Zlatan Ibrahimovic : "La Premier League me supplie de rester"

Zlatan Ibrahimovic (Getty Images)

Toujours aussi modeste, l’attaquant suédois de Manchester United a fait le bilan de sa première saison en Angleterre au micro de la chaîne BT Sport.

Les années passent, les clubs changent, mais Zlatan Ibrahimovic, lui, reste tel qu’en lui-même. Plutôt efficace pour sa première saison à Manchester United (27 buts en 42 matches toutes compétitions confondues jusqu’ici), le géant suédois a aussi continué à alimenter son légendaire personnage, roi des punchlines mégalomanes.

Sur ce plan, l’interview diffusée ce mardi par la chaîne BT Sport restera comme l’un des grands moments de la saison du natif de Malmö. Invité à faire un premier bilan de son expérience en Angleterre, qui pourrait s’achever en fin de saison puisqu’il n’a toujours pas prolongé son contrat avec les Red Devils, Zlatan a fait du Zlatan : “La Premier League me supplie de rester. Je suis venu en Angleterre à 35 ans quand tout le monde pensait que j’étais en fauteuil roulant. Mais que s’est-il passé ? Le lion est toujours en vie.”

“Les lions ne se comparent pas aux humains”

Visiblement très en forme à l’occasion de cet entretien (il a aussi déclaré qu’il pourrait être le prochain James Bond), Ibra ne s’est pas arrêté là. Il a aussi réglé, à sa manière, le débat sur le nom du meilleur avant-centre de Premier League. “Lukaku est costaud, Agüero est bon. Et moi ? Les lions ne se comparent pas aux humains…” Quelques années après le mythique “Les vrais hommes font des hommes”, Zlatan est, semble-t-il, encore monté d’un cran dans l’autosatisfaction.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages