Zidane, Ronaldo… Grâce à la Coupe du monde, ils ont gagné le Ballon d’Or

Pour remporter le Ballon d'Or lors des années de Mondial, il ne faut pas rater cette compétition. Elle peut même rabattre les cartes mais aussi vous assurer de soulever la plus prestigieuse des récompenses individuelles. Au cours de l'histoire, nombreux sont ceux qui ont glané un Ballon d'Or grâce à la Coupe du monde.

Raymond Kopa, 1958

Lors du Mondial 58, Raymond Kopa arrive en pleine possession de ses moyens, fort de sa saison avec le Real Madrid. Il est le meneur de jeu des Bleus et s'occupe de distiller des caviars à Just Fontaine. Bien que troisième du tournoi avec la France, Kopa a impressionné en marquant notamment 3 buts. A l'issue de la saison, son passage au Mondial aura été essentiel pour soulever le Ballon d'Or auquel ne pouvait pas prétendre le meilleur joueur du tournoi Didi car il n'évoluait pas en Europe.

Josef Masopust, 1962

Finaliste du Mondial 62 avec la Tchécoslovaquie, Josef Masopust va bénéficier du même privilège que Kopa 4 ans plus tôt. En effet, à cette époque, le Ballon d'Or ne récompense que le meilleur européen. Buteur en finale contre le Brésil, il sera dans l'équipe type du Mondial. Le titre de meilleur joueur du tournoi reviendra au Brésilien Garrincha mais aucun joueur européen n'a fait mieux que Masopust au Mondial et c'est pour cela qu'il gagnera le Ballon d'Or en 1962.

Bobby Charlton, 1966

Lors du Mondial 66, Bobby Charlton aura tout raflé. Grand artisan du succès anglais, le meneur de jeu de Manchester United sera élu meilleur joueur du tournoi.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com