Le XV des joueurs libres à la fin de la saison : les avants

Moinard, Valentin
Sport24
Certaines stars n'ont toujours pas de contrat pour l'année prochaine / Panoramic
Certaines stars n'ont toujours pas de contrat pour l'année prochaine / Panoramic

En fin de contrat en juin prochain, beaucoup de joueurs ne vont sans doute pas avoir l’occasion de faire leurs preuves à cause de la suspension du Top 14. Voici la première partie de ce XV type : les avants.

Pilier gauche : Vasil Kakovin (30 ans, Racing 92)

Passé par Brive, Toulouse et actuellement le Racing 92 depuis trois saisons, Vasil Kakovin est une référence au poste de pilier gauche en Top 14 depuis son arrivée en 2010. A 30 ans, il a encore quelques belles années devant lui mais ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. Car malgré son CV, l’international géorgien (25 sélections) n’a pas encore de club pour l’année prochaine, et n’a été titulaire qu’à 5 reprises cette année au Racing 92. Lyon, Bordeaux et Montpellier seraient tout de même très intéressés par ses services. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Talonneur : Jean-Charles Orioli (30 ans, La Rochelle)

Dans l’ombre de Guilhem Guirado durant ses années passées à Toulon, Jean-Charles Orioli avait fait le choix de rejoindre La Rochelle en 2016, et est aujourd’hui encore en Charente-Maritime. Mais il n’a pour le moment pas prolongé son bail avec les Maritimes et se retrouve ainsi, à 31 ans, sans destination pour la saison prochaine. Il pourrait ainsi payer cher le fait de ne pas se montrer dans les prochains mois, même s’il a eu le temps de faire ses preuves en début de saison en compilant 14 feuilles de match.

Pilier droit : Census Johnston (38 ans, Bayonne)

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Census Johnston. A 38 ans, le pilier samoan (60 sélections) n’a toujours pas annoncé sa retraite, et pourrait (...) Lire la suite sur sport24.com

Milner-Skudder n’ira pas à Toulon : la fin d’un feuilleton

L'attaque en règle de l’entraîneur d’Agen : «Je n’ai pas confiance en la Ligue»

Top 14: la Ligue s'organise pour étudier tous les scénarios

Top 14 : comment les Toulousains s'entretiennent chez eux

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi