Les Français de NBA en 2019/2020

Yahoo Sport

NBA - 10 joueurs français sont sous contrat avec une franchise NBA à l’orée de la saison régulière 2019/2020. Si certains sont des titulaires incontournables, d’autres viennent d’arriver et/ou devront faire leurs preuves. Découvrez les membres du contingent tricolore en images.

Élu joueur défensif de l'année ces deux dernières saisons en NBA, le pivot natif de Saint-Quentin est une pièce essentielle du Jazz, plus ambitieux que jamais cette saison. (Photo : Jonathan Bachman/Getty Images)
Rudy Gobert (27 ans, Utah Jazz)
Élu joueur défensif de l'année ces deux dernières saisons en NBA, le pivot natif de Saint-Quentin est une pièce essentielle du Jazz, plus ambitieux que jamais cette saison. (Photo : Jonathan Bachman/Getty Images)
Après avoir joué les playoffs pour la première fois avec le Magic au printemps, l'arrière val-de-marnais a réalisé une Coupe du monde de haute volée en septembre. Meilleur scoreur des Bleus médaillés de bronze, il a même été élu dans l'équipe-type du tournoi. (Photo by Harry Aaron/Getty Images)
Evan Fournier (27 ans, Orlando Magic)
Après avoir joué les playoffs pour la première fois avec le Magic au printemps, l'arrière val-de-marnais a réalisé une Coupe du monde de haute volée en septembre. Meilleur scoreur des Bleus médaillés de bronze, il a même été élu dans l'équipe-type du tournoi. (Photo by Harry Aaron/Getty Images)
L'ailier originaire de Normandie sort d'une saison difficile à titre personnel sur le plan statistique, mais aussi à titre collectif, puisque les Hornets ont échoué dans la course aux playoffs à l'Est. Il sera potentiellement en fin de contrat l'été prochain, mais dispose d'une player option pour prolonger d'un an. (Photo by Mark Brown/Getty Images)
Nicolas Batum (30 ans, Charlotte Hornets)
L'ailier originaire de Normandie sort d'une saison difficile à titre personnel sur le plan statistique, mais aussi à titre collectif, puisque les Hornets ont échoué dans la course aux playoffs à l'Est. Il sera potentiellement en fin de contrat l'été prochain, mais dispose d'une player option pour prolonger d'un an. (Photo by Mark Brown/Getty Images)
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
L'imposant pivot né à Rouen, qui a encore un an de contrat avec les Wizards, n'a pas pu donner sa pleine mesure ces dernières années en raison de multiples blessures. Encore touché au tendon d'Achille, il va manquer le début de saison. (Photo : Brian Rothmuller/Icon Sportswire via Getty Images)
Ian Mahinmi (33 ans, Washington Wizards)
L'imposant pivot né à Rouen, qui a encore un an de contrat avec les Wizards, n'a pas pu donner sa pleine mesure ces dernières années en raison de multiples blessures. Encore touché au tendon d'Achille, il va manquer le début de saison. (Photo : Brian Rothmuller/Icon Sportswire via Getty Images)
Pas aidé par les grosses difficultés de la franchise de l'Arizona, l'ancien meneur de l'Elan Béarnais a connu une première saison timide en NBA. Mais son potentiel offensif, certain, ne demande qu'à éclore. (Photo : Alex Goodlett/Getty Images)
Elie Okobo (22 ans, Phoenix Suns)
Pas aidé par les grosses difficultés de la franchise de l'Arizona, l'ancien meneur de l'Elan Béarnais a connu une première saison timide en NBA. Mais son potentiel offensif, certain, ne demande qu'à éclore. (Photo : Alex Goodlett/Getty Images)
Après une saison sophomore très difficile, le jeune meneur s'est offert une grande bouffée d'oxygène avec un Mondial très réussi. Son objectif sera cette saison de s'imposer dans la rotation des Knicks. (Photo : Naomi Baker/Getty Images)
Frank Ntilikina (21 ans, New York Knicks)
Après une saison sophomore très difficile, le jeune meneur s'est offert une grande bouffée d'oxygène avec un Mondial très réussi. Son objectif sera cette saison de s'imposer dans la rotation des Knicks. (Photo : Naomi Baker/Getty Images)
Prodige athlétique, l'ancien joueur de Limoges a été choisi en 15e position de la Draft 2019 par Detroit. Mais il devrait surtout évoluer cette saison en G-League, l'antichambre de la NBA. (Photo : Elsa/Getty Images)
Sékou Doumbouya (18 ans, Detroit Pistons)
Prodige athlétique, l'ancien joueur de Limoges a été choisi en 15e position de la Draft 2019 par Detroit. Mais il devrait surtout évoluer cette saison en G-League, l'antichambre de la NBA. (Photo : Elsa/Getty Images)
Meilleur rebondeur d'Euroligue la saison passée avec Baskonia, le pivot natif de Clamart a signé cet été un contrat de deux ans avec les Boston Celtics, où il pourrait avoir une carte à jouer dans la rotation intérieure. (Photo : Maddie Meyer/Getty Images)
Vincent Poirier (26 ans, Boston Celtics)
Meilleur rebondeur d'Euroligue la saison passée avec Baskonia, le pivot natif de Clamart a signé cet été un contrat de deux ans avec les Boston Celtics, où il pourrait avoir une carte à jouer dans la rotation intérieure. (Photo : Maddie Meyer/Getty Images)
Passé par l'université de Wake Forest, l'ailier né au Havre n'a pas été sélectionné lors de la dernière Draft, mais il a tout de même signé un "two-way contract" avec Portland, qui pourra choisir de le garder en équipe première ou de l'envoyer en G-League. (Mandatory Credit: Troy Wayrynen-USA TODAY Sports)
Jaylen Hoard (20 ans, Portland Trail Blazers)
Passé par l'université de Wake Forest, l'ailier né au Havre n'a pas été sélectionné lors de la dernière Draft, mais il a tout de même signé un "two-way contract" avec Portland, qui pourra choisir de le garder en équipe première ou de l'envoyer en G-League. (Mandatory Credit: Troy Wayrynen-USA TODAY Sports)
Lui aussi non drafté, l'arrière formé à Gravelines-Dunkerque dispose d'un "two-way contract" avec les Bulls, avec lesquels il a plutôt fait bonne impression en Summer League. (Mandatory Credit: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports)
Adam Mokoka (21 ans, Chicago Bulls)
Lui aussi non drafté, l'arrière formé à Gravelines-Dunkerque dispose d'un "two-way contract" avec les Bulls, avec lesquels il a plutôt fait bonne impression en Summer League. (Mandatory Credit: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports)

À lire aussi