EN IMAGES - Le PSG champion, leur saison de Ligue 1 en 10 moments forts

Yahoo Sport

Ça y est, le Paris Saint-Germain est (enfin) officiellement champion de France de la saison 2018/2019. Les Parisiens profitent du match nul de Lille à Toulouse pour être sacrés. Il s’agit du huitième titre de champion de France de football pour le club de la capitale, après 1986, 1994, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2018. L’occasion rêvée pour revenir sur la saison du PSG en Ligue 1 en dix dates importantes, qui sont autant de preuves que la saison parisienne a été belle mais mouvementée ! (crédit AFP)

<p>Pour le premier match en Ligue 1 de Gianluigi Buffon, le Paris Saint-Germain ne fait qu’une bouchée de Caen et entame parfaitement la saison 2018/2019, avec une attaque de feu et une défense de fer, comme cela sera souvent le cass tout au long de l’exercice. Neymar, Adrien Rabiot et Timothy Weah avaient été les buteurs de la soirée. De quoi faire un bel hommage à son public après le match, comme on peut le voir sur la photo. </p>
PSG-Caen (1ère journée, 12/08/2018, 3-0), la victoire fondatrice

Pour le premier match en Ligue 1 de Gianluigi Buffon, le Paris Saint-Germain ne fait qu’une bouchée de Caen et entame parfaitement la saison 2018/2019, avec une attaque de feu et une défense de fer, comme cela sera souvent le cass tout au long de l’exercice. Neymar, Adrien Rabiot et Timothy Weah avaient été les buteurs de la soirée. De quoi faire un bel hommage à son public après le match, comme on peut le voir sur la photo.

<p>Outre la démonstration parisienne face à l’OL, c’est la prestation XXL de Kylian Mbappé qui a impressionné tous les fans de football ce soir-là. Le jeune attaquant parisien a inscrit un quadruplé en seulement 13 minutes (61e, 66e, 69e, 74e), devenant ainsi le plus jeune footballeur (à 19 ans et 9 mois) à le faire depuis 45 ans. Anthony Lopes doit encore en faire des cauchemars. </p>
PSG-Lyon (9e journée, 07/10/2018, 5-0), le show Mbappé

Outre la démonstration parisienne face à l’OL, c’est la prestation XXL de Kylian Mbappé qui a impressionné tous les fans de football ce soir-là. Le jeune attaquant parisien a inscrit un quadruplé en seulement 13 minutes (61e, 66e, 69e, 74e), devenant ainsi le plus jeune footballeur (à 19 ans et 9 mois) à le faire depuis 45 ans. Anthony Lopes doit encore en faire des cauchemars.

<p>Comment ne pas parler du Classique entre l’OM et le PSG ? Ce n’est clairement pas le meilleur match du PSG de la saison, tant les Parisiens ont pu être bousculés à certains instants, mais le résultat a tout de même tourné en leur faveur. Tout d’abord grâce à une accélération foudroyante de Kylian Mbappé, qui a laissé Boubacar Kamara sur place, puis grâce à un but de Julian Draxler dans les dernières secondes, qui a douché le Vélodrome. Une victoire importante de la saison parisienne. </p>
OM-PSG (11e journée, 28/10/2018, 0-2), le Classique

Comment ne pas parler du Classique entre l’OM et le PSG ? Ce n’est clairement pas le meilleur match du PSG de la saison, tant les Parisiens ont pu être bousculés à certains instants, mais le résultat a tout de même tourné en leur faveur. Tout d’abord grâce à une accélération foudroyante de Kylian Mbappé, qui a laissé Boubacar Kamara sur place, puis grâce à un but de Julian Draxler dans les dernières secondes, qui a douché le Vélodrome. Une victoire importante de la saison parisienne.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
<p>Un match contre le dernier champion de France en dehors du PSG est forcément une affiche, et un match à remporter, même (et surtout) si l’on est le Paris Saint-Germain. Face à un Monaco en pleins doutes, les hommes de Thomas Tuchel ne feront pas dans la dentelle et asphyxieront leurs adversaires. Score final 4-0, grâce à un triplé d’Edinson Cavani et un pénalty de Neymar. Masterclass. </p>
AS Monaco-PSG (13e journée, 11/11/2018, 0-4), la punition

Un match contre le dernier champion de France en dehors du PSG est forcément une affiche, et un match à remporter, même (et surtout) si l’on est le Paris Saint-Germain. Face à un Monaco en pleins doutes, les hommes de Thomas Tuchel ne feront pas dans la dentelle et asphyxieront leurs adversaires. Score final 4-0, grâce à un triplé d’Edinson Cavani et un pénalty de Neymar. Masterclass.

<p>En ce soir de décembre, le Paris Saint-Germain reçoit sa première déconvenue de sa saison de Ligue 1, avec un match nul contre Bordeaux. Avec ce 2-2, les Girondins mettent ainsi fin à une série de 14 victoires consécutives en Ligue 1 du PSG. Il s’agit d’un record sur une même saison. Mais comme on le dit, toutes les bonnes choses ont une fin. Rappelez-vous, c’est Andreas Cornelius qui a permis aux Bordelais d’égaliser et de freiner les Parisiens, à la 84e minute. Sans conséquence pour la suite. </p>
Bordeaux-PSG (15e journée, 02/12/2018, 2-2), et Paris patine

En ce soir de décembre, le Paris Saint-Germain reçoit sa première déconvenue de sa saison de Ligue 1, avec un match nul contre Bordeaux. Avec ce 2-2, les Girondins mettent ainsi fin à une série de 14 victoires consécutives en Ligue 1 du PSG. Il s’agit d’un record sur une même saison. Mais comme on le dit, toutes les bonnes choses ont une fin. Rappelez-vous, c’est Andreas Cornelius qui a permis aux Bordelais d’égaliser et de freiner les Parisiens, à la 84e minute. Sans conséquence pour la suite.

<p>Dix jours après la défaite du PSG face à Guingamp en demi-finale de Coupe de la Ligue, les hommes de Tuchel se vengent, et de quelle manière ! Les Parisiens atomisent les Guingampais 9-0, le plus gros score du PSG cette saison et un record égalé pour le club de la capitale. En mars 2016, les Parisiens l’avaient déjà emporté 9-0 en Ligue, c’était à Troyes. Vous êtes prêts pour la liste des buteurs de cette rencontre ? Attention, elle est longue : Neymar, Mbappé, Mbappé, Cavani, Cavani, Neymar, Cavani, Mbappé et Meunier. Ouf. </p>
PSG-Guingamp (21e journée, 19/01/2019, 9-0), la revanche

Dix jours après la défaite du PSG face à Guingamp en demi-finale de Coupe de la Ligue, les hommes de Tuchel se vengent, et de quelle manière ! Les Parisiens atomisent les Guingampais 9-0, le plus gros score du PSG cette saison et un record égalé pour le club de la capitale. En mars 2016, les Parisiens l’avaient déjà emporté 9-0 en Ligue, c’était à Troyes. Vous êtes prêts pour la liste des buteurs de cette rencontre ? Attention, elle est longue : Neymar, Mbappé, Mbappé, Cavani, Cavani, Neymar, Cavani, Mbappé et Meunier. Ouf.

<p>Le PSG peut-il gagner sans Neymar ? La réponse est oui. La preuve avec cette probante victoire 4-1 contre Rennes, grâce à un doublé de Cavani, un but de Mbappé et un but de Di Maria. Anecdotique ? Non, car ce match-là était le premier après la grave blessure de Neymar, touché au pied quatre jours plus tôt en Coupe de France face à Strasbourg. </p>
PSG-Rennes (22e journée, 27/01/2019, 4-1), la vie sans Neymar

Le PSG peut-il gagner sans Neymar ? La réponse est oui. La preuve avec cette probante victoire 4-1 contre Rennes, grâce à un doublé de Cavani, un but de Mbappé et un but de Di Maria. Anecdotique ? Non, car ce match-là était le premier après la grave blessure de Neymar, touché au pied quatre jours plus tôt en Coupe de France face à Strasbourg.

<p>Cette saison, le Paris Saint-Germain a dû attendre la 23e journée pour connaître sa première défaite en Ligue 1. Et c’est l’OL de Moussa Dembelé qui a fait chuter ce PSG, qui avait pourtant ouvert le score par l’intermédiaire d’Angel Di Maria à la 7e minute. Pour rappel, le record d’invincibilité en première division française appartient au FC Nantes, qui n’avait perdu qu’à la 32e journée lors de la saison 1994-1995. </p>
Lyon-PSG (23e journée, 03/02/2019, 2-1), première défaite

Cette saison, le Paris Saint-Germain a dû attendre la 23e journée pour connaître sa première défaite en Ligue 1. Et c’est l’OL de Moussa Dembelé qui a fait chuter ce PSG, qui avait pourtant ouvert le score par l’intermédiaire d’Angel Di Maria à la 7e minute. Pour rappel, le record d’invincibilité en première division française appartient au FC Nantes, qui n’avait perdu qu’à la 32e journée lors de la saison 1994-1995.

<p>Des beaux buts, du suspense, un scénario plein de rebondissements. Voici comme on aime les Classiques. Et cela tombe bien, celui-ci a mélangé tous ces ingrédients pour un match pas comme les autres. On retiendra de cette rencontre l’expulsion de Steve Mandanda pour une main hors de sa surface et le coup franc direct magistral dans la foulée d’Angel Di Maria. Avec deux défaites dans les deux Classiques de la saison, l’OM n’a plus gagné face au PSG depuis le 27 novembre 2011. </p>
PSG-OM (29e journée, 17/03/2019, 3-1), le Classique bis

Des beaux buts, du suspense, un scénario plein de rebondissements. Voici comme on aime les Classiques. Et cela tombe bien, celui-ci a mélangé tous ces ingrédients pour un match pas comme les autres. On retiendra de cette rencontre l’expulsion de Steve Mandanda pour une main hors de sa surface et le coup franc direct magistral dans la foulée d’Angel Di Maria. Avec deux défaites dans les deux Classiques de la saison, l’OM n’a plus gagné face au PSG depuis le 27 novembre 2011.

<p>En se déplaçant chez son dauphin lillois, le PSG a l’occasion de s’offrir officiellement le titre de champion de France en cas de victoire. Mais les Parisiens sont privés de nombreux titulaires et perdent rapidement Thiago Silva et Thomas Meunier sur blessure. Pour ne rien arrangé, Juan Bernat se fait expulser à la 26e minute. Les Lillois en profitent et en collent 5 aux Parisiens. Défaite 5-1 du PSG (leur plus grosse de la saison, bien évidemment) et un titre retardé. </p>
Lille-PSG (32e journée, 14/04/2019, 5-1), la claque

En se déplaçant chez son dauphin lillois, le PSG a l’occasion de s’offrir officiellement le titre de champion de France en cas de victoire. Mais les Parisiens sont privés de nombreux titulaires et perdent rapidement Thiago Silva et Thomas Meunier sur blessure. Pour ne rien arrangé, Juan Bernat se fait expulser à la 26e minute. Les Lillois en profitent et en collent 5 aux Parisiens. Défaite 5-1 du PSG (leur plus grosse de la saison, bien évidemment) et un titre retardé.

À lire aussi