Lionel Messi Ballon d'Or 2019 : son année hors du commun en images

BALLON D’OR - Lionel Messi a remporté son sixième Ballon d’Or, ce lundi 2 décembre 2019. Une récompense qui fait polémique : pour de nombreux observateurs, l’Argentin ne méritait pas ce trophée, qui devait revenir à Virgil Van Dijk ou à Sadio Mané. Pourtant, la Pulga a connu une année 2019 hors du commun et extraordinaire, dans le sens premier du terme, et cela aussi bien dans le positif que dans le négatif. Retour sur l’année 2019 de Lionel Messi en images.

Le 13 janvier 2019, Lionel Messi est entré dans la légende. Ce jour-là, il a rejoint le très select "club des 400". Un club fictif qui regroupe tous les joueurs ayant marqué au moins 400 buts seulement en championnat. Dans le club des 400, on retrouve Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Josef Bican, Ferenc Puskas et Jimmy McGrory. Aujourd'hui, l'Argentin a inscrit 428 buts en Liga. (crédit Getty)
Une année qui débute en fanfare
Le 13 janvier 2019, Lionel Messi est entré dans la légende. Ce jour-là, il a rejoint le très select "club des 400". Un club fictif qui regroupe tous les joueurs ayant marqué au moins 400 buts seulement en championnat. Dans le club des 400, on retrouve Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Josef Bican, Ferenc Puskas et Jimmy McGrory. Aujourd'hui, l'Argentin a inscrit 428 buts en Liga. (crédit Getty)
Nous sommes le 13 mars 2019. L'Olympique Lyonnais se déplace au Camp Nou pour y affronter le FCB, en huitièmes de finale retour de Ligue des Champions. L'aller s'était soldé sur un 0-0. Puis Lionel Messi a pris les choses en mains. Un doublé, deux passes décisives et le Barça l'emporte facilement 5-1. Tellement plus simple quand Messi est sur le terrain... (crédit Getty)
Quand Lyon subit la loi de Messi
Nous sommes le 13 mars 2019. L'Olympique Lyonnais se déplace au Camp Nou pour y affronter le FCB, en huitièmes de finale retour de Ligue des Champions. L'aller s'était soldé sur un 0-0. Puis Lionel Messi a pris les choses en mains. Un doublé, deux passes décisives et le Barça l'emporte facilement 5-1. Tellement plus simple quand Messi est sur le terrain... (crédit Getty)
Un mois après avoir éliminé Lyon à lui seul (ou presque), Lionel Messi remet ça en quarts de finale contre Manchester United. À l'aller, le Barça ne l'avait emporté que 1-0, sur un but contre son camp. Au retour, l'Argentin prend les choses en main. Il accélère deux fois aux 16 et 20e minutes et inscrit deux buts de l'extérieur de la surface. Victoire 3-0 et une qualification en demi-finale.
Après Lyon, Manchester United...
Un mois après avoir éliminé Lyon à lui seul (ou presque), Lionel Messi remet ça en quarts de finale contre Manchester United. À l'aller, le Barça ne l'avait emporté que 1-0, sur un but contre son camp. Au retour, l'Argentin prend les choses en main. Il accélère deux fois aux 16 et 20e minutes et inscrit deux buts de l'extérieur de la surface. Victoire 3-0 et une qualification en demi-finale.
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Le 27 avril 2019, après le match contre Levante, le FC Barcelone fête son titre de champion d'Espagne. Son capitaine Lionel Messi peut sourire, il vient de remporter sa... dixième Liga, rien que ça. Une saison d'anthologie pour l'Argentin puisqu'il terminera meilleur passeur avec 13 passes décisives et meilleur buteur, avec 36 réalisations. Des statistiques qui lui ont permis de décrocher son sixième trophée de pichichi, égalant le record de Telmo Zarra. (crédit Getty)
Sa joie de remporter la Liga
Le 27 avril 2019, après le match contre Levante, le FC Barcelone fête son titre de champion d'Espagne. Son capitaine Lionel Messi peut sourire, il vient de remporter sa... dixième Liga, rien que ça. Une saison d'anthologie pour l'Argentin puisqu'il terminera meilleur passeur avec 13 passes décisives et meilleur buteur, avec 36 réalisations. Des statistiques qui lui ont permis de décrocher son sixième trophée de pichichi, égalant le record de Telmo Zarra. (crédit Getty)
L'année 2019 de Lionel Messi n'a pas été que rose. Le 7 mai 2019 est synonyme d'une élimination en Ligue des Champions, face à Liverpool. Pourtant, au match aller au Camp Nou, Lionel Messi avait impressionné tout le monde en inscrivant un doublé dans les quinze dernières minutes. Victoire 3-0 du Barça. Au retour, à Anfield, ce n'est pas la même limonade. Les Catalans coulent et sont victimes d'une remontada, 4-0, sous les yeux d'un Lionel Messi capitaine incapable de remobiliser ses troupes. Pas de cinquième Ligue des Champions pour Leo mais un titre de meilleur buteur de la compétition, avec 12 réalisations. (crédit AFP)
Son élimination en Ligue des Champions
L'année 2019 de Lionel Messi n'a pas été que rose. Le 7 mai 2019 est synonyme d'une élimination en Ligue des Champions, face à Liverpool. Pourtant, au match aller au Camp Nou, Lionel Messi avait impressionné tout le monde en inscrivant un doublé dans les quinze dernières minutes. Victoire 3-0 du Barça. Au retour, à Anfield, ce n'est pas la même limonade. Les Catalans coulent et sont victimes d'une remontada, 4-0, sous les yeux d'un Lionel Messi capitaine incapable de remobiliser ses troupes. Pas de cinquième Ligue des Champions pour Leo mais un titre de meilleur buteur de la compétition, avec 12 réalisations. (crédit AFP)
Dans le palmarès de Lionel Messi, figurent six coupes d'Espagne, la Coupe du Roi. En 2019, son FC Barcelone est parvenu jusqu'en finale... sans l'emporter. Le 25 mai 2019, le club catalan s'incline en finale contre Valence, malgré un but de Lionel Messi à la 73e minute. Cette réalisation a permis à Leo Messi d'entrer encore une fois dans l'histoire : il est ainsi devenu le premier joueur à marquer dans six finales différentes de Coupe du Roi. Au total, l'Argentin aura inscrit trois buts en Coupe du Roi en 2019. Pas suffisant, donc. (crédit Getty)
Sa désillusion en Coupe du Roi
Dans le palmarès de Lionel Messi, figurent six coupes d'Espagne, la Coupe du Roi. En 2019, son FC Barcelone est parvenu jusqu'en finale... sans l'emporter. Le 25 mai 2019, le club catalan s'incline en finale contre Valence, malgré un but de Lionel Messi à la 73e minute. Cette réalisation a permis à Leo Messi d'entrer encore une fois dans l'histoire : il est ainsi devenu le premier joueur à marquer dans six finales différentes de Coupe du Roi. Au total, l'Argentin aura inscrit trois buts en Coupe du Roi en 2019. Pas suffisant, donc. (crédit Getty)
Si ce n'est une médaille d'or aux Jeux Olympiques de 2008, le palmarès de Lionel Messi avec l'Argentine est plutôt vide. Cette année, la Pulga avait l'occasion de vaincre le signe indien, avec la Copa America. L'Argentine ne fait pas forte impression en poule mais se qualifie pour la suite et bat le Venezuela en quart de finale. En demi-finale, c'est un duel Brésil-Argentine qui se profile : victoire 2-0 de la Seleção. La petite finale voit s'affronter l'Argentine et le Chili. À la 36e minute de la rencontre et alors que l'Albiceleste mène 2-0 (avec une passe décisive de Messi), Lionel Messi se fait expulser, d'une façon incompréhensible. Seulement le deuxième carton rouge de sa longue carrière. Agacé, malgré la victoire 2-1 des siens et une troisième place dans cette Copa America, le meneur de jeu dénonce la "corruption" de la CONMEBOL. (crédit Getty)
Toujours en difficulté avec l'Argentine
Si ce n'est une médaille d'or aux Jeux Olympiques de 2008, le palmarès de Lionel Messi avec l'Argentine est plutôt vide. Cette année, la Pulga avait l'occasion de vaincre le signe indien, avec la Copa America. L'Argentine ne fait pas forte impression en poule mais se qualifie pour la suite et bat le Venezuela en quart de finale. En demi-finale, c'est un duel Brésil-Argentine qui se profile : victoire 2-0 de la Seleção. La petite finale voit s'affronter l'Argentine et le Chili. À la 36e minute de la rencontre et alors que l'Albiceleste mène 2-0 (avec une passe décisive de Messi), Lionel Messi se fait expulser, d'une façon incompréhensible. Seulement le deuxième carton rouge de sa longue carrière. Agacé, malgré la victoire 2-1 des siens et une troisième place dans cette Copa America, le meneur de jeu dénonce la "corruption" de la CONMEBOL. (crédit Getty)
Le 23 septembre dernier, à Milan, Lionel Messi recevait le trophée The Best, du meilleur joueur de la saison passée, par la FIFA, déjà devant Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Une récompense personnelle à laquelle il faut en ajouter une autre : le Soulier d'or européen, gagné grâce à ses 36 buts. En 2019, Lionel Messi a ainsi remporté son sixième Soulier d'or européen. Un record. (crédit Getty)
Les trophées de Lionel Messi en 2019
Le 23 septembre dernier, à Milan, Lionel Messi recevait le trophée The Best, du meilleur joueur de la saison passée, par la FIFA, déjà devant Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Une récompense personnelle à laquelle il faut en ajouter une autre : le Soulier d'or européen, gagné grâce à ses 36 buts. En 2019, Lionel Messi a ainsi remporté son sixième Soulier d'or européen. Un record. (crédit Getty)
Le 9 novembre 2019 est une date à retenir. Ce jour-là, le FC Barcelone affronte le Celta Vigo. Ce jour-là, Lionel Messi inscrit un triplé. Ce jour-là, Lionel Messi marque... deux coups francs directs. Cette saison, la Pulga semble encore plus fort sur coup de pied arrêté : il a déjà inscrit 4 coups francs directs en 2019/2020 et il porte son total à 46 buts dans cet exercice tout au long de sa carrière avec le Barça. Encore plus fort : lors des huit dernières saisons dans le Big 5, Lionel Messi a plus marqué sur coup franc que n'importe quelle autre équipe. Exceptionnel. (crédit Getty)
Lionel Messi et les coups francs
Le 9 novembre 2019 est une date à retenir. Ce jour-là, le FC Barcelone affronte le Celta Vigo. Ce jour-là, Lionel Messi inscrit un triplé. Ce jour-là, Lionel Messi marque... deux coups francs directs. Cette saison, la Pulga semble encore plus fort sur coup de pied arrêté : il a déjà inscrit 4 coups francs directs en 2019/2020 et il porte son total à 46 buts dans cet exercice tout au long de sa carrière avec le Barça. Encore plus fort : lors des huit dernières saisons dans le Big 5, Lionel Messi a plus marqué sur coup franc que n'importe quelle autre équipe. Exceptionnel. (crédit Getty)
Ce 2 décembre 2019, Lionel Messi a remporté son sixième Ballon d'Or, quatre ans après son cinquième. Dans sa guerre face à Cristiano Ronaldo, l'Argentin mène 6-5. Mérité, selon vous ? En recevant sa récompense, Lionel Messi a tenu ce discours : <em>"J'ai beaucoup de chance, je suis béni. J'espère continuer pendant longtemps. Je me rends compte que je suis très chanceux, même si, un jour, la retraite va sonner. Ce sera difficile. Mais j'ai encore de belles années devant moi. Le temps passe très vite, alors je tiens à profiter du foot et de ma famille"</em>. (crédit AFP)
Le sixième Ballon d'Or de Lionel Messi
Ce 2 décembre 2019, Lionel Messi a remporté son sixième Ballon d'Or, quatre ans après son cinquième. Dans sa guerre face à Cristiano Ronaldo, l'Argentin mène 6-5. Mérité, selon vous ? En recevant sa récompense, Lionel Messi a tenu ce discours : "J'ai beaucoup de chance, je suis béni. J'espère continuer pendant longtemps. Je me rends compte que je suis très chanceux, même si, un jour, la retraite va sonner. Ce sera difficile. Mais j'ai encore de belles années devant moi. Le temps passe très vite, alors je tiens à profiter du foot et de ma famille". (crédit AFP)

À lire aussi