Yohann Diniz condamné pour délits routiers et outrages

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Yohann Diniz est toujours détenteur du record du monde du 50km marche. (J.-P. Durand/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancien champion du monde du 50 km marche Yohann Diniz comparaissait mercredi devant le tribunal de Reims pour outrage et délits routiers. Il a écopé d'une peine de deux mois de prison avec sursis.

Yohann Diniz a été condamné à deux mois de prison avec sursis mercredi par le tribunal judiciaire de Reims pour outrage et délits routiers. Le recordman du monde du 50 kilomètres marche et ancien champion du monde français était entre autres poursuivi pour « conduite sous l'empire d'un état alcoolique » et « outrages à une personne dépositaire de l'autorité publique ».

Le 22 octobre dernier, alors qu'il circulait entre Reims et Épernay, Yohann Diniz avait été soumis à un contrôle d'alcoolémie qui s'était révélé positif, avec un taux supérieur à 0,80 gramme par litre de sang. Alors amené à la brigade de gendarmerie, il est accusé d'avoir outragé trois gendarmes. L'outrage était « particulièrement méprisant », a relevé la juge.

Autorisé à quitter la gendarmerie le lendemain, l'athlète avait repris le volant, malgré l'obligation d'immobilisation de son véhicule et la rétention conservatoire de son permis de conduire.

Le triple champion d'Europe a également été condamné à une suspension du permis de conduire de trois mois, une amende de 135 euros et à verser 150 euros de dommages-intérêts à chacun des trois gendarmes outragés. Yohann Diniz n'a pas fait de déclaration à l'issue de sa comparution en plaider-coupable.

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles