Toyota désignée comme marque la plus fiable, les voitures françaises en chute libre

Yahoo Finance France

Vous vous êtes toujours posé la question ? Auto Plus a la réponse. Comme tous les ans, le magazine automobile a établi son classement de fiabilité des marques de voiture les plus présentes en France pour l’année 2019. Ne cherchez pas les Françaises parmi les bonnes élèves, elles sont toutes exclues du top 10.

Comment établir une hiérarchie ? “Nous avons corrélé les témoignages de pannes touchant des modèles sortis à partir de 2012, et affichant moins de 150.000 km, avec les ventes en neuf sur la même période”, explique Auto Plus. Le résultat de cette enquête fastidieuse donne un "nombre de pannes/nombre d'autos mises en circulation depuis 8 ans" pour chaque marque. 

Cinquième en 2017, deuxième en 2018, Toyota grimpe enfin sur la plus haute marche du podium en 2019. "Les rares plaintes concernent des soucis d'injecteurs sur les diesels, le reste ne concernant que des pannes isolées", justifie Auto Plus.
1ère - Toyota (Japon)
Cinquième en 2017, deuxième en 2018, Toyota grimpe enfin sur la plus haute marche du podium en 2019. "Les rares plaintes concernent des soucis d'injecteurs sur les diesels, le reste ne concernant que des pannes isolées", justifie Auto Plus.
Les Japonais sont donc un modèle de fiabilité puisque Suzuki prend la deuxième place. Le seul souci majeur soulevé ? Des avaries isolées "mais coûteuses".
2e - Suzuki (Japon)
Les Japonais sont donc un modèle de fiabilité puisque Suzuki prend la deuxième place. Le seul souci majeur soulevé ? Des avaries isolées "mais coûteuses".
L'Asie encore ! Après le Japon, la Corée du Sud est à l'honneur avec Kia. Pourquoi une aussi bonne place ? "Les pannes mécaniques se font de plus en plus rares et les bugs électroniques restent isolés".
3e - Kia (Corée du Sud)
L'Asie encore ! Après le Japon, la Corée du Sud est à l'honneur avec Kia. Pourquoi une aussi bonne place ? "Les pannes mécaniques se font de plus en plus rares et les bugs électroniques restent isolés".
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Seulement onzième en 2018, la marque espagnole progresse. Pour Auto Plus, la gamme actuelle (depuis 2015) est quasi-parfaite.
4e - Seat (Espagne)
Seulement onzième en 2018, la marque espagnole progresse. Pour Auto Plus, la gamme actuelle (depuis 2015) est quasi-parfaite.
Dix places gagnées pour Mini par rapport à 2018. Seuls les freins arrières de certains modèles et les boîtes de vitesse peuvent poser problème aux conducteurs.
5e - Mini (Angleterre)
Dix places gagnées pour Mini par rapport à 2018. Seuls les freins arrières de certains modèles et les boîtes de vitesse peuvent poser problème aux conducteurs.
Petite baisse de régime pour Dacia, deuxième en 2018 qui chute en sixième position.
6e - Dacia (Roumanie)
Petite baisse de régime pour Dacia, deuxième en 2018 qui chute en sixième position.
Comme Mini, la marque allemande fait un bond de dix places dans le classement. "On recense encore des avaries de pompe à eau (en TSI comme en TDI) et des GPS capricieux, mais les soucis de chaîne de distribution des 1.2/1.4 TSI se raréfient, tout comme les pannes de turbo et d'injecteurs en diesel", assure Auto Plus.
7e - Volkswagen (Allemagne)
Comme Mini, la marque allemande fait un bond de dix places dans le classement. "On recense encore des avaries de pompe à eau (en TSI comme en TDI) et des GPS capricieux, mais les soucis de chaîne de distribution des 1.2/1.4 TSI se raréfient, tout comme les pannes de turbo et d'injecteurs en diesel", assure Auto Plus.
Le Sud-coréen ne peut aller plus haut en raison de ses pannes isolées mais très coûteuses.
8e - Hyundai (Corée du Sud)
Le Sud-coréen ne peut aller plus haut en raison de ses pannes isolées mais très coûteuses.
Enfin le top 10 pour Volvo grâce à des pannes relativement maîtrisées.
9e - Volvo (Suède)
Enfin le top 10 pour Volvo grâce à des pannes relativement maîtrisées.
Ford se maintient dans le top 10 grâce à une gamme "épargnée par les grosses épidémies".
10e - Ford (États-Unis)
Ford se maintient dans le top 10 grâce à une gamme "épargnée par les grosses épidémies".
Les moteurs du constructeur français "inquiètent". "Les 1.5 et 1.6 dCi (jusqu'en 2016) subissent de fréquentes casses de turbo, entraînant parfois la destruction du moteur", explique Auto Plus.
11e - Renault (France)
Les moteurs du constructeur français "inquiètent". "Les 1.5 et 1.6 dCi (jusqu'en 2016) subissent de fréquentes casses de turbo, entraînant parfois la destruction du moteur", explique Auto Plus.
Le constructeur d'automobiles haut de gamme est notamment plombé par ses soucis de chaîne de distribution.
12e - BMW (Allemagne)
Le constructeur d'automobiles haut de gamme est notamment plombé par ses soucis de chaîne de distribution.
Quels soucis pour la marque allemande ? Des avaries de pompe à eau fréquentes, entre autres, l'empêchent d'être plus haut.
13e - Opel (Allemagne)
Quels soucis pour la marque allemande ? Des avaries de pompe à eau fréquentes, entre autres, l'empêchent d'être plus haut.
"Les remplacements précoces d'amortisseurs (dès 40 000 km) sur les 208, 2008 et 3008" ne plaident pas en faveur de ce fleuron de l'industrie française.
14e - Peugeot (France)
"Les remplacements précoces d'amortisseurs (dès 40 000 km) sur les 208, 2008 et 3008" ne plaident pas en faveur de ce fleuron de l'industrie française.
La dégringolade continue pour le constructeur français. Des soucis d'injecteur de courroies, d'accessoires et/ou de distribution sur ses modèles sont légion.
15e - Citröen (France)
La dégringolade continue pour le constructeur français. Des soucis d'injecteur de courroies, d'accessoires et/ou de distribution sur ses modèles sont légion.

À lire aussi