Yamaha prend la "responsabilité" du titre perdu par Quartararo

Vincent Lalanne-Sicaud
·1 min de lecture

, blessé, avant de voir le rêve s'éloigner et de dégringoler dans le classement dans la seconde partie de la saison.

En tête du championnat à cinq courses du but, Quartararo a été à la peine, avec un seul nouveau top 5 en course, et il a conclu la saison au huitième rang. Cette dégringolade a parfois été imputée au pilote lui-même, qui a reconnu lundi, en marge de la présentation de Yamaha pour la saison 2021, avoir été "déstabilisé" en raison de son manque d'expérience, évoquant à nouveau son travail avec un psychologue.

Lin Jarvis préfère dédouaner la nouvelle recrue du team officiel, car pour lui, la responsabilité incombe surtout à Yamaha, qui n'a pas su fournir à Quartararo une moto suffisamment bonne, en raison d'un manque de régularité dans les performances et de problèmes techniques. Le patron de Yamaha Motor Racing estime même qu'El Diablo a parfaitement répondu aux attentes en décrochant trois succès quand sa machine lui permettait de le faire.

"Personnellement, je ne pense pas que ce soit une question de pression mentale", a estimé Jarvis. "Nous avons commencé l'année dernière super fort, avec les victoires de Fabio lors des deux premières courses et Maverick deuxième à ces deux courses. Il s'est donc trouvé plongé dans une situation où, alors qu'il n'avait préalablement pas gagné de courses en MotoGP, il en a gagné deux. Beaucoup d'attentes ont donc pesé sur lui, mais je ne pense pas qu'il n'ait pas été à la hauteur en tant que pilote. Je pense que cela a été notre responsabilité, du fait que nous avons eu différents soucis."

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com