Yohan Cabaye (PSG) : « Griezmann est très intelligent, il peut jouer au milieu »

Yohan Cabaye et Antoine Griezmann lors de l'Euro 2016. (P. Lahalle/L'Équipe)

Yohan Cabaye, coordinateur sportif du centre de formation du PSG, a joué en équipe de France avec Antoine Griezmann. L'ancien milieu estime que le Français a tout pour évoluer au coeur du milieu de terrain.

Antoine Griezmann devrait évoluer dans un système modulable entre le 4-3-3 et le 4-2-3-1 ce mardi face à l'Australie pour l'entrée en lice de l'équipe de France en Coupe du monde (20 heures, à suivre en direct commenté). Yohan Cabaye (48 sélections), son ancien coéquipier en sélection, analyse son positionnement.

« Que pensez-vous de ce positionnement, un peu plus bas, d'Antoine Griezmann ?
Antoine est un joueur très intelligent. En termes d'adaptation, il peut jouer dans cette position. Il a une belle activité, un sens du sacrifice pour le collectif. Je ne sais pas avec qui il va être associé, mais il a vraiment cet esprit défensif. Il est intelligent aussi car il apporte de l'équilibre et il sait rester dans la structure. Puis son état d'esprit est irréprochable. Je trouve ça cohérent de le mettre dans cette position et je suis curieux de voir ça.

lire aussi : France-Australie : Varane ne débutera pas avec les Bleus, Konaté titulaire

Qu'est-ce que ça change pour Aurélien Tchouaméni, qui va évoluer en six, juste derrière lui ?
Ça aurait pu être compliqué pour lui si Didier Deschamps avait fait redescendre un joueur offensif différent. Antoine a déjà les bases, notamment sur les transitions. Il aime se battre, il a beaucoup d'énergie. Puis Aurélien Tchouaméni est à l'aise avec le ballon, il trouve des passes intelligentes. Les deux peuvent combiner. De toute façon, en connaissant le coach, il doit avoir des garanties pour tenter ça. Notamment dans l'équilibre de son équipe.

Est-ce un système viable face à un bloc moins bas ?
Ça, il faudra voir. Ça dépend de l'approche du match. Si on arrive à conserver le ballon, sa façon de vite réagir, ses transitions seront importantes. Mais ça impose une position haute par rapport à l'adversaire. Si tu restes dans cette volonté de position haute, il est le joueur parfait car il aime être dans des situations avec des transitions rapides. »

lire aussi : Le groupe des Bleus à la Coupe du monde