Comment Yuki Tsunoda peut devenir un des meilleurs de la classe F1...

Comment Yuki Tsunoda peut devenir un des meilleurs de la classe F1...
![CDATA[]]

A la fois membre de la filière Red Bull et protégé du constructeur Honda, Yuki Tsunoda pourrait sembler surprotégé, avec un avenir en F1 gravé dans le marbre pour quelques saisons.

Pourtant, alors que nous rencontrions le pilote AlphaTauri après la trêve estivale et avec la perspective de disputer – enfin – le Grand Prix du Japon à Suzuka devant son public, Tsunoda n’avait pas encore été prolongé par Helmut Marko, le responsable des pilotes Red Bull (ce qui est désormais chose faite).

Cette incertitude n’enlève rien à l’enthousiasme et à la bonne humeur de ce petit bonhomme d’à peine 1,60 m, qui à 22 ans est considéré comme l’élément le plus turbulent de la F1.

Un genre d’élève doué et sympathique, mais coupable des plus grosses bourdes par manque de sérieux ou de concentration, au point de rendre fous ses professeurs.

Un pilote qui n'a pas sa langue en poche !

Plus étonnant encore chez un pilote japonais, Tsunoda n’a pas la langue dans sa poche. Depuis la retraite de Kimi Räikkönen, ce sont les conversations radio – ou plutôt les engueulades – de Yuki avec son ingénieur de piste qui font le buzz.

On ne compte plus ses écarts de langage et la richesse de ses jurons, proférés dans un anglais qu’il maîtrise parfaitement (autre rareté chez les pilotes du Soleil‑Levant), est fameuse. Mais ces dérapages verbaux ne sont pas du tout du goût de ses employeurs, à commencer par son patron chez AlphaTauri, l’austère Franz...Lire la suite sur Sport Auto