XV de France : Pas de révolution pour affronter le Japon

Hormis les remplacements de Dupont (suspendu), Baille et Flament (blessés), le staff des Bleus ne devrait pas faire de gros changement dans le XV de départ pour affronter le Japon dimanche à Toulouse. Fabien Galthié s’appuie sur « l’expérience collective ».

Le troisième test match de l’automne face au Japon n’est pas vraiment pris à la légère par l’équipe de France. Tant mieux ! Même si les Bleus ont déjà réussi leur tournée en s’imposant face aux Wallabies et aux Springboks, l’idée est de terminer l’année 2022 en beauté, en restant invaincu (une première) et en grossissant à 13 la série de victoires en cours (un record). De même, le staff des Bleus veut continuer dans sa stratégie “d’expérience collective” chère à Fabien Galthié. Ainsi, les tauliers seront à nouveau sur le pré dimanche pour affronter une équipe nipponne visiblement en manque de confiance actuellement. Hormis l’absence d’Antoine Dupont, suspendu quatre semaines suite à son carton rouge samedi dernier, et les blessures de Cyril Baille et Thibaud Flament, les mêmes Bleus seront alignés à Toulouse.

Danty sera bien là

Poste pour poste, Maxime Lucu débutera à la mêlée et Baptiste Couilloud prendra place sur le banc. En pilier gauche, Reda Wardi honorera sa deuxième cape et pourra compter sur Dany Priso pour le suppléer à l’heure de jeu. Enfin Romain Taofifenua devrait être aligner en deuxième ligne aux côtés de Cameron Woki, laissant à Bastien Chalureau une place sur le banc de touche. En revanche, malgré sa blessure…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com