La zone de turbulences traversée par Antoine Griezmann en équipe de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ça n'aura échappé à personne : Antoine Griezmann est dans un creux de sa carrière. Et comme si ses difficultés en club ne suffisaient pas, le voilà qui perd de l'influence en équipe de France. Pourtant, le chemin pour retrouver la lumière semble assez clair et est pavé de plusieurs éléments : le repos, la préparation physique et donc la confiance.

Normalement, tout est une histoire de sabot. 9 millimètres, tout au plus, et la garantie de voire la meilleure version d'Antoine Griezmann. Il suffit de feuilleter les albums de famille pour finir de s'en persuader : le blondinet n'a jamais autant porté le jeu des Bleus que lorsqu'il avait une coupe courte. L'Euro 2016 ou le Mondial 2018 en sont les preuves. Grizou doit certainement le savoir, puisque pour ce rassemblement de juin, comme s'il voulait se donner toutes les chances de se relancer après une saison compliquée, il est passé chez le coupe-tif. Fini la toison à la Forlán ou le catogan zlatanesque, on fait place nette. Problème : la carte de fidélité semble avoir expiré, et le shampooing ne fait plus effet.

Blond patine

Lire la suite sur SoFoot.com

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles