Yann Roubert (LOU): "Il faut avancer et abandonner ces querelles de personnes"

Le président du LOU Yann Roubert est clairement satisfait des propositions annoncées ce mardi par la Ligue Nationale de Rugby, et il estime que la FFR devrait aussi s’en réjouir. Explications pour RMC Sport sur ce dossier mais aussi sur le cas de Virimi Vakatawa.

Yann Roubert, le LOU a indiqué dans un communiqué ne pas avoir proposé d’offre à Virimi Vakatawa, sous contrat avec la Fédération. Mais êtes-vous malgré tout intéressé par son profil?

Oui, mais il a pour l’instant une situation qui ne lui permet pas de signer avec un club. Nous n’étions pas le seul club intéressé voilà quelques mois, car Bordeaux-Bègles, Toulon et le Racing étaient aussi sur le coup, mais surtout la fédération qui avait remporté sa décision. Et aujourd’hui ce n’est possible pour nous de le signer vu son contrat.

Avez-vous récemment rencontré Vakatawa?

Non, nous n’avons pas eu le moindre contact avec le joueur depuis la fin de saison dernière, pas plus qu’avec ses agents. Nous avons noté la volonté de la fédération qu’il joue dans un club mais le préalable est que sa situation contractuelle le permette.

Avez-vous entamé des discussions avec la FFR pour débloquer cette situation?

Il faut d’abord que la Fédération et la Ligue trouvent un accord sur le fonctionnement des joueurs, notamment des internationaux. Virimi Vakatawa est un cas particulier car son statut de joueur fédéral ne lui permet de jouer pour un club. C’est évidemment un préalable à tout intérêt. On connait le joueur. Il est bon. On a eu un vrai intérêt l’année dernière. Pour discuter, il faudrait une situation contractuelle claire qui autorise le fait qu’il puisse jouer...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages