Yannick Jadot : " Wenger a un côté protestant qui me fatigue un peu"

SO FOOT

Quand on est écolo, être supporter des Verts, c'est pas un peu cliché ?

C'est ma jeunesse ! J'avais deux posters dans ma chambre : Rocheteau et Keegan. C'étaient les deux stars du football, à l'époque. Moi, j'habitais en Picardie, à 50 kilomètres du stade de Reims. Mais vers 75, ce n'était plus ce que c'était avant. La grande équipe française, c'était Saint-Étienne. Et je suis resté fidèle à ma jeunesse. Non pas que Saint-Étienne offre un spectacle magnifique aujourd'hui – ça fait combien d'années que Saint-Étienne finit toujours 5e ou 6e ? –, mais franchement, ils ne peuvent pas faire mieux : dès qu'ils ont un bon joueur, il est vendu immédiatement. Comme Pierre-Emerick Aubameyang, le dernier grand joueur qu'on ait eu.


Les années 70 correspondent également à l'émergence de l'écologie politique en France...…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages