Revivez Bayern Munich - Real Madrid en images

Bastien Czerwony

Des buts, un penalty manqué, un carton rouge, un match entre l’élève Zidane et le maître Ancelotti, un duel au sommet de haute volée entre Ronaldo et Neuer : le choc Bayern-Real a tenu toutes ses promesses. Dans ce match renversant, les Madrilènes se positionnent idéalement pour aller en demi-finales de la Ligue des Champions. Côté allemand, le vainqueur 2013 sera privé de Javi Martinez au match retour et sera condamné à l’exploit à Madrid pour ne pas être éliminé avant le dernier carré pour la première fois depuis 2011.

 

Les fans en place

Dans une Allianz Arena qui fait toujours le plein quel que soit l’adversaire, l’ambiance s’annonce bouillante. (Photo : AFP)

Il est de retour

Blessé ces dernières semaines, le gardien international allemand Manuel Neuer est de retour. Une très bonne nouvelle pour le Bayern alors qu’il faudra à tout prix empêcher le Real de mettre un précieux but à l’extérieur. (Photo : Reuters)

Le Real a des atouts

Mais le portier bavarois aura fort à faire face à Cristiano Ronaldo et Gareth Bale, qui l’avaient sérieusement malmené lors de la demi-finale en 2014. (Photo : Reuters)

Le Bayern orphelin de Lewandowski

C’est sans son buteur polonais que les Munichois abordent cette rencontre. Thomas Müller prend sa place à la pointe de l’attaque, avec Arjen Robben et Franck Ribéry sur les côtés dans un 4-3-3. (Photo : Getty Images)

Un Real assez classique

Chez les Madrilènes, la principale absence est celle de Raphaël Varane, blessé. Il est remplacé par Nacho dans la charnière centrale des Merengue. (Photo : Reuters)

Premières envolées

Le Bayern essaie d’attaquer en début de match, ce qui donne lieu à un premier duel aérien entre Marcelo et Arjen Robben. (Photo : AFP)

L’élève contre le maître

C’est aux côtés de Carlo Ancelotti que Zinedine Zidane a fait ses débuts sur un banc de touche. Depuis, l’Italien est parti au Bayern tandis que son adjoint a pris les commandes de la Maison Blanche. (Photo : AFP)

Grosse frayeur au Bayern

La première grosse occasion de la partie est à mettre à l’actif du Real, avec une tête de Karim Benzema détournée par Manuel Neuer sur sa barre transversale. Les Allemands ont eu très chaud. (Photo : Getty Images)

Vidal, épisode 1

Sur un corner bavarois, Arturo Vidal, très actif lors de la rencontre, s’en va placer une tête. (Photo : Associated Press)

Ouverture du score

Sa tentative, imparable, ne laisse aucune chance à Keylor Navas. Le Bayern ouvre le score après 28 minutes de jeu. (Photo : AFP)

Sur de bons rails

Grâce à son but du milieu chilien, les Allemands se lancent idéalement dans ce quart de finale et mettent un coup au Real, qui commençait à se montrer dangereux. (Photo : AFP)

Choc spectaculaire

L’ex-Munichois Toni Kroos est averti pour avoir percuté en l’air Thomas Müller. (Photo : AFP)

Penalty pour le Bayern

Franck Ribéry tente sa chance mais sa frappe est déviée par le bras de Dani Carvajal. L’arbitre consulte son assistant et sévit : penalty pour les locaux et carton jaune pour le défenseur espagnol. (Photo : Getty Images)

Raté

Suprise, c’est Vidal qui se charge du penalty, et non l’habituel spécialiste qu’est Müller. Le Chilien envoie sa tentative au-dessus et on en reste à 1-0. (Photo : Getty Images)

Pas de doublé pour Vidal

L’ancien milieu de la Juventus peut s’en vouloir : il avait une occasion en or de mettre son équipe à l’abri juste avant la mi-temps. (Photo : Getty Images)

Avantage Bayern

Après ce raté, Ancelotti remobilise ses troupes. À la pause, le Bayern mène 1-0 et se trouve dans une excellente position. (Photo : Associated Press)

La réponse de CR7

Un instant d’inattention du Bayern au retour des vestiaires et un marquage un peu trop laxiste : il n’en faut pas plus pour permettre à Cristiano Ronaldo pour reprendre un centre de Carvajal. (Photo : AFP)

Parfaitement placée

La frappe croisée du Portugais est imparable et remet les deux équipes à égalité. (Photo : AFP)

Le Real sur la bonne voie

Avec cette égalisation, le Real Madrid a réalisé l’essentiel : marquer ce but à l’extérieur qui lui permet d’avoir un petit avantage au match retour. (Photo : Reuters)

Le Bayern va finir à 10

Javi Martinez fait faute pour stopper une contre-attaque de Ronaldo. Problème : il avait déjà reçu un carton jaune quelques minutes plus tôt. Le voilà donc expulsé, contraignant le Bayern à jouer près d’une demi-heure en infériorité numérique. (Photo : Reuters)

Le mur Neuer

Ronaldo se met dans une position de tir idéale mais il se heurte à la main ferme de Neuer. Alors que son équipe subit à 10, le portier allemand est impérial. (Photo : AFP)

CR7 ne s’arrête plus

Sur un centre de Marco Asensio, entré à la place de Gareth Bale, Ronaldo devance Juan Bernat et trompe Neuer à bout portant. (Photo : Reuters)

Barre symbolique pour Ronaldo

CR7 met un grand coup sur la tête du Bayern. Cerise sur le gâteau : il inscrit son 100e but en compétition européenne. (Photo : Associated Press)

Le Real pousse encore

Les Madrilènes profitent de leur supériorité numérique pour tenter d’enfoncer le clou mais Ronaldo croise un peu trop sa frappe, qui passe à côté du but de Neuer. (Photo : AFP)

Joie de courte durée

D’une tête, Sergio Ramos croit donner deux buts d’avance au Real. Mais son but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu. (Photo : Reuters)

Victoire du Real

Toni Kroos peut être satisfait de ses retrouvailles avec son club formateur : victorieux 2-1, le club de la capitale espagnole fait un très grand pas vers les demi-finales. (Photo : Getty Images)

Le Bayern dans le dur

Pour les Munichois, qui ont manqué le penalty du 2-0, la situation est très complexe : il faudra un exploit majeur – sans Javi Martinez de surcroît – à Santiago Bernabeu pour espérer sortir le Real. (Photo : Reuters)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages