Yuzuru Hanyu annonce sa retraite sportive

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Amoindri par des blessures, le Japonais Yuzuru Hanyu a décidé de se retirer de la compétition. (B. Papon/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le double champion olympique japonais de patinage artistique se retire à 27 ans.

Le légendaire Japonais Yuzuru Hanyu, double médaillé d'or olympique de patinage artistique en 2014 et 2018, vient d'annoncer ce mardi la fin de sa carrière sportive à 27 ans, après s'être longtemps débattu contre des blessures et avoir été détrôné aux JO de Pékin cette année.

« Je ne vais plus me mesurer à d'autres patineurs dans des compétitions », a déclaré le « Prince de la glace » lors d'une conférence de presse à Tokyo, ajoutant vouloir se concentrer désormais sur des spectacles de patinage pour continuer à ravir ses nombreux fans.

Le patineur avait décroché l'or olympique aux JO de Sotchi en 2014, à seulement 19 ans, puis conservé son titre en 2018 à Pyeongchang. Un exploit majuscule qui n'avait plus été réalisé depuis 66 ans.

Des blessures à répétition

Mais sa carrière a été minée par des blessures à répétition à la cheville à partir de 2018, et le duel au sommet que promettait son opposition à son grand rival américain Nathan Chen aux JO d'hiver de Pékin en février de cette année a tourné court.

Hanyu a chuté à plusieurs reprises à Pékin et n'a pas réussi le quadruple axel, une figure incroyablement difficile de quatre tours et demi jamais réussie en compétition à ce jour et qui devait être son arme miracle. Il a fini à une décevante quatrième place, tandis que Chen était sacré.

lire aussi

Nathan Chen sacré à Pékin, Hanyu 4e

Également double champion du monde (2014, 2017), Hanyu est un héros national au Japon, où il est devenu en 2018 le plus jeune récipiendaire du Prix d'honneur de la nation, l'une des plus hautes distinctions du pays.

Tout en se faisant rare dans les médias et en étant absent des réseaux sociaux, Hanyu compte des légions d'adorateurs au Japon et ailleurs dans le monde, surnommés les « fanyus », scrutant ses moindres faits et gestes et capables de débourser des fortunes pour le voir patiner.

L'une de leurs traditions est de déverser une pluie de peluches de Winnie l'ourson sur la glace après chaque prestation de leur idole, qui porte toujours avec lui une boîte de mouchoirs frappée d'une image de ce personnage pour enfants.

lire aussi

L'actu du patinage artistique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles