Finale C1 : Revivez en images le sacre du Real Madrid face aux Reds

Yahoo Sport

Revivez en images et en live la 63ème finale de la Ligue des Champions entre l’ogre madrilène et les Reds de Liverpool. Les Merengues et Zidane ont soulevé leur 13ème trophée européen mais surtout le troisième d’affilé. Le tacticien allemand Jürgen Klopp et ses hommes se sont heurtés au verrouillage défensif et le talent offensif de leurs adversaires.

Les stars de Madrid et Liverpool n’ont pas eu la finale qu’il souhaitait  : Ronaldo n’a ni brillé ni marqué et Salah qui a du quitter le terrain tôt dans la partie pour une triste blessure à l’épaule. Les deux équipes se sont affrontés dans le stade olympique de Kiev et la rencontre, arbitré par le Serbe Milorad Mazic, a vu l’énième couronnement des Madrilènes.

Antoine Zirimis

<p>Le Real Madrid s’est offert ce soir-là une troisième Ligue des Champions d’affilé et treizième au total. La Maison Blanche est rentrée un peu plus dans l’histoire du football. (Photo : AP) </p>
A portée de mains pour le Real

Le Real Madrid s’est offert ce soir-là une troisième Ligue des Champions d’affilé et treizième au total. La Maison Blanche est rentrée un peu plus dans l’histoire du football. (Photo : AP)

<p>Liverpool qui a signé un très grand retour sur la scène européenne ces dernières années (Finale d’Europa perdue en 2016) y a cru avant leurs plusieurs désillusions : la sortie de Salah ou encore des fautes contestables. (Photo : AP) </p>
They’ll never walk alone

Liverpool qui a signé un très grand retour sur la scène européenne ces dernières années (Finale d’Europa perdue en 2016) y a cru avant leurs plusieurs désillusions : la sortie de Salah ou encore des fautes contestables. (Photo : AP)

<p>L’entraîneur du Real Madrid a fait ce que personne n’a réussi avant lui… remporter trois Ligue des Champions de suite (en tant qu’entraîneur). Ses joueurs cumulaient 45 finales de Ligue des Champions contre zéro pour leurs adversaires du soir. (Photo : AFP) </p>
Zidane pour l’éternité

L’entraîneur du Real Madrid a fait ce que personne n’a réussi avant lui… remporter trois Ligue des Champions de suite (en tant qu’entraîneur). Ses joueurs cumulaient 45 finales de Ligue des Champions contre zéro pour leurs adversaires du soir. (Photo : AFP)

<p>Les entraîneurs des deux équipes se vouent un respect mutuel : pour Zidane, Klopp est un très grand tacticien et pour l’Allemand, Zidane est “malheureusement brillant” et l’a encore été. (Photo : AFP) </p>
Klopp / Zidane : duel d’humilité

Les entraîneurs des deux équipes se vouent un respect mutuel : pour Zidane, Klopp est un très grand tacticien et pour l’Allemand, Zidane est “malheureusement brillant” et l’a encore été. (Photo : AFP)

<p>Chez les Reds, Klopp a débuté avec : Karius – Alexander-Arnold, Van Djik, Lovren, Robertson – Wijnaldum, Henderson, Milner, Salah, Firmino, Mané<br>Pour Zizou c’était une équipe sans surprise à ce stade de la compétition : Navas – Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo – Modric, Casemiro, Kroos – Isco – Benzema, Ronaldo(Photo : AFP) </p>
Les deux formations

Chez les Reds, Klopp a débuté avec : Karius – Alexander-Arnold, Van Djik, Lovren, Robertson – Wijnaldum, Henderson, Milner, Salah, Firmino, Mané
Pour Zizou c’était une équipe sans surprise à ce stade de la compétition : Navas – Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo – Modric, Casemiro, Kroos – Isco – Benzema, Ronaldo(Photo : AFP)

<p>Les Reds ont débuté la rencontre avec un rythme très soutenu et une hauteur dans le jeu. Le bloc madrilène n’a pas beaucoup dépassé la ligne médiane. La pointe offensive de Liverpool est venue traîner à plusieurs reprises autour de la surface de Keylor Navas. (Photo : AP) </p>
Entrée en matière à dominance rouge

Les Reds ont débuté la rencontre avec un rythme très soutenu et une hauteur dans le jeu. Le bloc madrilène n’a pas beaucoup dépassé la ligne médiane. La pointe offensive de Liverpool est venue traîner à plusieurs reprises autour de la surface de Keylor Navas. (Photo : AP)

<p>Servi à droite, le Portugais n’a d’autre choix que de tenter la frappe en angle fermé. Au-dessus des buts de Karius, cette frappe permet aux Madrilènes de répondre offensivement. (Photo : AP) </p>
Première occasion pour Ronaldo

Servi à droite, le Portugais n’a d’autre choix que de tenter la frappe en angle fermé. Au-dessus des buts de Karius, cette frappe permet aux Madrilènes de répondre offensivement. (Photo : AP)

<p>Le portier costaricien tient bien son début de match. Ici, Virgil Van Dijk n’arrive pas à dominer ce duel qui se terminera via les poings du gardien. (Photo : AP) </p>
Sortie(s) de Navas

Le portier costaricien tient bien son début de match. Ici, Virgil Van Dijk n’arrive pas à dominer ce duel qui se terminera via les poings du gardien. (Photo : AP)

<p>L’international sénégalais a proposé une première période intense. Ici à la lutte avec Casemiro, qui était assez discret jusque-là. (Photo : Reuters) </p>
Mané omiprésent

L’international sénégalais a proposé une première période intense. Ici à la lutte avec Casemiro, qui était assez discret jusque-là. (Photo : Reuters)

<p>Après une chute bien calculée par Sergio Ramos, le Pharaon tombe alors que le défenseur lui fait une clé de bras. Il reste au sol et se tient l’apaule. Le geste l’Espagnol sur l’Egyptien le fera prématurément quitter le terrain. (Photo : Reuters) </p>
Salah est au sol

Après une chute bien calculée par Sergio Ramos, le Pharaon tombe alors que le défenseur lui fait une clé de bras. Il reste au sol et se tient l’apaule. Le geste l’Espagnol sur l’Egyptien le fera prématurément quitter le terrain. (Photo : Reuters)

<p>Il ne l’avait pas envisagé mais le destin en a décidé autrement et alors que la faute n’a donné lieu à aucun coup de sifflet de l’arbitre ; Mohamed Salah, star du club anglais, rejoint en larme les vestiaires quelques minutes après le choc. (Photo : Reuters) </p>
Triste fin pour Mo’ Salah (30′)

Il ne l’avait pas envisagé mais le destin en a décidé autrement et alors que la faute n’a donné lieu à aucun coup de sifflet de l’arbitre ; Mohamed Salah, star du club anglais, rejoint en larme les vestiaires quelques minutes après le choc. (Photo : Reuters)

<p>C’était une finale physiquement éprouvante. Au tour de Dani Caravajal de sortir sur blessure. Il est remplacé par Nacho. (Photo : Reuters) </p>
Rebelotte dans le camp adverse

C’était une finale physiquement éprouvante. Au tour de Dani Caravajal de sortir sur blessure. Il est remplacé par Nacho. (Photo : Reuters)

<p>Alors que la sortie de Salah a tout chamboulé chez les Reds et peut-être signé leur fin. Le Real s’est engouffré dans les espaces que Liverpool a laissé. Sur un centre d’Isco, Ronaldo met sa tête sur Karius, Benzema est à la réception et la met au fond mais l’arbitre de touche lève son drapeau pour un hors-jeu du Portugais. (Photo : Reuters) </p>
Hors-jeu dangereux

Alors que la sortie de Salah a tout chamboulé chez les Reds et peut-être signé leur fin. Le Real s’est engouffré dans les espaces que Liverpool a laissé. Sur un centre d’Isco, Ronaldo met sa tête sur Karius, Benzema est à la réception et la met au fond mais l’arbitre de touche lève son drapeau pour un hors-jeu du Portugais. (Photo : Reuters)

<p>Les 45 premières minutes se sont écoulées sur un score toujours neutre. Les sorties de Salah et Caravajal ont modifier les approches du jeu chez les coachs. (Photo : AFP) </p>
Fin de première période faible en occasions

Les 45 premières minutes se sont écoulées sur un score toujours neutre. Les sorties de Salah et Caravajal ont modifier les approches du jeu chez les coachs. (Photo : AFP)

<p>Benzema est sifflé hors-jeu, Karius récupère la balle au sol pour relancer immédiatement mais l’attaquant qui terminait sa course est venu contrer le ballon. Le portier allemand a beau contester l’arbitre valide vu que la gardien a préféré continuer l’action. (Photo : AFP) </p>
Laisse pas traîner ton pied : Benzema marque ! (51′)

Benzema est sifflé hors-jeu, Karius récupère la balle au sol pour relancer immédiatement mais l’attaquant qui terminait sa course est venu contrer le ballon. Le portier allemand a beau contester l’arbitre valide vu que la gardien a préféré continuer l’action. (Photo : AFP)

<p>L’attaquant prouve encore une fois ses capacités et ses similitudes avec son entraîneur : marquer en finale de Ligue des Champions. Malgré la contestation du portier, le but est validé et le match a pris une tournure décisive pour les Merengues. (Photo : AFP) </p>
Benzema exulte

L’attaquant prouve encore une fois ses capacités et ses similitudes avec son entraîneur : marquer en finale de Ligue des Champions. Malgré la contestation du portier, le but est validé et le match a pris une tournure décisive pour les Merengues. (Photo : AFP)

<p>James Milner joue le corner, Lovren recentre de la tête devant le point de penalty alors que Mané prolonge pour envoyer le ballon au fond. Sadio Mané reprend les rênes 4 minutes après le but de Benzema. Tout était à refaire à ce moment là où les Reds, piqués au vif, ont dynamiser leur rythme. (Photo : AFP) </p>
Réponse immédiate de Mané (55′)

James Milner joue le corner, Lovren recentre de la tête devant le point de penalty alors que Mané prolonge pour envoyer le ballon au fond. Sadio Mané reprend les rênes 4 minutes après le but de Benzema. Tout était à refaire à ce moment là où les Reds, piqués au vif, ont dynamiser leur rythme. (Photo : AFP)

<p>Le Gallois a enfoncé le clou grâce à un retourné acrobatique sublime qui a mis le Real sur les rails de la victoire. Servi par Marcelo qui faisait comme toujours la différence sur son couloir, Bale tout juste entré en jeu prouve son niveau, l’intelligence tactique de Zizou et la puissance du collectif madrilène. (Photo : Reuters) </p>
Bale avec un retourné fantastique ! (63′)

Le Gallois a enfoncé le clou grâce à un retourné acrobatique sublime qui a mis le Real sur les rails de la victoire. Servi par Marcelo qui faisait comme toujours la différence sur son couloir, Bale tout juste entré en jeu prouve son niveau, l’intelligence tactique de Zizou et la puissance du collectif madrilène. (Photo : Reuters)

<p>Auteur d’une superbe frappe un peu flottante, le Gallois a confirmé la domination madrilène sur le terrain. (Photo : Reuters) </p>
Bale encore ! (83′)

Auteur d’une superbe frappe un peu flottante, le Gallois a confirmé la domination madrilène sur le terrain. (Photo : Reuters)

<p>Le gardien allemand, en larme à la fin de la rencontre, est venu s’excuser devant son public se sentant coupable de deux erreurs dans ses cages. (Photo : Reuters) </p>
Karius déçu mais soutenu par les siens

Le gardien allemand, en larme à la fin de la rencontre, est venu s’excuser devant son public se sentant coupable de deux erreurs dans ses cages. (Photo : Reuters)

<p>L’attaquant portugais n’aura pas délivré sa plus belle performances ce soir-là. Un striker est même venu interrompre une action dans laquelle le joueur aurait pu y aller de son but : sa déception à lui. (Photo : AP) </p>
Ronaldo privé de but

L’attaquant portugais n’aura pas délivré sa plus belle performances ce soir-là. Un striker est même venu interrompre une action dans laquelle le joueur aurait pu y aller de son but : sa déception à lui. (Photo : AP)

<p>Jürgen Klopp peut continuer d’espérer au vu de ses qualités mais il passe pour la 6ème fois à côté d’un trophée européen. Certaines questions demeurent : pourra-t-il y arriver un jour ? Si oui, avec quel effectif ? (Photo : AFP) </p>
Klopp le maudit

Jürgen Klopp peut continuer d’espérer au vu de ses qualités mais il passe pour la 6ème fois à côté d’un trophée européen. Certaines questions demeurent : pourra-t-il y arriver un jour ? Si oui, avec quel effectif ? (Photo : AFP)

<p>L’équipe madrilène a conclu cette 63ème Ligue des Champions au terme d’un match lent puis palpitant. Zizou, Ronaldo, Bale, Marcelo, Varane, Benzema et les autres ont marqué l’histoire. 13ème coupe aux grandes oreilles sur les étagères du président Florentino Perez et 100% de victoire en C1 pour Zinédine Zidane en tant qu’entraîneur. (Photo : AFP) </p>
¡ Hala Madrid !

L’équipe madrilène a conclu cette 63ème Ligue des Champions au terme d’un match lent puis palpitant. Zizou, Ronaldo, Bale, Marcelo, Varane, Benzema et les autres ont marqué l’histoire. 13ème coupe aux grandes oreilles sur les étagères du président Florentino Perez et 100% de victoire en C1 pour Zinédine Zidane en tant qu’entraîneur. (Photo : AFP)

À lire aussi