Zarco veut la Ducati officielle en 2021 et se battre pour le titre

Léna Buffa

.

Alors que tout se mettait en place chez Repsol Honda, une autre option prenait corps pour Johann Zarco, celle de rejoindre Avintia. Pas de quoi soulever son enthousiasme au premier abord, le pilote français jugeant que l'équipe ne faisait pas partie des top teams. "Peut-être que j'ai parlé de manière trop irréfléchie", reconnaît-il à présent auprès de La Gazzetta dello Sport, "mais avec cette situation chez Avintia ça ne pouvait pas bien se passer. Ensuite, avec Paolo Ciabatti et Gigi Dall'Igna, j'ai compris que les choses pouvaient changer."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Zarco : "Les courses avec Honda m'ont permis d’ôter quelques doutes"

Le contact avec Ducati, amorcé par Carmelo Ezpeleta, a mené le pilote français à rencontrer les responsables de Ducati Corse au lendemain du Grand Prix de Valence. "Il n'y a pas eu qu'une seule réunion, ils m'ont donné confiance et ont réussi à me convaincre", souligne-t-il, rassuré par le soutien direct qu'apportera Ducati à l'équipe espagnole, laquelle passe d'un statut de team privé à celui de team satellite.

"Cette équipe Avintia ne sera pas la même qu'en 2019"

"Au test de Sepang vous comprendrez que cette équipe Avintia ne sera pas la même qu'en 2019", se félicite Johann Zarco. "Le développement sera limité étant donné que j'aurai la GP19, mais si je suis rapide le soutien augmentera. Ducati fonctionne comme ça, on l'a vu aussi quand Iannone chez Pramac était plus performant que Crutchlow. Je sais que j'aurai le matériel et les personnes pour bien faire. Après, ce sera à moi de jouer."

L'objectif, pour le double Champion du monde Moto2, est très clair. "Recommencer à me battre dans le top 10 à chaque course, voire dans le top 7. Ce sera difficile, mais si je veux me battre pour le titre dans les deux-trois prochaines années, je dois y arriver. Et aussi pour conquérir la Ducati officielle en 2021", prévient-il.

Avec en poche un accord d'un an avec Avintia, Zarco entend donc saisir cette nouvelle chance et tenter de se placer dès le début de la saison dans le radar de Ducati pour mériter une promotion au sein de son équipe officielle, dont les deux pilotes arriveront en fin de contrat l'année prochaine.

À lire aussi