XV de France: Laporte défend sa "révolution culturelle"

RMC Sport

Jean-Baptiste Élissalde, Sébastien Bruno, Julien Bonnaire: on connaît depuis ce mercredi le trio d’adjoints qui épaulera Jacques Brunel en équipe de France pendant le prochain Tournoi des Six Nations (à partir du 3 février contre l’Irlande). Bernard Laporte, lui, est sorti de son silence pour défendre sa politique dans une interview accordée à Midi Olympique.

À lire aussi >> XV de France: le staff de Brunel enfin officialisé

Le président de la FFR a expliqué son choix de remplacer Guy Novès par Brunel et d’instaurer un nouveau système. "Il ne s’agissait pas de changer un homme par un homme", a rappelé Laporte, mais de changer "profondément de philosophie, de stratégie". "On a renversé la table" a-t-il résumé, évoquant une "révolution culturelle qui est en marche".

À lire aussi >> XV de France: "Ça peut être une belle aventure", estime Bonnaire, nouveau membre du staff de Brunel

Le nouveau staff autour de Brunel? "Tous trois sont jeunes, et on peut espérer qu’ils soient en phase avec les jeunes du groupe France. Ils ont été adoubés par Jacques", a assuré Laporte, tout en laissant un doute planer sur la durée de cette collaboration: "Tout est encore neuf. Lyon, par exemple, ne nous a prêté Sébastien Bruno que pour huit semaines, et il finira la saison avec le Lou après le Tournoi des 6 Nations."

"L'équipe de France en tirera les bénéfices" 

Laporte a défendu son...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages