XV de France : Pourquoi faut-il encore craindre les Wallabies ?

Second du classement mondial, les Bleus devront assumer leur statut de favori face à l’Australie, leur premier adversaire de la tournée d’Automne. Mais attention, à ce géant endormi.

Souvent battu ou bousculé sur ses dernières sorties, très indiscipliné et sans performance de référence, l’Australie n’est plus la redoutable équipe qu’on connaissait. Cependant, le test de demain soir au Stade de France ne sera pas si simple pour les Bleus car les Wallabies restent de redoutables adversaires même lorsqu'ils paraissent dans le dur.

Capable de battre n’importe quelle équipe

Selon le grand John Eales, ancien deuxième-ligne et capitaine des Wallabies, double champion du monde en 1991 et 1999, le rugby australien a « un potentiel incroyable ». Dans les colonnes du Midi Olympique cette semaine, la légende ne tarissait pas d’éloge sur l’équipe de France. « La meilleure » qu’il n’a jamais vu. Mais pour Eales, « sur le talent pur, l’Australie peut battre n’importe quelle nation ». Y compris la France donc. Un sentiment partagé par le sélectionneur des Bleus. « C’est une équipe qui fait partie des nations majeures du rugby mondial, explique Fabien Galthié. C’est une opportunité de les affronter pour se mesurer à ce qui se fait de mieux dans le rugby moderne. Nous on les regarde de près bien sûr, on les étudie. C’est un peu comme…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com