EN IMAGES - Les tweets de l'année sport

Yahoo Sport

Cette année encore, les sportifs ont largement utilisé les réseaux sociaux pour communiquer, blaguer, polémiquer. Surtout Twitter. Ces messages ont largement été repris par leur communauté, et bien plus encore, devenant de véritables sujets de discussion et d’actualité ou même des... memes. Découvrez ou redécouvrez en images une sélection non-exhaustive des tweets de l’année 2019, qu’ils soient tristes, drôles ou polémiques.

Au lendemain de l'identification du corps d'Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion le 21 janvier 2019, le FC Nantes rend hommage à son joueur, en annonçant que son numéro, le 9, est à jamais retiré. Ce message émouvant et cette magnifique photographie sont retweetés plus de 20 000 fois.
L'hommage du FC Nantes à Emiliano Sala
Au lendemain de l'identification du corps d'Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion le 21 janvier 2019, le FC Nantes rend hommage à son joueur, en annonçant que son numéro, le 9, est à jamais retiré. Ce message émouvant et cette magnifique photographie sont retweetés plus de 20 000 fois.
Le 24 octobre dernier, le compte Twitter des Jeux Olympiques de Paris 2024 dévoile le logo des Olympiades françaises. Un logo dans lequel on peut voir une médaille, une flamme et un visage de Marianne stylisé. Un tweet largement repris (9500 retweets et 23 100 likes) et très commenté. Et vous, vous êtes de quel côté : vous aimez ou vous détestez ?
Paris 2024 se révèle
Le 24 octobre dernier, le compte Twitter des Jeux Olympiques de Paris 2024 dévoile le logo des Olympiades françaises. Un logo dans lequel on peut voir une médaille, une flamme et un visage de Marianne stylisé. Un tweet largement repris (9500 retweets et 23 100 likes) et très commenté. Et vous, vous êtes de quel côté : vous aimez ou vous détestez ?
À Manchester City, le groupe vit bien. Benjamin Mendy, champion du monde 2018, est le premier à blaguer avec ses coéquipiers. Mais cette fois-ci, c'est Bernardo Silva qui s'est permis une blague sur son ami Benjamin Mendy. Un tweet vite supprimé par le Portugais, qui a alors reçu de nombreux messages de fans trouvant cette comparaison ci-contre raciste. "<em>On ne peut plus rigoler avec ses amis de nos jours...", </em>a-t-il tweeté dans la foulée. La FA a ensuite ouvert une enquête contre le milieu de terrain de City. Bernardo Silva sera finalement suspendu un match pour ce tweet jugé raciste.
La blague de Bernardo Silva qui ne passe pas
À Manchester City, le groupe vit bien. Benjamin Mendy, champion du monde 2018, est le premier à blaguer avec ses coéquipiers. Mais cette fois-ci, c'est Bernardo Silva qui s'est permis une blague sur son ami Benjamin Mendy. Un tweet vite supprimé par le Portugais, qui a alors reçu de nombreux messages de fans trouvant cette comparaison ci-contre raciste. "On ne peut plus rigoler avec ses amis de nos jours...", a-t-il tweeté dans la foulée. La FA a ensuite ouvert une enquête contre le milieu de terrain de City. Bernardo Silva sera finalement suspendu un match pour ce tweet jugé raciste.
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
S'il y a une communauté qui sait rire, faire rire et se moquer de son club, c'est bel et bien celle des supporters lyonnais sur Twitter. Alors au moment de voir leur gardien remplaçant Mathieu Gorgelin entrer et réaliser un arrêt devant Lionel Messi en huitièmes de finale de Ligue des Champions face au FC Barcelone, ils n'ont pas pu s'empêcher de reprendre en masse ce tweet du CM de l'OL. Histoire d'appuyer sur le fait que cette situation était complètement improbable.
Les Lyonnais aiment rire
S'il y a une communauté qui sait rire, faire rire et se moquer de son club, c'est bel et bien celle des supporters lyonnais sur Twitter. Alors au moment de voir leur gardien remplaçant Mathieu Gorgelin entrer et réaliser un arrêt devant Lionel Messi en huitièmes de finale de Ligue des Champions face au FC Barcelone, ils n'ont pas pu s'empêcher de reprendre en masse ce tweet du CM de l'OL. Histoire d'appuyer sur le fait que cette situation était complètement improbable.
Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala partage cette photographie prise avec ses coéquipiers du FC Nantes, avant son départ pour Cardiff. On ne le savait pas encore, mais il s'agissait-là de la dernière publication de l'Argentin sur ce réseau social. Le soir-même, son avion se crashe dans la Manche. Son corps sera finalement identifié le 7 février. Un tweet qui prendra une dimension encore plus forte après sa mort, à seulement 28 ans.
Le dernier tweet d'Emiliano Sala
Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala partage cette photographie prise avec ses coéquipiers du FC Nantes, avant son départ pour Cardiff. On ne le savait pas encore, mais il s'agissait-là de la dernière publication de l'Argentin sur ce réseau social. Le soir-même, son avion se crashe dans la Manche. Son corps sera finalement identifié le 7 février. Un tweet qui prendra une dimension encore plus forte après sa mort, à seulement 28 ans.
<em>"Je suis venu, j'ai vu, j'ai conquis. Merci au LA Galaxy de m'avoir fait revivre. Aux supporters: vous vouliez Zlatan, je vous ai donné Zlatan. Je vous en prie. L'histoire continue... Maintenant, retournez voir du baseball"</em>. C'est ainsi que Zlatan Ibrahimovic a fait ses adieux à son club des Los Angeles Galaxy, aux USA, le 13 novembre dernier. Certains ont trouvé ce tweet hautain, d'autres l'ont trouvé drôle. Une chose est sûre : il n'a laissé personne indifférent. Un peu comme son auteur.
Quand Zlatan fait du Zlatan
"Je suis venu, j'ai vu, j'ai conquis. Merci au LA Galaxy de m'avoir fait revivre. Aux supporters: vous vouliez Zlatan, je vous ai donné Zlatan. Je vous en prie. L'histoire continue... Maintenant, retournez voir du baseball". C'est ainsi que Zlatan Ibrahimovic a fait ses adieux à son club des Los Angeles Galaxy, aux USA, le 13 novembre dernier. Certains ont trouvé ce tweet hautain, d'autres l'ont trouvé drôle. Une chose est sûre : il n'a laissé personne indifférent. Un peu comme son auteur.
Raheem Sterling ne passerait-il pas trop de temps avec Benjamin Mendy à Manchester ? Sans doute que si. L'Anglais a repris la langue et l'humour de son coéquipier français pour faire le buzz avec le tweet ci-contre. Tout part d'une vidéo postée par un internaute, dans lequel on entend un homme dire à Riyad Mahrez <em>"Sterling il va se faire les croisés wallah"</em>. Raheem Sterling a cité ce tweet en ajoutant la légende : <em>"Sah c'est pas bien"</em>. Quelques mots retweetés près de 55 000 fois !
Quand Raheem Sterling tweete en français
Raheem Sterling ne passerait-il pas trop de temps avec Benjamin Mendy à Manchester ? Sans doute que si. L'Anglais a repris la langue et l'humour de son coéquipier français pour faire le buzz avec le tweet ci-contre. Tout part d'une vidéo postée par un internaute, dans lequel on entend un homme dire à Riyad Mahrez "Sterling il va se faire les croisés wallah". Raheem Sterling a cité ce tweet en ajoutant la légende : "Sah c'est pas bien". Quelques mots retweetés près de 55 000 fois !
Quand on vous disait que les supporters de l'OL aimaient bien troller leur club... Avant le derby contre l'AS Saint-Étienne, le coach de l'OL Sylvinho tape énergiquement dans les mains des supporters lyonnais venus en masse à l'entraînement. L'OL reste alors sur six matchs de suite sans victoire en Ligue 1. Cette courte vidéo postée sur le compte Twitter de l'OL est largement reprise, commentée et moquée. Surtout qu'au final, l'OL perdra le derby 1-0 et Sylvinho sera limogé quelques jours plus tard. À jamais dans l'histoire.
Sylvinho dans ses œuvres
Quand on vous disait que les supporters de l'OL aimaient bien troller leur club... Avant le derby contre l'AS Saint-Étienne, le coach de l'OL Sylvinho tape énergiquement dans les mains des supporters lyonnais venus en masse à l'entraînement. L'OL reste alors sur six matchs de suite sans victoire en Ligue 1. Cette courte vidéo postée sur le compte Twitter de l'OL est largement reprise, commentée et moquée. Surtout qu'au final, l'OL perdra le derby 1-0 et Sylvinho sera limogé quelques jours plus tard. À jamais dans l'histoire.
Raheem Sterling a beaucoup fait parler de lui cette année sur Twitter, réseau social sur lequel il compte plus de 2,3 millions d'abonnés. Le 25 mars dernier, il publie cette photographie de lui en train de se boucher les oreilles face aux critiques et surtout aux insultes racistes dont il a fait l'objet pendant le match de l'Angleterre au Monténégro. <em>"La meilleure manière de faire taire les haters (et oui, je veux dire les racistes)"</em>, tweete l'Anglais après la victoire des siens 5-1. La meilleure des réponses possibles.
Raheem Sterling, encore lui
Raheem Sterling a beaucoup fait parler de lui cette année sur Twitter, réseau social sur lequel il compte plus de 2,3 millions d'abonnés. Le 25 mars dernier, il publie cette photographie de lui en train de se boucher les oreilles face aux critiques et surtout aux insultes racistes dont il a fait l'objet pendant le match de l'Angleterre au Monténégro. "La meilleure manière de faire taire les haters (et oui, je veux dire les racistes)", tweete l'Anglais après la victoire des siens 5-1. La meilleure des réponses possibles.
L'année 2019 a commencé pour une polémique pour Franck Ribéry. Vous vous en souvenez sûrement, elle concernait son entrecôte dorée mangée à Dubai, dans le restaurant de Salt Bae. Face à l'ampleur de ce "scandale" en France, le footballeur s'empare de son Twitter et règle ses comptes en deux temps. Son premier message ? <em>"Pour 2019, remettons les points sur les i et les barres sur les t... Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d'une capote trouée : n*quez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique. Je ne vous dois rien, ma réussite c'est avant tout grâce à Dieu, à moi et mes proches qui ont cru en moi, pour les autres, vous n'étiez que des cailloux dans mes chaussettes"</em>. Il s'en prend ensuite aux journalistes comme Audrey Pulvar, sans la citer, qui lui avait reproché de ne pas dépenser son argent pour les bonnes causes. Vous pouvez lire ce deuxième tweet cinglant ci-contre.
Franck Ribéry répond à la polémique
L'année 2019 a commencé pour une polémique pour Franck Ribéry. Vous vous en souvenez sûrement, elle concernait son entrecôte dorée mangée à Dubai, dans le restaurant de Salt Bae. Face à l'ampleur de ce "scandale" en France, le footballeur s'empare de son Twitter et règle ses comptes en deux temps. Son premier message ? "Pour 2019, remettons les points sur les i et les barres sur les t... Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d'une capote trouée : n*quez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique. Je ne vous dois rien, ma réussite c'est avant tout grâce à Dieu, à moi et mes proches qui ont cru en moi, pour les autres, vous n'étiez que des cailloux dans mes chaussettes". Il s'en prend ensuite aux journalistes comme Audrey Pulvar, sans la citer, qui lui avait reproché de ne pas dépenser son argent pour les bonnes causes. Vous pouvez lire ce deuxième tweet cinglant ci-contre.
Teddy Tamgho restera à jamais le champion du monde de triple saut à Moscou en 2013, avec un saut magistral à 18,04m. Aujourd'hui retraité, le Français a fait une drôle de rencontre en 2019, qu'il a racontée sur Twitter. La voici (attention, c'est très drôle) : <em>"Un jour un gars m’a dit qu'il connaissait Teddy Tamgho. J’ai dit 'ah ouais je suis fan de lui'. Il a dit qu’il a déjeuné avec la veille. Et c’est comme ça qu'on a discuté 5 minutes de Teddy Tamgho. J'ai pas osé lui dire que c était moi il était trop bien dans son mensonge"</em>. Un tweet qui a bien fait rire les tweetos.
Teddy Tamgho et le mytho
Teddy Tamgho restera à jamais le champion du monde de triple saut à Moscou en 2013, avec un saut magistral à 18,04m. Aujourd'hui retraité, le Français a fait une drôle de rencontre en 2019, qu'il a racontée sur Twitter. La voici (attention, c'est très drôle) : "Un jour un gars m’a dit qu'il connaissait Teddy Tamgho. J’ai dit 'ah ouais je suis fan de lui'. Il a dit qu’il a déjeuné avec la veille. Et c’est comme ça qu'on a discuté 5 minutes de Teddy Tamgho. J'ai pas osé lui dire que c était moi il était trop bien dans son mensonge". Un tweet qui a bien fait rire les tweetos.
S'il y a un Français qui a brillé dans le sport cette année, c'est bel et bien le cycliste Julian Alaphilippe. Cinquième du dernier Tour de France, le coureur de la région de Montluçon est resté quatorze jours en jaune et a remporté deux étapes. À chaque fois, il repartait du podium avec une peluche de lion du sponsor principal de la Grande Boucle. À la fin de celle-ci, il a ainsi pu prendre cette photographie qui restera dans l'histoire.
Les peluches de Julian Alaphilippe
S'il y a un Français qui a brillé dans le sport cette année, c'est bel et bien le cycliste Julian Alaphilippe. Cinquième du dernier Tour de France, le coureur de la région de Montluçon est resté quatorze jours en jaune et a remporté deux étapes. À chaque fois, il repartait du podium avec une peluche de lion du sponsor principal de la Grande Boucle. À la fin de celle-ci, il a ainsi pu prendre cette photographie qui restera dans l'histoire.
<em>"Karim Benzema, c'est un très bon joueur, je n'ai jamais mis en doute ses qualités. Au contraire, il montre au Real Madrid qu'il est un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l'aventure (en équipe de) France est terminée"</em>. Voici ce que le président de la FFF Noël Le Grët a déclaré à propos de Karim Benzema sur RMC Sport en novembre dernier. La réponse du joueur a été très rapide. <em>"Noël je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur ! Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrait un terme à ma carrière internationale.Si vous pensez que je suis terminé, laissez moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons"</em>, répond-il alors. Ambiance. (ce n'est pas comme ça que Karim Benzema va revenir en Bleu pour faire gagner l'équipe de France à l'Euro 2020).
Karim Benzema se lâche
"Karim Benzema, c'est un très bon joueur, je n'ai jamais mis en doute ses qualités. Au contraire, il montre au Real Madrid qu'il est un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l'aventure (en équipe de) France est terminée". Voici ce que le président de la FFF Noël Le Grët a déclaré à propos de Karim Benzema sur RMC Sport en novembre dernier. La réponse du joueur a été très rapide. "Noël je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur ! Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrait un terme à ma carrière internationale.Si vous pensez que je suis terminé, laissez moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons", répond-il alors. Ambiance. (ce n'est pas comme ça que Karim Benzema va revenir en Bleu pour faire gagner l'équipe de France à l'Euro 2020).
Ce tweet, les supporters du Paris Saint-Germain en font encore des cauchemars. Il date du 6 mars, à 22h51 exactement. C'est à cette heure-là que le community manager de Manchester United a mis en ligne le visuel correspondant au but de Marcus Rashford. Un but sur penalty à la 94e minute qui a permis au club anglais d'éliminer le PSG de la Ligue des Champions, en huitièmes de finale de Ligue des Champions.
Quand Marcus Rashford a fait plier le PSG
Ce tweet, les supporters du Paris Saint-Germain en font encore des cauchemars. Il date du 6 mars, à 22h51 exactement. C'est à cette heure-là que le community manager de Manchester United a mis en ligne le visuel correspondant au but de Marcus Rashford. Un but sur penalty à la 94e minute qui a permis au club anglais d'éliminer le PSG de la Ligue des Champions, en huitièmes de finale de Ligue des Champions.

À lire aussi