Yevgeny Frolov, des mots sur les maux

SO FOOT
·1 min de lecture

Yevgeny Frolov n'est pas ce qu'on pourrait appeler une célébrité. À 32 ans bien tassés, l'actuel gardien du Krylia Sovetov Samara (quinzième de la Russian Premier League) a fait sa petite carrière dans l'élite du football russe, à Sochi, Kaliningrad ou encore Krasnodar, loin de la lumière des grands clubs de Moscou ou du Zénith Saint-Pétersbourg. D'ordinaire peu médiatique, le bonhomme appartient néanmoins à cette catégorie de joueurs capables de l'ouvrir les rares fois où les micros se tendent volontiers vers eux. Comme ce dimanche 26 mars où Frolov, confiné chez lui, répond aux questions du journaliste de Sport-Express Sergei Yegorov depuis son salon. La routine ? Pas tout à fait. Yevgeny a des choses à dire, et quelques balles à distribuer. Notamment à Vladimir Poutine.

"Personne n'a de droit ou de liberté"


"Ce que le président a dit récemment à la télévision est un…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com