face au XV du Chardon, dont on souligne souvent le jeu flamboyant mais peut-être pas assez la rugosité de ses joueurs, les Bleus avaient implosé en vol. Et même avant le décollage pour Camille Chat, blessé dès l'échauffement. C'était ensuite Romain Ntamack qui, touché à la tête, devait quitter ses partenaires. L'ouvreur, actuellement indisponible, ne risque pas de connaître le même sort face à...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi