Zelensky au G7 : Macron parle d’une « occasion unique » pour l’Ukraine

Emmanuel Macron Volodymyr Zelensky photographiés lors du sommet du G7 à Hiroshima au Japon.
Emmanuel Macron Volodymyr Zelensky photographiés lors du sommet du G7 à Hiroshima au Japon.

INTERNATIONAL - Les efforts diplomatiques se poursuivent. Ce samedi 20 mai, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu, via un avion gouvernmental français, à Hiroshima pour plaider sa cause lors du sommet du G7. L’occasion pour l’intéressé de retrouver sur place Emmanuel Macron, avec lequel il a tenu une réunion bilatérale, et qu’il avait déjà rencontré à Paris la semaine précédente.

Cette présence « peut changer la donne » pour l’Ukraine, a estimé Emmanuel Macron en marge de cette rencontre, jugeant que cet événement constituait « une occasion unique » pour Volodymyr Zelensky de faire bouger les lignes en faveur de Kiev. Et le chef de l’État français d’assurer à son homologue que la France se tiendrait aux côtés de Kiev « jusqu’au bout ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

« Merci pour votre soutien » , lui a répondu le président ukrainien, qui a enchaîné les réunions bilatérales avec ses homologues, notamment une première rencontre cruciale avec l’Inde.

« Formule de paix »

« Je comprends parfaitement votre souffrance et la souffrance du peuple ukrainien. Je peux vous assurer que pour régler (ce conflit, ndlr), l’Inde et moi personnellement, ferons tout notre possible », a d’ailleurs déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi, alors que l’Inde se tient pour le moment à l’écart du conflit.

C’était la première rencontre entre les deux dirigeants depuis l’invasion russe de l’Ukraine il y a quinze mois, que l’Inde a jusqu’à présent refusé de condamner. Il faut dire que New Delhi entretient depuis des décennies des liens politiques, économiques et militaires étroits avec Moscou.

Un message publié sur le compte Twitter du président ukrainien indique qu’il a « remercié l’Inde pour son soutien à l’intégrité territoriale et à la souveraineté » de l’Ukraine, « en particulier devant des organisations internationales ».

Volodymyr Zelensky a également remercié Narendra Modi pour l’aide humanitaire apportée à son pays déchiré par la guerre et a invité l’Inde à participer à la mise en œuvre de la « formule de paix » élaborée par l’Ukraine.

Selon la présidence française, le président du Brésil Lula compte aussi rencontrer Volodymyr Zelensky au cours du sommet. Le chef de l’État brésilien « a montré une grande disponibilité au dialogue », a fait savoir l’Élysée.

À voir également sur Le HuffPost :

À Bakhmout en Ukraine, ces images satellites montrent l’ampleur des destructions

Livraison d’avions F-16 à l’Ukraine : ce que change le feu vert de Joe Biden