TOP 11 : Les grands joueurs qui n'ont jamais remporté le Ballon d'Or

Chaque année, le Ballon d'Or récompense le meilleur joueur du monde sur l'année civile. Ce jeudi, nous connaîtrons le 62e vainqueur de la plus belle des récompenses individuelles. Cristiano Ronaldo en est le favori et glanerait ainsi son cinquième trophée, égalant Lionel Messi. Les deux hommes raflent tout depuis 2008 et empêchent donc d'autres grands joueurs de l'emporter. Une situation qui a lieu depuis le début de la remise du trophée, en 1956. Florilège des plus grands joueurs n'ayant...

Pelé (Brésil, 1956-1977)

Celui qui est souvent considéré comme le meilleur joueur de tous les temps n'a jamais remporté le Ballon d'Or. En effet, pendant sa période d'activité, le trophée remis par France Football n'était remis qu'aux joueurs européens. Ses 757 buts en 812 matchs toutes compétitions confondues ont tout de même été récompensés par un Ballon d'Or d'honneur en 2014.

Diego Maradona (Argentine, 1976-1997)

Lui aussi considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire, El Pibe de Oro n'a, à l'instar de Pelé, lui non plus jamais remporté le Ballon d'Or, la faute à cette même règle qui sera élargie aux joueurs évoluant dans un club européen en 1995. Grand artisan de la victoire de l'Argentine à la Coupe du Monde 1986, l'ancien Napolitain l'aurait pourtant bien mérité cette année-là.

Franco Baresi (Italie, 1977-1997)

Une nouvelle gloire du football. Considéré comme l'un des plus grands défenseurs de tous les temps, la légende du Milan AC, à qui il est resté fidèle, a terminé deuxième au Ballon d'Or 1989 derrière son coéquipier Marco Van Basten après avoir remporté la première de ses trois Ligue des Champions. Il Capitano compte également six Scudetti à son palmarès.

Roberto Carlos (Brésil, 1989-2016)

Il a réinventé le poste de latéral. Arrière gauche très offensif, l'ancien madrilène était presque aussi bon défensivement que dangereux offensivement. Deuxième au Ballon d'Or 2002 derrière son compatriote Ronaldo avec qui il a remporté la Coupe du Monde, Roberto Carlos a eu la malchance d'évoluer en tant que défenseur auprès de certains des meilleurs joueurs du monde à l'époque.

Paolo Maldini (Italie, 1985-2009)

Une autre gloire du football italien, du poste de défenseur et du Milan AC. Fidèle aux Rossoneri pendant plus de 20 ans, sa régularité, sa longévité et son fair-play ont contribué à en faire l'un des défenseurs les plus talentueux et les plus respectés de l'histoire. Troisième au Ballon d'Or en 1994 et en 2003 avec notamment cinq Ligue des Champions et sept Scudetti à son palmarès.

David Beckham (Angleterre, 1992-2003)

Sans doute l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur, milieu de terrain que l'Angleterre a révélé ces dernières années. Centreur et tireur de coup-franc hors-pair, le Spice Boy était à la fois l'un des joueurs les plus talentueux et les plus populaires de sa génération. Malgré ses nombreuses récompenses collectives et individuelles avec Manchester United et le Real Madrid notamment, il n'a jamais remporté le Ballon d'Or.

Thierry Henry (France, 1994-2014)

Il est considéré comme l'un des plus grands attaquants français et l'un des plus grands joueurs ayant évolué en Premier League. Avec 411 buts en 917 matchs toutes compétitions confondues, le meilleur buteur de l'histoire de l’Équipe de France (51 buts) est devenu une légende d'Arsenal avec qui il a terminé deuxième au Ballon d'Or 2003 et troisième en 2006.

Xavi (Espagne, 1998-2017)

Il est l'un des milieux de terrain les plus créatifs de ces dernières années. L'ancien milieu de terrain blaugrana est l'un des principaux artisans de l'hégémonie du football espagnol à travers le monde depuis 2008, remportant deux Coupe d'Europe (2008, 2012) et une Coupe du Monde (2010), sans compter ses nombreux titres avec le Barça. Il termine trois fois troisième au Ballon d'Or entre 2009 et 2011.

Andrea Pirlo (Italie, 1994-2017)

Sans doute l'un des milieux de terrain les plus élégants des dernières décennies. Redoutable aussi bien dans le jeu long que dans le jeu court, l'Architecte savait tout faire avec un ballon, y compris frapper les coups-francs. Malgré une Coupe du Monde en 2006, ainsi que deux Ligues des Champions et six Scudetti au total, il n'a pourtant jamais fait mieux que cinquième au Ballon d'Or, en 2007.

Andrés Iniesta (Espagne, 2001-....)

L'un des milieux de terrain les plus créatifs de ces dernières années, au même titre que Xavi. Avec son compatriote et compère du Barça, il a tout remporté, de la Ligue des Champions à la Coupe du Monde en passant par l'Euro. Deuxième au Ballon d'Or 2010 et troisième en 2012, il est le seul joueur de l'histoire à avoir été élu homme du match en finale de ces trois compétitions.

Gianluigi Buffon (Italie, 1995-....)

Il est sans doute l'un des plus grands gardiens de tous les temps et l'un des plus respectés.  À la fois humble et infranchissable, le portier de la Juventus n'aura pas eu le droit à la fin de carrière internationale dont il rêvait mais peut toujours se rattraper en club s'il arrive à emmener la Vieille Dame au sommet de l'Europe avec une victoire en Ligue des Champions. Deuxième au Ballon d'Or 2006, il pourrait tout de même créer la surprise cette année, en hommage à son immense carrière.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages