"Y'a des gens qui n'aiment pas les PD !" : Raymond dérape dans "Touche pas à mon poste"

Acte 2. Au lendemain d'une séquence consacrée au joueur du Paris Saint-Germain Idrissa Gueye, qui a vu Matthieu Delormeau et Gilles Verdez s'écharper autour de la question de l'homophobie, Gilles Verdez était de retour autour de la table de "Touche pas à mon poste", mais pas Matthieu Delormeau. "Il va se reposer un peu. Il reviendra lundi", a annoncé Cyril Hanouna, qui a également affirmé que le chroniqueur absent, qualifié de "starlette", ne sera pas à la présentation de "TPMP People" samedi. Visiblement remonté, le trublion de C8 a laissé entendre que c'est Matthieu Delormeau qui a choisi de se mettre temporairement en retrait.

"Sur le racisme, autour de la table, tout le monde aurait dit la même chose"

Le débat autour d'Idrissa Gueye et de son choix de ne pas évoluer sur le terrain samedi dernier lors de la Journée de lutte contre l'homophobie dans le football, a donc joué les prolongations en présence cette fois de Hugo Manos. "La vérité, c'est que pour le même débat sur le racisme, autour de la table, tout le monde aurait dit la même chose. Quand il s'agit de l'homosexualité, là c'est pas un problème, on peut se permettre de dire 'je suis pas ok avec un certain nombre de choses'", a déploré le compagnon de Laurent Ruquier.

Parmi les chroniqueurs, Raymond, accusé par Hugo Manos de défendre une position homophobe, a tenté d'argumenter. Se faisant le relais des gens qu'il a croisés dans la journée, celui qui exerce la...

Lire la suite


À lire aussi

"Popstars" : Alexia Laroche-Joubert pousse un coup de gueule dans "Touche pas à mon poste"
Recadré par Cyril Hanouna, Raymond quitte, furieux, le plateau de "Touche pas à mon poste"
"C'est un tocard" : Cyril Hanouna charge François Hollande dans "Touche pas à mon poste"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles