Top 10 des plus grands sportifs anglais de l'histoire

LEGENDES - Officiellement sacré champion du monde de F1 pour la sixième fois dimanche, Lewis Hamilton a affermi sa position dans le panthéon du sport britannique, où l’Angleterre se taille évidemment la part du lion. Le nouveau triomphe du natif de Stevenage nous a d’ailleurs donné l’idée de constituer un top 10 des plus illustres sportifs anglais de l’histoire, forcément très subjectif...

Enfant prodige du sport automobile, Hamilton n'a cessé de progresser au fil des années, jusqu'à devenir un géant de la F1. Six fois champion du monde (2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019), 83 fois vainqueur en Grand Prix, le natif de Stevenage visera l'an prochain les records mythiques de Michael Schumacher (91 succès et 7 titres mondiaux). (Mandatory Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports)
2. Lewis Hamilton (formule 1)
Enfant prodige du sport automobile, Hamilton n'a cessé de progresser au fil des années, jusqu'à devenir un géant de la F1. Six fois champion du monde (2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019), 83 fois vainqueur en Grand Prix, le natif de Stevenage visera l'an prochain les records mythiques de Michael Schumacher (91 succès et 7 titres mondiaux). (Mandatory Credit: Jerome Miron-USA TODAY Sports)
Légende absolue de sa discipline, le rameur natif de Marlow, sacré neuf fois champion du monde entre 1986 et 1999, a aussi conquis cinq médailles d'or olympiques, sur cinq éditions successives des JO (Los Angeles 1984, Séoul 1988, Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sydney 2000). Un exploit unique dans l'histoire du sport anglais. (Mandatory Credit: Shaun Botterill/ALLSPORT)
1. Steve Redgrave (aviron)
Légende absolue de sa discipline, le rameur natif de Marlow, sacré neuf fois champion du monde entre 1986 et 1999, a aussi conquis cinq médailles d'or olympiques, sur cinq éditions successives des JO (Los Angeles 1984, Séoul 1988, Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sydney 2000). Un exploit unique dans l'histoire du sport anglais. (Mandatory Credit: Shaun Botterill/ALLSPORT)
Messie du XV de la Rose au tournant du XXIe siècle, le demi d'ouverture au pied gauche magique a porté la sélection anglaise à son premier (et seul à ce jour) titre mondial en 2003. Figurant parmi les scoreurs les plus prolifiques de l'histoire de son sport, "Wilko" est aussi arrivé au sommet en club, remportant deux fois de suite la Coupe d'Europe avec le RC Toulon (2013 et 2014). (Photo : Steve Cuff/EMPICS via Getty Images)
3. Jonny Wilkinson (rugby à XV)
Messie du XV de la Rose au tournant du XXIe siècle, le demi d'ouverture au pied gauche magique a porté la sélection anglaise à son premier (et seul à ce jour) titre mondial en 2003. Figurant parmi les scoreurs les plus prolifiques de l'histoire de son sport, "Wilko" est aussi arrivé au sommet en club, remportant deux fois de suite la Coupe d'Europe avec le RC Toulon (2013 et 2014). (Photo : Steve Cuff/EMPICS via Getty Images)
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Natif de Somalie et arrivé en Angleterre à l'âge de 8 ans, le spécialiste du fond et du demi-fond a réussi l'immense exploit d'enchaîner deux doublés olympiques sur 5 000 et 10 000 m en 2012, puis en 2016. Egalement 6 fois champion du monde, "Fly Mo" s'est tout simplement constitué le plus gros palmarès de l'athlétisme britannique. (Photo : Matthias Hangst/Getty Images)
4. Mo Farah (athlétisme)
Natif de Somalie et arrivé en Angleterre à l'âge de 8 ans, le spécialiste du fond et du demi-fond a réussi l'immense exploit d'enchaîner deux doublés olympiques sur 5 000 et 10 000 m en 2012, puis en 2016. Egalement 6 fois champion du monde, "Fly Mo" s'est tout simplement constitué le plus gros palmarès de l'athlétisme britannique. (Photo : Matthias Hangst/Getty Images)
Au-delà de ses neuf titres mondiaux en cyclisme sur piste, la native de Stotfold est surtout connue pour ses deux médailles d'or olympiques (vitesse individuelle en 2008, keirin en 2012), mais aussi pour sa spectaculaire reconversion dans l'équitation, où elle a rapidement obtenu des résultats très probants. (Photo : Sean Dempsey/PA Images via Getty Images)
5. Victoria Pendleton (cyclisme, puis équitation)
Au-delà de ses neuf titres mondiaux en cyclisme sur piste, la native de Stotfold est surtout connue pour ses deux médailles d'or olympiques (vitesse individuelle en 2008, keirin en 2012), mais aussi pour sa spectaculaire reconversion dans l'équitation, où elle a rapidement obtenu des résultats très probants. (Photo : Sean Dempsey/PA Images via Getty Images)
Légende de Manchester United et de l'équipe d'Angleterre championne du monde en 1966, le génial milieu offensif est l'un des huit footballeurs à avoir remporté à la fois la Coupe du monde, la Ligue des champions (1968) et le Ballon d'Or (1966). Et le seul Anglais. (Photo : Peter Robinson/EMPICS via Getty Images)
6. Bobby Charlton (football)
Légende de Manchester United et de l'équipe d'Angleterre championne du monde en 1966, le génial milieu offensif est l'un des huit footballeurs à avoir remporté à la fois la Coupe du monde, la Ligue des champions (1968) et le Ballon d'Or (1966). Et le seul Anglais. (Photo : Peter Robinson/EMPICS via Getty Images)
Icône de tout un peuple, l'heptatlonienne a fait chavirer son pays de bonheur lors des JO de Londres en 2012, en s'octroyant l'or à domicile, malgré une pression immense. Après une pause dans sa carrière pour cause de maternité, la triple championne du monde est revenue sur les tartans et a conquis l'argent olympique à Rio en 2016. (Photo by HASLIN Frederic/Corbis via Getty Images)
7. Jessica Ennis-Hill (athlétisme)
Icône de tout un peuple, l'heptatlonienne a fait chavirer son pays de bonheur lors des JO de Londres en 2012, en s'octroyant l'or à domicile, malgré une pression immense. Après une pause dans sa carrière pour cause de maternité, la triple championne du monde est revenue sur les tartans et a conquis l'argent olympique à Rio en 2016. (Photo by HASLIN Frederic/Corbis via Getty Images)
Peu suivi dans la plupart des pays européens, le cricket est une véritable religion outre-Manche. Et l'un de ses apôtres est incontestablement Ian Botham, meilleur joueur anglais de l'histoire, dont le talent aura marqué plusieurs générations. (Photo : Gavin Rogers/PA Images via Getty Images)
8. Ian Botham (cricket)
Peu suivi dans la plupart des pays européens, le cricket est une véritable religion outre-Manche. Et l'un de ses apôtres est incontestablement Ian Botham, meilleur joueur anglais de l'histoire, dont le talent aura marqué plusieurs générations. (Photo : Gavin Rogers/PA Images via Getty Images)
Après une carrière exceptionnelle sur la piste (trois médailles d'or olympique en poursuite), "Wiggo" a connu une consécration encore supérieure en 2012, en devenant le premier Britannique vainqueur du Tour de France, puis en remportant l'or olympique du contre-la-montre. Avant de tirer sa révérence en 2016, le champion aux rouflaquettes s'est même offert à Rio une cinquième médaille d'or olympique (poursuite par équipes). La classe. (Photo : Tim de Waele/Corbis via Getty Images)
9. Bradley Wiggins (cyclisme)
Après une carrière exceptionnelle sur la piste (trois médailles d'or olympique en poursuite), "Wiggo" a connu une consécration encore supérieure en 2012, en devenant le premier Britannique vainqueur du Tour de France, puis en remportant l'or olympique du contre-la-montre. Avant de tirer sa révérence en 2016, le champion aux rouflaquettes s'est même offert à Rio une cinquième médaille d'or olympique (poursuite par équipes). La classe. (Photo : Tim de Waele/Corbis via Getty Images)
La navigatrice native de Whatstandwell, 2e du Vendée Globe en 2001 et victorieuse de la Route du Rhum en 2002, n'a assurément pas le palmarès le plus impressionnant de ce top 10. Mais elle a marqué l'histoire en devenant, en 2005, la première femme à battre le record du tour du monde à la voile en solitaire et sans escales (qu'elle détiendra jusqu'en 2008). L'immense portée symbolique de ses exploits, accomplis dans l'un des seuls sports mixtes, valait bien une place dans notre top 10...
10. Ellen MacArthur (voile)
La navigatrice native de Whatstandwell, 2e du Vendée Globe en 2001 et victorieuse de la Route du Rhum en 2002, n'a assurément pas le palmarès le plus impressionnant de ce top 10. Mais elle a marqué l'histoire en devenant, en 2005, la première femme à battre le record du tour du monde à la voile en solitaire et sans escales (qu'elle détiendra jusqu'en 2008). L'immense portée symbolique de ses exploits, accomplis dans l'un des seuls sports mixtes, valait bien une place dans notre top 10...

À lire aussi