INSOLITE : Ces joueurs qui nous font croire qu'ils sont Brésiliens

​Passement de jambe, petit pont, flip-flap, coup du sombrero, talonnade, feinte de corps, virgule, roulette... Ils ont tous tenté un de ces gestes au moins une fois dans leur vie, mais personne n'est dupe, ces mecs là n'ont rien à voir avec les Joga Bonito d'antan. Halte aux imposteurs ! Bonus : Marquinhos Doria Fred Luiz Gustavo Brandão Paulinho ​Celui-là est un peu spécial. Non pas qu'il soit dépourvu du bagage technique requis pour faire partie de la famille des Thiago Silva, David Luiz,...

Bonus : Marquinhos

​Celui-là est un peu spécial. Non pas qu'il soit dépourvu du bagage technique requis pour faire partie de la famille des Thiago Silva, David Luiz, Dani Alves, Lúcio ou Belletti, mais si le Marquis est souvent pris pour un marocain, il y a une raison. Le nouveau Mehdi Benatia ?

Doria

​D'un côté, le monde du football se prosterne aux pieds de Marcelo Bielsa. De l'autre, il lui a reproché de ne pas faire jouer un défenseur Brésilien que, de fait, personne, ou presque, n'a jamais vu à l'oeuvre. D'ailleurs, Roudi ne lui fait pas plus confiance.

Fred

Lors de la Coupe du monde 2014, tes nuits au PMU n'avaient rien à envier à la Seleçao. Comme toi, Luiz Felipe Scolari alignait Fred, Bernard et Jô. Et tout le monde a finit mal. Une soirée Kronenbourg comme une autre.

Luiz Gustavo

Louis Gustave n'a pas franchement la bouille​ de Jacques Villeret. Lui, il est plus du genre mafieux à la Pablo Escobar, cigare au bec, pétard dans le calfouette et grosses liasses pleines de coke sur la table basse. Finalement, il est parfaitement dans son environnement à l'OM.

Brandão

Méfions-nous des cli​chés. Mère nature n'a logé tous les Brésiliens à la même enseigne. Lorsque Ronaldo galopait avec de l'or dans les godasses, Brandão semblait traîner du plomb. L'actuel attaquant de l'APO Levadiakos a tout de même réinventé l'espaldinha de Ronaldinho pour qualifier l'OM en quarts de Ligue des champions face à l'Inter Milan en 2012.

Paulinho

"Petit Paul" a une frappe de mule à la Roberto Carlos et les épaules de David Luiz, mais son déficit technique et sa tronche de chicano ne mentent pas. Bulgare, Mexicain ou Néerlandais pourquoi pas, mais Brésilien, il ne faut pas prendre les gens pour des jambons. Zinédine Zidane est bien plus Brésilien que lui.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages