Youth League : le PSG éliminé à Madrid (6-3), malgré un triplé de Kalimuendo

Le PSG a pris l'eau ce mardi à Madrid (6-3) malgré un triplé de son buteur Arnaud Kalimuendo. Le club de la capitale est éliminé en Youth League.
Le PSG a pris l'eau ce mardi à Madrid (6-3) malgré un triplé de son buteur Arnaud Kalimuendo. Le club de la capitale est éliminé en Youth League.

Le PSG, 2e de son championnat U19, prend la porte en Youth League. Dans l'obligation de s'imposer face au Real Madrid, ce mardi à Valdebebas, les hommes de Stéphane Roche se sont lourdement inclinés (6-3). Ils sont officiellement éliminés de "la Ligue des champions des jeunes".

Kalimuendo avait montré la voie

Arnaud Kalimuendo, Timothée Pembele, Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi, de retour de la Coupe du monde U17, étaient pourtant dans le onze de départ. Loïc Mbe Soh , capitaine, faisait aussi son retour de blessure. Mais ça n'a pas suffi pour prendre la mesure des Merengues, en feu après l'expulsion de Sissako (57e).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les Parisiens, menés rapidement sur un penalty de Baeza (1-0, 6e), avaient fait le travail auparavant en prenant un avantage de deux buts grâce à un triplé d'Arnaud Kalimuendo.

L'attaquant, déjà performant au Mondial U17, est reparti sur les mêmes bases en marquant d'abord sur penalty (1-1, 41e), avant de trouver le chemin des filets adverses à la conclusion de deux actions collectives (1-2, 49e ; 1-3, 52e).

4 buts en 11 minutes pour Madrid

Une joie de courte durée, donc, pour les Franciliens qui se sont effondrés ensuite, concédant quatre buts en 11 minutes !

Gonzalez (2-3, 62e), Ruiz par deux fois (3-3, 65e ; 4-3, 68e) et Arribas (5-3, 73e) ont remis en selle les Madrilènes, avant que Rodriguez (6-3, 90+1e) ne corse un peu plus l'addition pour le Real, leader du groupe, devant le FC Bruges.

Pour Paris, c'est déjà fini. Un bilan cauchemardesque avec une seule victoire en cinq matches, quatre défaites et 15 buts encaissés au total ! Il y aura tout de même un dernier match à jouer le 11 décembre contre Galatasaray, qui peut encore espérer se qualifier.

Benjamin Quarez, à Madrid (Espagne)

À lire aussi