Zidane - Deschamps : Un mensonge de France 98 est dénoncé

Ces derniers jours, l’ancien international français Robert Pirès affirmait qu’en dépit de la supposée rivalité sportive opposant Didier Deschamps à Zinedine Zidane pour le poste de sélectionneur de l'équipe de France, la génération 98 était restée très unie. Mais de son côté, Emmanuel Petit vient fermement démentir sa version des faits et tacle au passage Didier Deschamps.

Présent à Monaco lundi soir à l’occasion d’un match caritatif, Robert Pirès était monté au créneau pour nier tout malaise entre Didier Deschamps et Zinedine Zidane : « Je ne sais pas qui a lancé ce mot rivalité entre Didier et Zizou. Mais après on a l’habitude de la presse (…) Comme Christophe Dugarry l’a dit, y a un groupe WhatsApp qui a été créé avec les joueurs, je peux vous dire qu’on a bien rigolé en voyant certaines déclarations. Je peux vous assurer qu’on reste unis ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Pas de fracture »

L’ancien joueur de l’OM et d’Arsenal affirmait d’ailleurs avec force que la génération France 98 était restée soudée : « Ce que je peux dire, c’est qu’il n’y a pas vraiment de fracture (…) Certains ont décidé de prendre une autre direction, c’est comme ça. Quoi qu’il arrive, on reste unis, on reste une famille, on a créé quelque chose d’unique autour de la France et il ne faut pas que ça disparaisse », a poursuivi Pirès. Et pourtant, tous n’ont pas cette version des faits, surtout en ce qui concerne…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com