Yoann Bonato vainqueur du Critérium des Cévennes, Quentin Giordano sacré champion de France des rallyes

Quentin Giordano et Kévin Parent sont les champions de France des rallyes 2022. (B. Roux/MAP/FFSA/DR)

Si Yoann Bonato et Benjamin Boulloud ont remporté haut la main le 63e Critérium des Cévennes, Quentin Giordano et son copilote Kévin Parent, troisièmes, sont assurés des titres de champions de France des rallyes 2022.

Bien sûr, Yoann Bonato et Benjamin Boulloud ont remporté leur quatrième rallye d'affilée, le cinquième cette saison en Championnat de France, une victoire obtenue en menant de bout en bout et avec huit victoires de spéciales sur treize lors du Critérium des Cévennes. Les Citroën C3 Rally2 du CHL Sport Auto ont même signé un doublé, grâce à la très belle deuxième place de Hugo Margaillan et Laëtitia Marsault.

Mais l'attraction numéro un de ce 63e Critérium des Cévennes restera les titres de champions de France obtenus par Quentin Giordano et son copilote Kévin Parent. Le Nancéen, en mode gestion durant deux jours (il n'avait besoin que d'une quatrième place en cas de victoire de Ciamin, une neuvième si Bonato s'imposait), termine finalement troisième.


Stéphane Sarrazin, patron comblé

« Avant la dernière spéciale, c'était bizarre, avouait le nouveau champion au dernier point stop. À trente secondes du départ, je me suis rappelé de mon premier rallye en Peugeot 206 (en 2007)... C'est magique, c'est l'aboutissement de beaucoup de travail et de sacrifices. C'est grâce à mes partenaires et toutes les personnes qui m'ont soutenu. Ce titre a une saveur particulière car je suis un pilote privé et il est obtenu face à trois pilotes soutenus par des constructeurs. On peut aller au Var tranquille. »

Après l'abandon de Nicolas Ciamin à deux spéciales du but (cylindre endommagé sur sa Hyundai i20 N Rally2), c'est une troisième place, soit un huitième podium en autant d'épreuves, qui attendait la Volkswagen Polo GTi R5 du Sarrazin Motorsport. Stéphane Sarrazin, patron comblé, se réjouissait de son côté d'un tel aboutissement après cinq années de collaboration avec Giordano.


Robert et Rumeau eux aussi champions

D'autres titres ont été d'ores et déjà attribués ce week-end : Cédric Robert (Alpine A110 Rally RGT), sixième à l'arrivée après avoir été coiffé sur le fil par les Skoda Fabia Rally2 evo de Pierre Campana (auteur du dernier scratch) et Patrick Rouillard, remporte le Championnat deux roues motrices. Sarah Rumeau (Opel Corsa Rally4) est, elle, assurée du titre féminin. On notera également les succès du jour de Léo Rossel (11e au général avec sa Peugeot 208 Rally4) dans la Stellantis Rally Cup et de Patrick Magnou en Trophée Clio.


lire aussi

Toute l'actualité du rallye

Au rallye du Var, fin novembre, Quentin Giordano pourra s'élancer sans pression et aller jouer la victoire face à Yoann Bonato. Une course sans enjeu mais qui promet énormément sur le plan sportif, alors que les relations entre les deux équipes CHL et Sarrazin et leurs pilotes n'ont toujours pas été au beau fixe cette saison...