Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Yahoo Sport

 

<p>En dépit de son courage (voir par ailleurs), Stuyven n’a pu résister au retour d’Omar Fraile dans la côte de la Croix Neuve. Au terme d’un final palpitant, le coureur d’Astana remporte ainsi la 14ème étape du Tour, la première de sa carrière, devant un Julian Alaphilippe accrocheur.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En dépit de son courage (voir par ailleurs), Stuyven n’a pu résister au retour d’Omar Fraile dans la côte de la Croix Neuve. Au terme d’un final palpitant, le coureur d’Astana remporte ainsi la 14ème étape du Tour, la première de sa carrière, devant un Julian Alaphilippe accrocheur.
(Crédit : AFP)

<p>Le 21 juillet est le jour de la fête nationale belge. Une date symbolique que Jasper Stuyven a décidé de célébrer à sa manière, en tentant une équipée sauvage pas dépourvue de panache. En entrant dans Mende, à moins de 10km de l’arrivée, il comptait 19 minutes d’avance sur le peloton, et 1’40 sur ses poursuivants directs.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le 21 juillet est le jour de la fête nationale belge. Une date symbolique que Jasper Stuyven a décidé de célébrer à sa manière, en tentant une équipée sauvage pas dépourvue de panache. En entrant dans Mende, à moins de 10km de l’arrivée, il comptait 19 minutes d’avance sur le peloton, et 1’40 sur ses poursuivants directs.
(Crédit : AFP)

<p>Les paysages du Tour sont réputés dans le monde entier, mais quand les nuages s’en mêlent, le décor prend une toute autre dimension. On vous laisse apprécier.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les paysages du Tour sont réputés dans le monde entier, mais quand les nuages s’en mêlent, le décor prend une toute autre dimension. On vous laisse apprécier.
(Crédit : AFP)

<p>On savait que les vaches aimaient regarder les trains. Nous savons désormais qu’il y va de même avec le peloton de la Grande Boucle.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

On savait que les vaches aimaient regarder les trains. Nous savons désormais qu’il y va de même avec le peloton de la Grande Boucle.
(Crédit : Getty Images)

<p>Le paysage vallonné des Cévennes a permis aux organisateurs du Tour d’élaborer un tracé “casse-pattes” pour cette 14ème étape, notamment pourvue de deux cols et deux côtes propices à l’émancipation des baroudeurs. Un costume dans lequel Jasper Stuyven s’est glissé avec aisance. Le coureur de l’équipe TSF a compté jusqu’à 18’15” sur le peloton, à 20km de l’arrivée.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le paysage vallonné des Cévennes a permis aux organisateurs du Tour d’élaborer un tracé “casse-pattes” pour cette 14ème étape, notamment pourvue de deux cols et deux côtes propices à l’émancipation des baroudeurs. Un costume dans lequel Jasper Stuyven s’est glissé avec aisance. Le coureur de l’équipe TSF a compté jusqu’à 18’15” sur le peloton, à 20km de l’arrivée.
(Crédit : AFP)

<p>Ah, les Cévennes… Leurs parcs naturels luxuriants, leurs ponts de pierre pittoresques, et… leur groupe d’échappés qui compte près de 15 minutes d’avance sur le peloton à 50 bornes de l’arrivée. Il serait peut-être temps d’arrêter d’admirer le paysage et d’enfiler le bleu de chauffe à l’arrière, non ?<br>(Crédit : Getty images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ah, les Cévennes… Leurs parcs naturels luxuriants, leurs ponts de pierre pittoresques, et… leur groupe d’échappés qui compte près de 15 minutes d’avance sur le peloton à 50 bornes de l’arrivée. Il serait peut-être temps d’arrêter d’admirer le paysage et d’enfiler le bleu de chauffe à l’arrière, non ?
(Crédit : Getty images)

<p>Le ravitaillement, ou “ravito” pour les habitués des courses de bicyclettes, n’est pas chose aisée. Surtout pour les aides de camp, contraints à de délicates contorsions pour approvisionner les coureurs.<br>(Crédit : Getty images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le ravitaillement, ou “ravito” pour les habitués des courses de bicyclettes, n’est pas chose aisée. Surtout pour les aides de camp, contraints à de délicates contorsions pour approvisionner les coureurs.
(Crédit : Getty images)

<p>Sur les 32 fuyards de cette 14ème étape, 10 d’entre eux ont déjà remporté une étape du Tour. Alors que le groupe compte 9’30” d’avance sur le peloton à 80km de l’arrivée, le final promet de donner lieu à une lutte ardente.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Sur les 32 fuyards de cette 14ème étape, 10 d’entre eux ont déjà remporté une étape du Tour. Alors que le groupe compte 9’30” d’avance sur le peloton à 80km de l’arrivée, le final promet de donner lieu à une lutte ardente.
(Crédit : Getty Images)

<p>C’est sans doute dû à l’effet “Coupe du monde”, mais la France a rarement semblé aussi belle qu’en cet été 2018. L’Ardèche, et l’arche naturelle du Pont d’Arc, en fournit d’ailleurs une superbe illustration.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est sans doute dû à l’effet “Coupe du monde”, mais la France a rarement semblé aussi belle qu’en cet été 2018. L’Ardèche, et l’arche naturelle du Pont d’Arc, en fournit d’ailleurs une superbe illustration.
(Crédit : AFP)

<p>Tiens tiens, revoilà Lapinou. Si vous regardez régulièrement ce diaporama – ce dont nous ne doutons pas une seule seconde -, vous savez désormais qu’il fait partie des meubles sur cette édition de la Grande Boucle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Tiens tiens, revoilà Lapinou. Si vous regardez régulièrement ce diaporama – ce dont nous ne doutons pas une seule seconde -, vous savez désormais qu’il fait partie des meubles sur cette édition de la Grande Boucle.
(Crédit : AFP)

<p>Pour les coureurs, franchir la ligne est l’objectif n°1. Pas sûr que notre ami équilibriste partage le même point de vue.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour les coureurs, franchir la ligne est l’objectif n°1. Pas sûr que notre ami équilibriste partage le même point de vue.
(Crédit : Getty Images)

<p>Martinez, Rolland, Geschke, G.Izaguirre, Koren, Hepburn, Impey, Amador, Caruso, Küng, Van Avermaet, Alaphilippe, Gilbert, Lampaert, Sagan, Bodnar, Fraile, Slagter, Vermote, De Gendt, Calmejane, Boudat, Chavanel, Cousin, Gaudin, Gogl, Laporte, Edet, Perez, Turgis et Degand : oui la liste des échappés du jour est encore longue comme un jour sans pain. On vous laisse les compter.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Martinez, Rolland, Geschke, G.Izaguirre, Koren, Hepburn, Impey, Amador, Caruso, Küng, Van Avermaet, Alaphilippe, Gilbert, Lampaert, Sagan, Bodnar, Fraile, Slagter, Vermote, De Gendt, Calmejane, Boudat, Chavanel, Cousin, Gaudin, Gogl, Laporte, Edet, Perez, Turgis et Degand : oui la liste des échappés du jour est encore longue comme un jour sans pain. On vous laisse les compter.
(Crédit : AFP)

<p>Le bestiaire du Tour s’accroît. Après les lapins, les coqs et les cochons, le public de la Grande Boucle nous offre un voyage dans le temps, à la frontière de la préhistoire et du Crétacé. Et du réel, aussi.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le bestiaire du Tour s’accroît. Après les lapins, les coqs et les cochons, le public de la Grande Boucle nous offre un voyage dans le temps, à la frontière de la préhistoire et du Crétacé. Et du réel, aussi.
(Crédit : AFP)

<p>Hier, à Valence, Peter Sagan est monté sur la première marche du podium pour la 3ème fois depuis le début de cette 105ème édition de la Grande Boucle. Le maillot vert n’est pas près de quitter ses épaules.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, à Valence, Peter Sagan est monté sur la première marche du podium pour la 3ème fois depuis le début de cette 105ème édition de la Grande Boucle. Le maillot vert n’est pas près de quitter ses épaules.
(Crédit : AFP)

<p>Les puncheurs sont de nouveau à l’honneur aujourd’hui, pour cette 14ème étape du Tour entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Mende. Comme à Mûr de Bretagne, les coureurs auront droit à une petite sucrerie pour le final : la côte de la Croix Neuve offrira 3km d’efforts supplémentaires à 10,2%, pour juin maximum de 20%. Il va falloir serrer les dents à partir du km 185…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les puncheurs sont de nouveau à l’honneur aujourd’hui, pour cette 14ème étape du Tour entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Mende. Comme à Mûr de Bretagne, les coureurs auront droit à une petite sucrerie pour le final : la côte de la Croix Neuve offrira 3km d’efforts supplémentaires à 10,2%, pour juin maximum de 20%. Il va falloir serrer les dents à partir du km 185…
(Crédit : Reuters)

<p>Avec cette troisième victoire d’étape – sa 11ème en carrière sur le Tour -, le coureur de Bora-Hansgrohe conforte plus que jamais son maillot vert. Véloce le Peter, véloce.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Avec cette troisième victoire d’étape – sa 11ème en carrière sur le Tour -, le coureur de Bora-Hansgrohe conforte plus que jamais son maillot vert. Véloce le Peter, véloce.
(Crédit : AFP)

<p>Contrairement à la plupart de ses rivaux, contraints à l’abandon dans la montagne, Peter Sagan a bien traversé les Alpes. Résultat : à l’arrivée au sprint à Valence, le Slovaque n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires du jour, Arnaud Démare et Alexander Kristoff.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Contrairement à la plupart de ses rivaux, contraints à l’abandon dans la montagne, Peter Sagan a bien traversé les Alpes. Résultat : à l’arrivée au sprint à Valence, le Slovaque n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires du jour, Arnaud Démare et Alexander Kristoff.
(Crédit : AFP)

<p>Très apprécié du champion du monde de football Lucas Hernandez, le coureur de la FDJ Arthur Vichot menait le peloton, lancé aux trousses du dernier échappé du jour (Michael Schär, BMC), à 10km de l’arrivée.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Très apprécié du champion du monde de football Lucas Hernandez, le coureur de la FDJ Arthur Vichot menait le peloton, lancé aux trousses du dernier échappé du jour (Michael Schär, BMC), à 10km de l’arrivée.
(Crédit : AFP)

<p>Dans la famille des “classiques indémodables du Tour”, on demande le cavalier un peu trop enthousiaste. Bon bah, bonne pioche.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Dans la famille des “classiques indémodables du Tour”, on demande le cavalier un peu trop enthousiaste. Bon bah, bonne pioche.
(Crédit : Reuters)

<p>Des gens agitant des drapeaux tricolores, tout sourire. Curieusement, depuis le 15 juillet dernier, l’image est assez répandue dans l’Hexagone. Pour tout dire, on ne s’en lasse pas.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Des gens agitant des drapeaux tricolores, tout sourire. Curieusement, depuis le 15 juillet dernier, l’image est assez répandue dans l’Hexagone. Pour tout dire, on ne s’en lasse pas.
(Crédit : AFP)

<p>Les spectateurs du Tour sont habitués à côtoyer Cochonou depuis des décennies. Ils vont désormais devoir composer avec un autre animal de la ferme. Lapinou est en effet présent sur toutes les étapes (ou presque) de la Grande Boucle cette année. Moins goûteux, mais beaucoup plus drôle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les spectateurs du Tour sont habitués à côtoyer Cochonou depuis des décennies. Ils vont désormais devoir composer avec un autre animal de la ferme. Lapinou est en effet présent sur toutes les étapes (ou presque) de la Grande Boucle cette année. Moins goûteux, mais beaucoup plus drôle.
(Crédit : AFP)

<p>Pour se lancer sur la Grande Boucle, mieux vaut être en confiance. Pour habiter l’une de ces maisons également.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour se lancer sur la Grande Boucle, mieux vaut être en confiance. Pour habiter l’une de ces maisons également.
(Crédit : Getty Images)

<p>Emmanuel Macron en bras de chemise en Russie, Edouard Philippe à l’avenant sur le Tour. La République a décidé de ne pas traverser l’été en marche, mais au pas de course.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Emmanuel Macron en bras de chemise en Russie, Edouard Philippe à l’avenant sur le Tour. La République a décidé de ne pas traverser l’été en marche, mais au pas de course.
(Crédit : Reuters)

<p>Vu d’ici, on pourrait croire que les quatre hommes ici présents – Claeys, Schär, de Gendt et Scully – s’adonnent à une petite sortie entre amis. La quiétude apparente de cette photo est en réalité trompeuse…<br>(Crédit : reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Vu d’ici, on pourrait croire que les quatre hommes ici présents – Claeys, Schär, de Gendt et Scully – s’adonnent à une petite sortie entre amis. La quiétude apparente de cette photo est en réalité trompeuse…
(Crédit : reuters)

<p>Car le peloton du Tour est en chasse, à seulement deux minutes des échappés. Pas sûr que les évadés du jour pourront tenir la cadence dans les 75 derniers km…<br>(Crédit : reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Car le peloton du Tour est en chasse, à seulement deux minutes des échappés. Pas sûr que les évadés du jour pourront tenir la cadence dans les 75 derniers km…
(Crédit : reuters)

<p>Qui est le leader de la Sky ? Geraint Thomas ou Chris Froome ? Le premier, porteur du Maillot Jaune, vient de marquer les esprits en remportant coup sur coup l’étape de la Rosière et celle de l’Alpe d’Huez. Le deuxième a tenu le coup alors qu’il sort du Tour d’Italie. La troisième semaine promet donc un duel au sommet entre le leader et son lieutenant. Une lutte qui pourrait bien entraîner la chute du roi…<br>(CRÉDIT : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Qui est le leader de la Sky ? Geraint Thomas ou Chris Froome ? Le premier, porteur du Maillot Jaune, vient de marquer les esprits en remportant coup sur coup l’étape de la Rosière et celle de l’Alpe d’Huez. Le deuxième a tenu le coup alors qu’il sort du Tour d’Italie. La troisième semaine promet donc un duel au sommet entre le leader et son lieutenant. Une lutte qui pourrait bien entraîner la chute du roi…
(CRÉDIT : Reuters)

<p>Il n’y a guère que les tournesols qui tournent le dos à la route lorsque les coureurs passent cette année. Rarement le Tour a en effet attiré un public aussi nombreux.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Il n’y a guère que les tournesols qui tournent le dos à la route lorsque les coureurs passent cette année. Rarement le Tour a en effet attiré un public aussi nombreux.
(Crédit : Getty Images)

<p>Ils étaient 176 coureurs au départ de Noirmoutier, pour le coup d’envoi du Tour. Après deux semaines d’épreuve, la Grande Boucle en a déjà laissé 24 au bord du chemin. Cela faisait plus de dix ans que le Tour n’avait pas été aussi impitoyable avec le peloton. Et dire qu’il reste encore 9 étapes en comptant celle du jour…<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ils étaient 176 coureurs au départ de Noirmoutier, pour le coup d’envoi du Tour. Après deux semaines d’épreuve, la Grande Boucle en a déjà laissé 24 au bord du chemin. Cela faisait plus de dix ans que le Tour n’avait pas été aussi impitoyable avec le peloton. Et dire qu’il reste encore 9 étapes en comptant celle du jour…
(Crédit : Getty Images)

<p>Des échappées – dont celle, courageuse, de Steven Kuijswijk (ci-contre) -, des attaques, des répliques, des abandons, des lacets éreintants, des cols assassins… La 12ème étape du Tour a tenu toutes ses promesses hier, tant par la qualité de son décor que par la performance de ses acteurs. L’Alpe d’Huez est définitivement classée hors-catégorie.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Des échappées – dont celle, courageuse, de Steven Kuijswijk (ci-contre) -, des attaques, des répliques, des abandons, des lacets éreintants, des cols assassins… La 12ème étape du Tour a tenu toutes ses promesses hier, tant par la qualité de son décor que par la performance de ses acteurs. L’Alpe d’Huez est définitivement classée hors-catégorie.
(Crédit : AFP)

<p>La 13ème étape de la Grande Boucle – 169,5km entre Bourg d’Oisans et Valence – est une étape de transition entre les Alpes et les Pyrénées. Plutôt propice aux grimpeurs, la semaine le sera davantage aux baroudeurs dans les jours à venir. Les sprinteurs devraient notamment retrouver le sourire dans la Drôme. Dommage pour ces fans colombiens que leur compatriote Fernando Gaviria, excellent dans l’exercice, se soit fracassé sur le bloc alpin.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La 13ème étape de la Grande Boucle – 169,5km entre Bourg d’Oisans et Valence – est une étape de transition entre les Alpes et les Pyrénées. Plutôt propice aux grimpeurs, la semaine le sera davantage aux baroudeurs dans les jours à venir. Les sprinteurs devraient notamment retrouver le sourire dans la Drôme. Dommage pour ces fans colombiens que leur compatriote Fernando Gaviria, excellent dans l’exercice, se soit fracassé sur le bloc alpin.
(Crédit : Getty Images)

<p>Au classement général, Thomas conforte son Maillot Jaune devant Froome, et Tom Dumoulin. Romain Bardet, premier Français, pointe à la 6ème place, à 3’07” du leader.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Au classement général, Thomas conforte son Maillot Jaune devant Froome, et Tom Dumoulin. Romain Bardet, premier Français, pointe à la 6ème place, à 3’07” du leader.
(Crédit : AFP)

<p>Une Madeleine, une Croix de Fer, et 21 lacets : Geraint Thomas a avalé le tout (et l’ensemble de ses concurrents ) au terme de la 12ème étape du Tour. Le Maillot Jaune ne semble pas près de quitter ses épaules…<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Une Madeleine, une Croix de Fer, et 21 lacets : Geraint Thomas a avalé le tout (et l’ensemble de ses concurrents ) au terme de la 12ème étape du Tour. Le Maillot Jaune ne semble pas près de quitter ses épaules…
(Crédit : Getty Images)

<p>Le final de l’étape était pourtant haletant. Attaques, contre-attaques, retours : le quatuor cinq étoiles – Dumoulin, Froome, Bardet, Thomas – qui s’est livré bataille dans les 3 derniers kilomètres de l’étape a assuré le spectacle jusqu’au bout. Et ce, en dépit de l’attitude particulièrement hostile d’une (infime) partie du public, pas vraiment venue pour encourager certains coureurs…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le final de l’étape était pourtant haletant. Attaques, contre-attaques, retours : le quatuor cinq étoiles – Dumoulin, Froome, Bardet, Thomas – qui s’est livré bataille dans les 3 derniers kilomètres de l’étape a assuré le spectacle jusqu’au bout. Et ce, en dépit de l’attitude particulièrement hostile d’une (infime) partie du public, pas vraiment venue pour encourager certains coureurs…
(Crédit : AFP)

<p>A 8km de l’arrivée, Steven Kruijswijk était en route pour un exploit considérable. A 31 ans, le coureur de Lotto-Jumbo, qui n’avait encore jamais remporté la moindre étape sur un Grand Tour – malgré des classements flatteurs – était en passe de remporter la mythique étape de l’Alpe d’Huez…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A 8km de l’arrivée, Steven Kruijswijk était en route pour un exploit considérable. A 31 ans, le coureur de Lotto-Jumbo, qui n’avait encore jamais remporté la moindre étape sur un Grand Tour – malgré des classements flatteurs – était en passe de remporter la mythique étape de l’Alpe d’Huez…
(Crédit : AFP)

<p>… Malheureusement, et en dépit de son courage, le coureur de Lotto-Jumbo n’est pas parvenu à tenir la cadence infernale imprimée par ses poursuivants affamés.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Malheureusement, et en dépit de son courage, le coureur de Lotto-Jumbo n’est pas parvenu à tenir la cadence infernale imprimée par ses poursuivants affamés.
(Crédit : Reuters)

<p>Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette 12ème étape de la Grande Boucle a été fatale aux sprinteurs. Greipel, Groenewegen (double vainqueur d’étape) et Gaviria (premier Maillot Jaune de l’épreuve cette année) ont ainsi jeté l’éponge. Une hécatombe à laquelle il convient en outre d’ajouter Marcel Sieberg et Tony Gallopin. La montagne, ça ne gagne vraiment pas tout le monde.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette 12ème étape de la Grande Boucle a été fatale aux sprinteurs. Greipel, Groenewegen (double vainqueur d’étape) et Gaviria (premier Maillot Jaune de l’épreuve cette année) ont ainsi jeté l’éponge. Une hécatombe à laquelle il convient en outre d’ajouter Marcel Sieberg et Tony Gallopin. La montagne, ça ne gagne vraiment pas tout le monde.
(Crédit : Getty Images)

<p>Les coureurs vont devoir franchir 21 lacets avant de gagner l’Alpe d’Huez. De quoi faire durer le plaisir avant la ligne d’arrivée. Enfin, question de point de vue.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les coureurs vont devoir franchir 21 lacets avant de gagner l’Alpe d’Huez. De quoi faire durer le plaisir avant la ligne d’arrivée. Enfin, question de point de vue.
(Crédit : Reuters)

<p>Hier, les animaux de la ferme étaient à l’honneur sur la route des Alpes. Aujourd’hui, la tendance est davantage aux super-héros…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, les animaux de la ferme étaient à l’honneur sur la route des Alpes. Aujourd’hui, la tendance est davantage aux super-héros…
(Crédit : AFP)

<p>… Ou aux jeux vidéos (en arrière-plan du moins.)<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Ou aux jeux vidéos (en arrière-plan du moins.)
(Crédit : AFP)

<p>Cet été, le bleu-blanc-rouge est un “must have” absolu en matière de vêtements. Et tant pis si les bandes ne sont pas dans le bon sens (à notre goût).<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Cet été, le bleu-blanc-rouge est un “must have” absolu en matière de vêtements. Et tant pis si les bandes ne sont pas dans le bon sens (à notre goût).
(Crédit : AFP)

<p>Pour suivre le Tour, à chacun sa méthode. Ci-contre, un classique efficace : camping-car, chaise pliante, maillot à pois et… nain de jardin. Indémodable.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour suivre le Tour, à chacun sa méthode. Ci-contre, un classique efficace : camping-car, chaise pliante, maillot à pois et… nain de jardin. Indémodable.
(Crédit : AFP)

<p>Si Thomas est tout de jaune vêtu sur la route de l’Alpe d’Huez, il est intéressant de noter que jusqu’à maintenant, jamais l’équipe Sky n’avait dû patienter aussi longtemps avant d’occuper la tête du classement général du Tour. Jusqu’ici, la bande à Froome était toujours parvenue à s’emparer de la précieuse liquette avant la fin de la 8ème étape. De là à dire que le suspense est à son comble, il ne faut pas exagérer non plus : la Sky plane toujours très au-dessus du peloton en cette 105ème édition.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Si Thomas est tout de jaune vêtu sur la route de l’Alpe d’Huez, il est intéressant de noter que jusqu’à maintenant, jamais l’équipe Sky n’avait dû patienter aussi longtemps avant d’occuper la tête du classement général du Tour. Jusqu’ici, la bande à Froome était toujours parvenue à s’emparer de la précieuse liquette avant la fin de la 8ème étape. De là à dire que le suspense est à son comble, il ne faut pas exagérer non plus : la Sky plane toujours très au-dessus du peloton en cette 105ème édition.
(Crédit : Getty Images)

<p>Les 21 lacets de l’Alpe d’Huez, inaugurés en 1952 par Fausto Coppi, ont vu trois nations y briller particulièrement. La Hollande (13 étapes remportées entre 1976 et 1989), l’Italie (6 de 1990 à 1999), et la France (3 succès en 2011, 2013 et 2015). Espérons que cette année, les coureurs français feront la passe de quatre.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les 21 lacets de l’Alpe d’Huez, inaugurés en 1952 par Fausto Coppi, ont vu trois nations y briller particulièrement. La Hollande (13 étapes remportées entre 1976 et 1989), l’Italie (6 de 1990 à 1999), et la France (3 succès en 2011, 2013 et 2015). Espérons que cette année, les coureurs français feront la passe de quatre.
(Crédit : Reuters)

<p>Hier, à l’issue de la 11ème étape, le Tour s’est trouvé un nouveau roi (provisoire) en la personne de Geraint Thomas. Une prise de pouvoir qui exhale un léger parfum de fin de règne pour son partenaire et leader d’équipe, Christopher Froome.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, à l’issue de la 11ème étape, le Tour s’est trouvé un nouveau roi (provisoire) en la personne de Geraint Thomas. Une prise de pouvoir qui exhale un léger parfum de fin de règne pour son partenaire et leader d’équipe, Christopher Froome.
(Crédit : AFP)

<p>Pour sa 12ème étape, les spectateurs du Tour donnent rendez-vous au peloton au mythique sommet de l’Alpe d’Huez (13,8 km à 8,1% ; maximum de 11,5%). Avant cela, les coureurs devront gravir deux autres cols Hors-Catégorie, la Madeleine (25,3 km à 6,3% ; maximum de 9,5 %, avec deux courts replats aux 9e et 19e km) et la Croix de Fer (29 km à 5,2 % ; maximum de 7,2%, avec une légère descente du 13e au 15e km). Les deux entrecoupés par les spectaculaires lacets de Montvernier (3,4 km à 8,2%). De quoi rebattre les cartes, à l’issue de cette ultime étape alpine.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour sa 12ème étape, les spectateurs du Tour donnent rendez-vous au peloton au mythique sommet de l’Alpe d’Huez (13,8 km à 8,1% ; maximum de 11,5%). Avant cela, les coureurs devront gravir deux autres cols Hors-Catégorie, la Madeleine (25,3 km à 6,3% ; maximum de 9,5 %, avec deux courts replats aux 9e et 19e km) et la Croix de Fer (29 km à 5,2 % ; maximum de 7,2%, avec une légère descente du 13e au 15e km). Les deux entrecoupés par les spectaculaires lacets de Montvernier (3,4 km à 8,2%). De quoi rebattre les cartes, à l’issue de cette ultime étape alpine.
(Crédit : Reuters)

<p>Après avoir passé huit étapes en jaune, Greg Van Avermaet a cédé le trône du Tour à Geraint Thomas, à l’issue d’une Montée de Bisanne vampirisée par la Sky.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Après avoir passé huit étapes en jaune, Greg Van Avermaet a cédé le trône du Tour à Geraint Thomas, à l’issue d’une Montée de Bisanne vampirisée par la Sky.
(Crédit : AFP)

<p>Le lieutenant de Chris Froome, Geraint Thomas, a toutes les raisons de serrer le poing. Au terme d’une course parfaitement maîtrisée par la Sky, le britannique s’est non seulement adjugé la victoire en haut du col de la Rosière, mais s’est en outre adjugé la première place au classement général. Un doux air de passation de pouvoir plane sur les cimes des Alpes.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le lieutenant de Chris Froome, Geraint Thomas, a toutes les raisons de serrer le poing. Au terme d’une course parfaitement maîtrisée par la Sky, le britannique s’est non seulement adjugé la victoire en haut du col de la Rosière, mais s’est en outre adjugé la première place au classement général. Un doux air de passation de pouvoir plane sur les cimes des Alpes.
(Crédit : AFP)

<p>Le grand déçu du jour s’appelle Mikel Nieve (Mitchelton-Scott). Seul en tête à un peu plus de 8km de l’arrivée, le coureur espagnol s’est fait griller la politesse – et la victoire – par un Geraint Thomas (Sky) des grands jours, à seulement 300 mètres de l’arrivée. Dur.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le grand déçu du jour s’appelle Mikel Nieve (Mitchelton-Scott). Seul en tête à un peu plus de 8km de l’arrivée, le coureur espagnol s’est fait griller la politesse – et la victoire – par un Geraint Thomas (Sky) des grands jours, à seulement 300 mètres de l’arrivée. Dur.
(Crédit : Getty Images)

<p>En attendant de savoir qui parviendra à passer la ligne d’arrivée le premier sur le col de la Rosière, la caravane du Tour se charge d’essuyer les plâtres. Rien d’étonnant à ce que le maillot jaune s’y colle le premier…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En attendant de savoir qui parviendra à passer la ligne d’arrivée le premier sur le col de la Rosière, la caravane du Tour se charge d’essuyer les plâtres. Rien d’étonnant à ce que le maillot jaune s’y colle le premier…
(Crédit : AFP)

<p>… Suivi de son inévitable second. Un sympathique clin d’oeil au carnaval de Nice.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Suivi de son inévitable second. Un sympathique clin d’oeil au carnaval de Nice.
(Crédit : AFP)

<p>Hier, lors de la 10ème étape, la Grande Boucle nous a fait cadeau de biens jolis points de vue du lac d’Annecy. Force est néanmoins de constater que celui de Roselend, en Savoie, n’est pas mal non plus.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, lors de la 10ème étape, la Grande Boucle nous a fait cadeau de biens jolis points de vue du lac d’Annecy. Force est néanmoins de constater que celui de Roselend, en Savoie, n’est pas mal non plus.
(Crédit : Getty Images)

<p>Des hommes en kilt, des têtes à bobs et… des P’tits Biscuits : on trouve de tout près de l’asphalte. Les amateurs de Shrek apprécieront.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Des hommes en kilt, des têtes à bobs et… des P’tits Biscuits : on trouve de tout près de l’asphalte. Les amateurs de Shrek apprécieront.
(Crédit : Getty Images)

<p>Casquette, lunettes de soleil : l’indispensable combo pour passer inaperçu sur la Grande Boucle (enfin presque).<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Casquette, lunettes de soleil : l’indispensable combo pour passer inaperçu sur la Grande Boucle (enfin presque).
(Crédit : AFP)

<p>Instant panorama. Alors que Barguil, Pauwels, Atapuma et une dizaine d’autres acharnés donnent tout ce qu’ils ont pour creuser l’écart avec le peloton, à 40km de l’arrivée, le moment est venu pour nous, sémillants sportifs de salon, de profiter du splendide panorama que nous offrent les Alpes. Buller ou suer, il faut choisir.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Instant panorama. Alors que Barguil, Pauwels, Atapuma et une dizaine d’autres acharnés donnent tout ce qu’ils ont pour creuser l’écart avec le peloton, à 40km de l’arrivée, le moment est venu pour nous, sémillants sportifs de salon, de profiter du splendide panorama que nous offrent les Alpes. Buller ou suer, il faut choisir.
(Crédit : Getty Images)

<p>… Un volatile, particulièrement tendance ces derniers jours, a en effet rejoint le bestiaire – déjà riche en drôles d’oiseaux – de la Grande Boucle. Une vraie ménagerie.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Un volatile, particulièrement tendance ces derniers jours, a en effet rejoint le bestiaire – déjà riche en drôles d’oiseaux – de la Grande Boucle. Une vraie ménagerie.
(Crédit : Getty Images)

<p>Ce lapin rose est un mystère. Déjà présent dans les plaines normandes, il est parvenu à gagner les Alpes, en quelques bonds seulement 5 jours plus tard. Mais il est loin d’être le seul animal à peupler les routes du Tour, loin de là…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ce lapin rose est un mystère. Déjà présent dans les plaines normandes, il est parvenu à gagner les Alpes, en quelques bonds seulement 5 jours plus tard. Mais il est loin d’être le seul animal à peupler les routes du Tour, loin de là…
(Crédit : AFP)

<p>Pas de quoi déconcentrer Julian Alaphilippe, tout de pois vêtu aujourd’hui. Le coureur français a pris les commandes de la première échappée du jour pour conforter son maillot de meilleur grimpeur dans l’ascension de la Montée de Bisanne.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pas de quoi déconcentrer Julian Alaphilippe, tout de pois vêtu aujourd’hui. Le coureur français a pris les commandes de la première échappée du jour pour conforter son maillot de meilleur grimpeur dans l’ascension de la Montée de Bisanne.
(Crédit : AFP)

<p>Hier, pour le premier jour de course placé sous le signe de la montagne, Julian Alaphilippe s’est en effet offert la première victoire de sa carrière sur la Grande Boucle, après 24km d’échappée. Et cerise sur le gâteau : le puncheur de l’équipe Quick-Step s’adjuge aussi le maillot de meilleur grimpeur à l’occasion de son succès. La France est décidément très en jambes ces derniers temps…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, pour le premier jour de course placé sous le signe de la montagne, Julian Alaphilippe s’est en effet offert la première victoire de sa carrière sur la Grande Boucle, après 24km d’échappée. Et cerise sur le gâteau : le puncheur de l’équipe Quick-Step s’adjuge aussi le maillot de meilleur grimpeur à l’occasion de son succès. La France est décidément très en jambes ces derniers temps…
(Crédit : AFP)

<p>Courte, mais intense. Ainsi pourrait-on qualifier la 11ème étape du Tour, qui attend les coureurs aujourd’hui. Soit un parcours de seulement 100km, ponctué par quatre cols – dont deux hors-catégorie -, et achevée par la sympathique Montée de Bisanne (17,5km à 5,8%). Que du bonheur (et de la sueur) au programme !<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Courte, mais intense. Ainsi pourrait-on qualifier la 11ème étape du Tour, qui attend les coureurs aujourd’hui. Soit un parcours de seulement 100km, ponctué par quatre cols – dont deux hors-catégorie -, et achevée par la sympathique Montée de Bisanne (17,5km à 5,8%). Que du bonheur (et de la sueur) au programme !
(Crédit : Getty Images)

<p>Au terme de cette 10ème étape, le Français Julian Alaphilippe remporte la première victoire de sa jeune carrière sur la Grande Boucle, après 24km d’un raid solitaire plein de panache.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Au terme de cette 10ème étape, le Français Julian Alaphilippe remporte la première victoire de sa jeune carrière sur la Grande Boucle, après 24km d’un raid solitaire plein de panache.
(Crédit : AFP)

<p>Le Tour de France a le don de susciter toutes sortes de créations vestimentaires au sein du public. Même les plus pittoresques. Ces deux petits rats de l’opéra nous en fournissent d’ailleurs une très belle illustration.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le Tour de France a le don de susciter toutes sortes de créations vestimentaires au sein du public. Même les plus pittoresques. Ces deux petits rats de l’opéra nous en fournissent d’ailleurs une très belle illustration.
(Crédit : AFP)

<p>On comprend mieux, en voyant ce type d’images, pourquoi les coureurs sont aussi attentifs aux caprices du vent.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

On comprend mieux, en voyant ce type d’images, pourquoi les coureurs sont aussi attentifs aux caprices du vent.
(Crédit : Getty Images)

<p>Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis le début de l’épreuve, Chris Froome n’est pas à la fête tous les jours. Victime d’une chute coûteuse lors de la première étape, le Britannique a crevé juste avant de rouler sur les chemins de terre. Résultat : le quadruple vainqueur du Tour a dû enfiler le bleu de chauffe pour rejoindre le peloton.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le moins que l’on puisse dire, c’est que depuis le début de l’épreuve, Chris Froome n’est pas à la fête tous les jours. Victime d’une chute coûteuse lors de la première étape, le Britannique a crevé juste avant de rouler sur les chemins de terre. Résultat : le quadruple vainqueur du Tour a dû enfiler le bleu de chauffe pour rejoindre le peloton.
(Crédit : AFP)

<p>Le plateau des Glières, que gravissent les coureurs lors de la 10ème étape de la Grande Boucle, n’est pas seulement un haut lieu du cyclisme. c’est également un lieu de mémoire, lié à la résistance à l’occupant allemand des maquisards français durant la 2ème Guerre Mondiale. Un souvenir que des acteurs ont opportunément ressuscité cet après-midi, au passage du peloton.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le plateau des Glières, que gravissent les coureurs lors de la 10ème étape de la Grande Boucle, n’est pas seulement un haut lieu du cyclisme. c’est également un lieu de mémoire, lié à la résistance à l’occupant allemand des maquisards français durant la 2ème Guerre Mondiale. Un souvenir que des acteurs ont opportunément ressuscité cet après-midi, au passage du peloton.
(Crédit : AFP)

<p>L’échappée est particulièrement belle aujourd’hui, pour les hommes de tête. Un peloton que l’on qualifiera de tranquille, une bonne entente : il n’en fallait pas plus pour que les coureurs qui mènent le bal comptent jusqu’à 8 minutes d’avance sur la meute, à 65km de l’arrivée. De quoi nourrir certaines ambitions sur la ligne d’arrivée au Grand Bornand.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

L’échappée est particulièrement belle aujourd’hui, pour les hommes de tête. Un peloton que l’on qualifiera de tranquille, une bonne entente : il n’en fallait pas plus pour que les coureurs qui mènent le bal comptent jusqu’à 8 minutes d’avance sur la meute, à 65km de l’arrivée. De quoi nourrir certaines ambitions sur la ligne d’arrivée au Grand Bornand.
(Crédit : Reuters)

<p>Jaune, vert, pois… Difficile pour certains d’afficher une quelconque préférence, même si l’harmonie des couleurs en prend un coup.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Jaune, vert, pois… Difficile pour certains d’afficher une quelconque préférence, même si l’harmonie des couleurs en prend un coup.
(Crédit : AFP)

<p>A chacun son col. Côté peloton, c’est plutôt col de 1ère catégorie. Pour les fans, plutôt col en V. Enfin, une certaine idée du col en V.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A chacun son col. Côté peloton, c’est plutôt col de 1ère catégorie. Pour les fans, plutôt col en V. Enfin, une certaine idée du col en V.
(Crédit : Getty Images)

<p>Dommage que les coureurs n’aient pas vraiment le temps de profiter du décor, car les Alpes offrent de bien beaux panoramas.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Dommage que les coureurs n’aient pas vraiment le temps de profiter du décor, car les Alpes offrent de bien beaux panoramas.
(Crédit : Getty Images)

<p>Soucieux de préserver ses chances de conserver sa liquette dorée, Greg Van Avermaet (BMC) n’a pas hésité à accompagner le premier groupe d’échappés dans le premier col de la Croix Fry, une petite douceur de 1ère catégorie (11,3km à 7%). Bon appétit !<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Soucieux de préserver ses chances de conserver sa liquette dorée, Greg Van Avermaet (BMC) n’a pas hésité à accompagner le premier groupe d’échappés dans le premier col de la Croix Fry, une petite douceur de 1ère catégorie (11,3km à 7%). Bon appétit !
(Crédit : Reuters)

<p>Cette 105ème édition du Tour attire les foules. Même dans la montagne, le public borde en nombre les routes de la Grande Boucle. En oubliant par d’arborer trois couleurs qui risquent de faire fureur cet été…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Cette 105ème édition du Tour attire les foules. Même dans la montagne, le public borde en nombre les routes de la Grande Boucle. En oubliant par d’arborer trois couleurs qui risquent de faire fureur cet été…
(Crédit : Reuters)

<p>Décidément, le porteur du maillot jaune n’a aucune limite. Pédaler sur l’eau, un authentique miracle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Décidément, le porteur du maillot jaune n’a aucune limite. Pédaler sur l’eau, un authentique miracle.
(Crédit : AFP)

<p>Lundi, c’était relâche pour le peloton. Un repos bienvenu après l’enfer traversé par les coureurs dans le Nord dimanche après-midi. Une 9ème étape qui comptait près de 22km de secteur pavé et qui a fait plus d’une victime, à commencer par Richie Porte (abandon), et Romain Bardet, victime de deux casses et de trois crevaisons.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Lundi, c’était relâche pour le peloton. Un repos bienvenu après l’enfer traversé par les coureurs dans le Nord dimanche après-midi. Une 9ème étape qui comptait près de 22km de secteur pavé et qui a fait plus d’une victime, à commencer par Richie Porte (abandon), et Romain Bardet, victime de deux casses et de trois crevaisons.
(Crédit : AFP)

<p>A peine le temps de nous remettre de nos émotions footballistiques qu’il est déjà temps de remonter en selle. Car la montagne s’invite (enfin) sur la Grande Boucle. Fini les traversées des plaines du nord-ouest de la France. Aujourd’hui, les coureurs s’élancent d’Annecy pour rejoindre Le Grand-Bornand. Soit 151km, ponctués de 3 cols et une solide montée du Plateau des Glières. L’heure des favoris a sonné…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A peine le temps de nous remettre de nos émotions footballistiques qu’il est déjà temps de remonter en selle. Car la montagne s’invite (enfin) sur la Grande Boucle. Fini les traversées des plaines du nord-ouest de la France. Aujourd’hui, les coureurs s’élancent d’Annecy pour rejoindre Le Grand-Bornand. Soit 151km, ponctués de 3 cols et une solide montée du Plateau des Glières. L’heure des favoris a sonné…
(Crédit : Reuters)

<p>Le grand gagnant du jour, c’est lui : John Degenkolb (Trek-Segafredo) a en effet remporté la 9e étape du Tour de France à Roubaix. L’Allemand a devancé au sprint Greg Van Avermaet, qui conserve son Maillot jaune, et Yves Lampaert. Une première victoire sur la Grande Boucle qu’il ne risque pas d’oublier.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le grand gagnant du jour, c’est lui : John Degenkolb (Trek-Segafredo) a en effet remporté la 9e étape du Tour de France à Roubaix. L’Allemand a devancé au sprint Greg Van Avermaet, qui conserve son Maillot jaune, et Yves Lampaert. Une première victoire sur la Grande Boucle qu’il ne risque pas d’oublier.
(Crédit : AFP)

<p>Si le prix de la combattivité est revenu à Damien Gaudin (Direct Energie), pour récompenser son raid solitaire, le trophée aurait pu sans conteste revenir à Romain Bardet (AG2R). Deux casses, trois crevaisons : c’est peu dire que le Français en a bavé sur les pavés.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Si le prix de la combattivité est revenu à Damien Gaudin (Direct Energie), pour récompenser son raid solitaire, le trophée aurait pu sans conteste revenir à Romain Bardet (AG2R). Deux casses, trois crevaisons : c’est peu dire que le Français en a bavé sur les pavés.
(Crédit : AFP)

<p>Ah… Une petite balade à velo sur les pavés, il n’y a rien de tel. Le Danois Michael Valgren pourrait vous en parler des heures…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ah… Une petite balade à velo sur les pavés, il n’y a rien de tel. Le Danois Michael Valgren pourrait vous en parler des heures…
(Crédit : AFP)

<p>A 19km de l’arrivée, Gaudin, resté seul en tête après presque 130km de raid, était finalement rattrapé par le peloton. Un peloton en tête duquel Peter Sagan et Van Avermaet s’étaient judicieusement placés.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A 19km de l’arrivée, Gaudin, resté seul en tête après presque 130km de raid, était finalement rattrapé par le peloton. Un peloton en tête duquel Peter Sagan et Van Avermaet s’étaient judicieusement placés.
(Crédit : Getty Images)

<p>Des échappés qui serrent les dents, des poursuivants qui ont les crocs, un peloton en embuscade et pas mal de coups de théâtre : la route du Nord est peut-être un enfer pour les coureurs, mais pour les spectateurs, c’est du velours.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Des échappés qui serrent les dents, des poursuivants qui ont les crocs, un peloton en embuscade et pas mal de coups de théâtre : la route du Nord est peut-être un enfer pour les coureurs, mais pour les spectateurs, c’est du velours.
(Crédit : AFP)

<p>Une longue route pavée, une foule en liesse, ça ne vous rappelle rien ? Espérons que ce soir, les Champs-Elysées connaîtront la même ferveur au coup de sifflet final de France-Croatie !<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Une longue route pavée, une foule en liesse, ça ne vous rappelle rien ? Espérons que ce soir, les Champs-Elysées connaîtront la même ferveur au coup de sifflet final de France-Croatie !
(Crédit : Getty Images)

<p>Les pavés n’épargnent décidément personne. Pas même les vainqueurs d’étape. Groenwegen, vainqueur à deux reprises lors des deux dernières étapes du Tour, en sait quelque chose.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les pavés n’épargnent décidément personne. Pas même les vainqueurs d’étape. Groenwegen, vainqueur à deux reprises lors des deux dernières étapes du Tour, en sait quelque chose.
(Crédit : Reuters)

<p>Dix, puis neuf, puis six. A 60km de l’arrivée, le groupe d’échappée se réduisait comme peau de chagrin. Gaudin, Van Rensburg, Edet, Haga, De Gendt et Calmejane comptaient toutefois plus de deux minutes d’avance sur le peloton à cet instant de la course.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Dix, puis neuf, puis six. A 60km de l’arrivée, le groupe d’échappée se réduisait comme peau de chagrin. Gaudin, Van Rensburg, Edet, Haga, De Gendt et Calmejane comptaient toutefois plus de deux minutes d’avance sur le peloton à cet instant de la course.
(Crédit : Reuters)

<p>A noter que cette année, les cinq derniers vainqueurs de Paris-Roubaix étaient au départ de l’étape ce matin à Arras: Niki Terpstra (2014), John Degenkolb (2015), Mathew Hayman (2016), Greg Van Avermaet (2017) et Peter Sagan (2018). Que du beau monde.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A noter que cette année, les cinq derniers vainqueurs de Paris-Roubaix étaient au départ de l’étape ce matin à Arras: Niki Terpstra (2014), John Degenkolb (2015), Mathew Hayman (2016), Greg Van Avermaet (2017) et Peter Sagan (2018). Que du beau monde.
(Crédit : Reuters)

<p>Chutes, crevaisons, abandons : l’enfer du Nord, quoique plus ensoleillé qu’à l’accoutumée, a déjà fait de nombreuses victimes en ce début de 9ème étape. A l’image de Romain Bardet, contraint à son 2ème changement de vélo en moins de 60km.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Chutes, crevaisons, abandons : l’enfer du Nord, quoique plus ensoleillé qu’à l’accoutumée, a déjà fait de nombreuses victimes en ce début de 9ème étape. A l’image de Romain Bardet, contraint à son 2ème changement de vélo en moins de 60km.
(Crédit : AFP)

<p>C’est parti pour les vibrations ! Dix courageux ont attaqué le premier des quinze secteurs pavés avec un peu plus de trois minutes d’avance sur le peloton. Pour mémoire, sachez que les coureurs vont affronter 21,7 km de pavés aujourd’hui. Le plus haut total sur un Tour de France depuis 35 ans. Attention aux jointures…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est parti pour les vibrations ! Dix courageux ont attaqué le premier des quinze secteurs pavés avec un peu plus de trois minutes d’avance sur le peloton. Pour mémoire, sachez que les coureurs vont affronter 21,7 km de pavés aujourd’hui. Le plus haut total sur un Tour de France depuis 35 ans. Attention aux jointures…
(Crédit : AFP)

<p>Impossible, en voyant ce grand drapeau tricolore déployé, de ne pas penser au grand événement sportif (et planétaire) du jour. L’équipe de France de football a en effet rendez-vous avec l’histoire cet après-midi en Russie. En attendant d’enfiler votre maillot bleu, nous ne saurions trop vous conseiller de suivre l’étape du jour…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Impossible, en voyant ce grand drapeau tricolore déployé, de ne pas penser au grand événement sportif (et planétaire) du jour. L’équipe de France de football a en effet rendez-vous avec l’histoire cet après-midi en Russie. En attendant d’enfiler votre maillot bleu, nous ne saurions trop vous conseiller de suivre l’étape du jour…
(Crédit : AFP)

<p>… Parce que l’action est déjà au rendez-vous. Le peloton ne s’était pas encore engagé sur les pavés qu’une chute massive a déjà eu des conséquences aussi préjudiciables qu’inattendues sur certains coureurs. A l’image de Richie Porte (BMC), l’un des favoris du Tour, contraint à l’abandon.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Parce que l’action est déjà au rendez-vous. Le peloton ne s’était pas encore engagé sur les pavés qu’une chute massive a déjà eu des conséquences aussi préjudiciables qu’inattendues sur certains coureurs. A l’image de Richie Porte (BMC), l’un des favoris du Tour, contraint à l’abandon.
(Crédit : Getty Images)

<p>En comparaison de ce qui attend les coureurs aujourd’hui, l’étape d’hier avait tout d’une d’une balade champêtre. Une balade de santé qui a fait les affaires du Néerlandais Groenwegen, vainqueur pour la deuxième fois d’affilée à l’occasion de cette 8ème étape du Tour.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En comparaison de ce qui attend les coureurs aujourd’hui, l’étape d’hier avait tout d’une d’une balade champêtre. Une balade de santé qui a fait les affaires du Néerlandais Groenwegen, vainqueur pour la deuxième fois d’affilée à l’occasion de cette 8ème étape du Tour.
(Crédit : AFP)

<p>Sous les pavés, c’est peut-être la plage, mais sur les pavés, c’est l’enfer. Pour cette 9ème étape du Tour entre Arras et Roubaix, les coureurs ont rendez-vous avec quelque 22 kilomètres de ce terrible revêtement. Place donc aux costauds aujourd’hui, aux tatoués. Car plus dure sera la chute aujourd’hui…<br>(Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Sous les pavés, c’est peut-être la plage, mais sur les pavés, c’est l’enfer. Pour cette 9ème étape du Tour entre Arras et Roubaix, les coureurs ont rendez-vous avec quelque 22 kilomètres de ce terrible revêtement. Place donc aux costauds aujourd’hui, aux tatoués. Car plus dure sera la chute aujourd’hui…
(Getty Images)

<p>On va finir par s’y habituer. Pour la sixième fois depuis le début du Tour, le Belge Greg Van Avermaet a le privilège d’être entouré par de jolies hôtesses, tout de jaune vêtues. Lui aussi d’ailleurs. Reste à savoir si le coureur de la BMC parviendra à le conserver à l’issue de la 9ème étape du Tour. Une étape d’enfer…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

On va finir par s’y habituer. Pour la sixième fois depuis le début du Tour, le Belge Greg Van Avermaet a le privilège d’être entouré par de jolies hôtesses, tout de jaune vêtues. Lui aussi d’ailleurs. Reste à savoir si le coureur de la BMC parviendra à le conserver à l’issue de la 9ème étape du Tour. Une étape d’enfer…
(Crédit : AFP)

<p>Une impression de déjà-vu… C’est ce qu’ont dû ressentir les spectateurs massés sur la ligne d’arrivée à Amiens. Pour la deuxième fois d’affilée, le Néerlandais Dylan Groenewegen s’est en effet imposé au sprint, devant Peter Sagan et Fernando Gaviria.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Une impression de déjà-vu… C’est ce qu’ont dû ressentir les spectateurs massés sur la ligne d’arrivée à Amiens. Pour la deuxième fois d’affilée, le Néerlandais Dylan Groenewegen s’est en effet imposé au sprint, devant Peter Sagan et Fernando Gaviria.
(Crédit : AFP)

<p>En déposant ses poursuivants dans les 100 derniers mètres, le coureur de Lotto-Jumbo s’est adjugé sa troisième victoire sur le Tour, comme il le met d’ailleurs clairement en évidence.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En déposant ses poursuivants dans les 100 derniers mètres, le coureur de Lotto-Jumbo s’est adjugé sa troisième victoire sur le Tour, comme il le met d’ailleurs clairement en évidence.
(Crédit : Reuters)

<p>Indispensable tribune de bord du bitume : la pelleteuse remporte un franc succès depuis le début du Tour. Sa grande capacité d’accueil est très appréciée des spectateurs.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Indispensable tribune de bord du bitume : la pelleteuse remporte un franc succès depuis le début du Tour. Sa grande capacité d’accueil est très appréciée des spectateurs.
(Crédit : Reuters)

<p>Balcons fleuris, géraniums au pied des façades, haies sauvages… Les coureurs du Tour ont le privilège de traverser de bien jolis villages. La rançon de la sueur…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Balcons fleuris, géraniums au pied des façades, haies sauvages… Les coureurs du Tour ont le privilège de traverser de bien jolis villages. La rançon de la sueur…
(Crédit : Reuters)

<p>A 18km de l’arrivée, alors que le peloton commençait à revenir sur les talons des échappés, une chute massive a scindé le pack en deux. Un carambolage auquel Dan Martin et Julian Alaphilippe n’ont pas pu se soustraire, perdant de précieuses secondes qu’il ne parviendront pas à combler.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A 18km de l’arrivée, alors que le peloton commençait à revenir sur les talons des échappés, une chute massive a scindé le pack en deux. Un carambolage auquel Dan Martin et Julian Alaphilippe n’ont pas pu se soustraire, perdant de précieuses secondes qu’il ne parviendront pas à combler.
(Crédit : AFP)

<p>Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à bicyclette. Y avait Peter, y avait Romain, y avait Nairo, y avait Julien, et puis… 166 autres coureurs toujours en piste pour tenter de décrocher la victoire finale, au terme de 3351km de course. Toutes les balades à vélo ne se ressemblent pas.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, à bicyclette. Y avait Peter, y avait Romain, y avait Nairo, y avait Julien, et puis… 166 autres coureurs toujours en piste pour tenter de décrocher la victoire finale, au terme de 3351km de course. Toutes les balades à vélo ne se ressemblent pas.
(Crédit : AFP)

<p>Tour de l’étrange toujours, avec ce dinosaure féru de course cycliste. En même temps, il s’agit d’un VELOciraptor. Bon, ok, elle était facile celle-là.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Tour de l’étrange toujours, avec ce dinosaure féru de course cycliste. En même temps, il s’agit d’un VELOciraptor. Bon, ok, elle était facile celle-là.
(Crédit : AFP)

<p>A 50km de l’arrivée, le peloton avait diminué l’écart avec les échappés et ne comptait plus que 2’05” de retard sur Grelier et Minaard.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A 50km de l’arrivée, le peloton avait diminué l’écart avec les échappés et ne comptait plus que 2’05” de retard sur Grelier et Minaard.
(Crédit : AFP)

<p>Peter Sagan est définitivement un coureur hors norme. Pour sa 117ème apparition sur le Tour, le Slovaque ne porte toujours pas le même maillot que ses équipiers. Cela ne lui est en effet arrivé que deux fois depuis ses débuts dans l’épreuve. Sur toutes les autres étapes, en dehors de la tunique verte – qu’il porte aujourd’hui pour la 92ème fois – ou jaune, il arborait soit le maillot de champion du monde, soit celui de champion de Slovaquie sur route ou du chrono.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Peter Sagan est définitivement un coureur hors norme. Pour sa 117ème apparition sur le Tour, le Slovaque ne porte toujours pas le même maillot que ses équipiers. Cela ne lui est en effet arrivé que deux fois depuis ses débuts dans l’épreuve. Sur toutes les autres étapes, en dehors de la tunique verte – qu’il porte aujourd’hui pour la 92ème fois – ou jaune, il arborait soit le maillot de champion du monde, soit celui de champion de Slovaquie sur route ou du chrono.
(Crédit : AFP)

<p>14-Juillet oblige, les drapeaux tricolores sont de sortie aujourd’hui – espérons qu’ils le soient également demain soir. L’occasion de rappeler que la fête nationale a régulièrement inspiré les coureurs français, dont l’année dernière avec le succès de Warren Barguil au col d’Izoard. Au total, le clan tricolore s’est imposé à 29 reprises le jour de la célébration de la prise de la Bastille. Un bon signe .<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

14-Juillet oblige, les drapeaux tricolores sont de sortie aujourd’hui – espérons qu’ils le soient également demain soir. L’occasion de rappeler que la fête nationale a régulièrement inspiré les coureurs français, dont l’année dernière avec le succès de Warren Barguil au col d’Izoard. Au total, le clan tricolore s’est imposé à 29 reprises le jour de la célébration de la prise de la Bastille. Un bon signe .
(Crédit : AFP)

<p>Le bord des routes du Tour est peuplé de toutes sortes de véhicules singuliers. Pour l’heure, la palme revient sans conteste à ce train.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le bord des routes du Tour est peuplé de toutes sortes de véhicules singuliers. Pour l’heure, la palme revient sans conteste à ce train.
(Crédit : AFP)

<p>Il aura fallu attendre le km 22 pour voir les premiers électrons se libérer du peloton. Si Laurens TenDam (Sun Web) a lancé le premier assaut, Fabien Grellier (Direct Energie) et Marco Minnaard (Wanty-Gobert) n’ont pas tardé à lui répondre, pour finir par s’échapper en tandem. Au km 50, ils comptaient 5’45” d’avance sur le peloton.<br>(Crédit Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Il aura fallu attendre le km 22 pour voir les premiers électrons se libérer du peloton. Si Laurens TenDam (Sun Web) a lancé le premier assaut, Fabien Grellier (Direct Energie) et Marco Minnaard (Wanty-Gobert) n’ont pas tardé à lui répondre, pour finir par s’échapper en tandem. Au km 50, ils comptaient 5’45” d’avance sur le peloton.
(Crédit Getty Images)

<p>Ce n’est pas le 14 Juillet pour tout le monde aujourd’hui. Pas pour les coureurs du Tour en tout cas. Pour cette 8ème étape de la Grande Boucle, le peloton devra relier Amiens en partant de Dreux. Soit 181km de plat – à l’exception de deux petites côtes de 4ème catégorie -, qui devraient profiter aux sprinteurs. Ça va pédaler sec à Amiens !<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ce n’est pas le 14 Juillet pour tout le monde aujourd’hui. Pas pour les coureurs du Tour en tout cas. Pour cette 8ème étape de la Grande Boucle, le peloton devra relier Amiens en partant de Dreux. Soit 181km de plat – à l’exception de deux petites côtes de 4ème catégorie -, qui devraient profiter aux sprinteurs. Ça va pédaler sec à Amiens !
(Crédit : AFP)

<p>En cette première semaine de Tour, les jours passent et se ressemblent en tête du classement général. Van Avermaert, Thomas et Van Garderen en occupent toujours les trois premières places. Quant aux liquettes à pois, et verte, elles restent sur les épaules de Skujins et Sagan. Rien de nouveau sous le soleil de France…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En cette première semaine de Tour, les jours passent et se ressemblent en tête du classement général. Van Avermaert, Thomas et Van Garderen en occupent toujours les trois premières places. Quant aux liquettes à pois, et verte, elles restent sur les épaules de Skujins et Sagan. Rien de nouveau sous le soleil de France…
(Crédit : Reuters)

<p>Très en vue en tête du peloton tout au long de l’épreuve, c’est finalement l’équipe Lotto-Jumbo qui est parvenue à placer l’un des siens sur le trône de cette 7ème étape du Tour. Le Néerlandais Dylan Groenewegen s’est en effet adjugé sa première victoire sur la Grande Boucle cette année (sa deuxième en carrière), au terme d’une étape que l’on qualifiera sobrement de peu rythmée (le mot est faible).<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Très en vue en tête du peloton tout au long de l’épreuve, c’est finalement l’équipe Lotto-Jumbo qui est parvenue à placer l’un des siens sur le trône de cette 7ème étape du Tour. Le Néerlandais Dylan Groenewegen s’est en effet adjugé sa première victoire sur la Grande Boucle cette année (sa deuxième en carrière), au terme d’une étape que l’on qualifiera sobrement de peu rythmée (le mot est faible).
(Crédit : Reuters)

<p>La couverture des “Raisins de la colère” de Steinbeck ? Non, une scène de la vie ordinaire sur la Grande Boucle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La couverture des “Raisins de la colère” de Steinbeck ? Non, une scène de la vie ordinaire sur la Grande Boucle.
(Crédit : AFP)

<p>Sur le Tour, tout est vraiment singulier. Un geste aussi anodin que faire la queue pour “soulager un besoin naturel”, comme le répètent à l’envi les commentateurs de l’épreuve, peut très vite vous placer en bien étrange compagnie.<br>(Crédit: AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Sur le Tour, tout est vraiment singulier. Un geste aussi anodin que faire la queue pour “soulager un besoin naturel”, comme le répètent à l’envi les commentateurs de l’épreuve, peut très vite vous placer en bien étrange compagnie.
(Crédit: AFP)

<p>L’avantage avec les étapes sans fin, c’est qu’elles donnent toujours lieu à plusieurs tentatives d’échappée. Au km 148, Laurent Pichon a ainsi décidé de tenter sa chance. Il comptait 1’35” d’avance sur la horde à moins de cinquante kilomètres de l’arrivée…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

L’avantage avec les étapes sans fin, c’est qu’elles donnent toujours lieu à plusieurs tentatives d’échappée. Au km 148, Laurent Pichon a ainsi décidé de tenter sa chance. Il comptait 1’35” d’avance sur la horde à moins de cinquante kilomètres de l’arrivée…
(Crédit : AFP)

<p>… Une horde qui, en bon chasseur, gardait néanmoins le coureur de Fortuneo à portée de fusil. Un exercice dans lequel le peloton excelle. Yoann Offredo en sait quelque chose…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Une horde qui, en bon chasseur, gardait néanmoins le coureur de Fortuneo à portée de fusil. Un exercice dans lequel le peloton excelle. Yoann Offredo en sait quelque chose…
(Crédit : AFP)

<p>On poursuit notre Tour de France de l’étrange aujourd’hui, avec cet étonnant attelage noëlo-norvégien, totalement de saison…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

On poursuit notre Tour de France de l’étrange aujourd’hui, avec cet étonnant attelage noëlo-norvégien, totalement de saison…
(Crédit : AFP)

<p>… Ou encore ce superbe lapin rose. Comme quoi durant la Grande Boucle, il n’y a pas que les cols qui sont hors catégorie.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Ou encore ce superbe lapin rose. Comme quoi durant la Grande Boucle, il n’y a pas que les cols qui sont hors catégorie.
(Crédit : AFP)

<p>Impitoyable, et emmené par une équipe AG2R particulièrement offensive, le peloton n’a laissé aucune chance à Yoann Offredo… </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Impitoyable, et emmené par une équipe AG2R particulièrement offensive, le peloton n’a laissé aucune chance à Yoann Offredo…

<p>… Qui en dépit de ses efforts et d’une vitesse de croisière plus qu’honorable – 38,65km/h -, a finalement été rattrapé après 108km de raid solitaire. <br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Qui en dépit de ses efforts et d’une vitesse de croisière plus qu’honorable – 38,65km/h -, a finalement été rattrapé après 108km de raid solitaire.
(Crédit : AFP)

<p>Imaginez ce qu’a vécu Yoann Offredo. Cela plus de 100km que vous faites la course en tête. Il n’y a que vous, un ruban de bitume qui n’en finit pas de dérouler sa grisaille, et l’acide lactique comme ultime compagnon d’échappée. Soudain, vous regardez par-dessus votre épaule, et vous apercevez la masse anonyme et vorace du peloton prête à vous ensevelir. Pas facile la vie de lièvre…<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Imaginez ce qu’a vécu Yoann Offredo. Cela plus de 100km que vous faites la course en tête. Il n’y a que vous, un ruban de bitume qui n’en finit pas de dérouler sa grisaille, et l’acide lactique comme ultime compagnon d’échappée. Soudain, vous regardez par-dessus votre épaule, et vous apercevez la masse anonyme et vorace du peloton prête à vous ensevelir. Pas facile la vie de lièvre…
(Crédit : Getty Images)

<p>A deux jours d’une finale de Coupe du monde attendue par tout un pays, les fétiches sont de sortie à côté du bitume. Pourvu qu’ils soient plus nombreux encore, au soir du 15 juillet.<br>(Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A deux jours d’une finale de Coupe du monde attendue par tout un pays, les fétiches sont de sortie à côté du bitume. Pourvu qu’ils soient plus nombreux encore, au soir du 15 juillet.
(Getty Images)

<p>C’est la (triste) statistique du jour : voilà quatre ans qu’aucun coureur français n’a conquis le maillot jaune (depuis Tony Gallopin le 13 juillet 2014 à Mulhouse). C’est la plus longue période de disette pour les coureurs français dans l’histoire du Tour. Actuellement 4ème du classement général, Julian Alaphilippe (Quick-Step) aura peut-être aujourd’hui l’occasion d’y mettre un terme.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est la (triste) statistique du jour : voilà quatre ans qu’aucun coureur français n’a conquis le maillot jaune (depuis Tony Gallopin le 13 juillet 2014 à Mulhouse). C’est la plus longue période de disette pour les coureurs français dans l’histoire du Tour. Actuellement 4ème du classement général, Julian Alaphilippe (Quick-Step) aura peut-être aujourd’hui l’occasion d’y mettre un terme.
(Crédit : AFP)

<p>Après la tentative d’échappée infructueuse lancée par Tony Galopin (AG2R) et un groupe de 9 coureurs au km 21, Yoann Offredo a lui aussi essayé de s’extraire du peloton au km 31. Environ 35km plus tard, le coureur de Wanty-Gobert était parvenu à creuser le plus gros écart enregistré depuis le début du Tour (8’25”).<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Après la tentative d’échappée infructueuse lancée par Tony Galopin (AG2R) et un groupe de 9 coureurs au km 21, Yoann Offredo a lui aussi essayé de s’extraire du peloton au km 31. Environ 35km plus tard, le coureur de Wanty-Gobert était parvenu à creuser le plus gros écart enregistré depuis le début du Tour (8’25”).
(Crédit : Getty Images)

<p>Pour cette 7ème étape de la Grande Boucle, les coureurs quittent la Bretagne pour la Normandie. Les amoureux de l’héraldique l’auront noté du premier coup d’oeil.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour cette 7ème étape de la Grande Boucle, les coureurs quittent la Bretagne pour la Normandie. Les amoureux de l’héraldique l’auront noté du premier coup d’oeil.
(Crédit : AFP)

<p>Hier, la 6ème étape de la Grande Boucle a été remportée par le coureur irlandais Dan Martin. Si le coureur du Team Emirates a eu droit comme il se doit aux honneurs de l’estrade, une autre grande figure du Tour a également reçu un hommage appuyé. Bernard Hinault s’est en effet vu offrir un maillot jaune spécial de la part de Christian Prudhomme, pour célébrer les quarante ans de sa première victoire sur la plus prestigieuse des compétitions cyclistes.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, la 6ème étape de la Grande Boucle a été remportée par le coureur irlandais Dan Martin. Si le coureur du Team Emirates a eu droit comme il se doit aux honneurs de l’estrade, une autre grande figure du Tour a également reçu un hommage appuyé. Bernard Hinault s’est en effet vu offrir un maillot jaune spécial de la part de Christian Prudhomme, pour célébrer les quarante ans de sa première victoire sur la plus prestigieuse des compétitions cyclistes.
(Crédit : Reuters)

<p>La 7ème étape du Tour propose aux coureurs de vivre leur « jour le plus long » de la Grande Boucle. Soit un parcours de quelque 231km entre Fougères et Chartres. Comme souvent avec les étapes-fleuves, celle-ci pourrait sourire aux audacieux. Attention toutefois à ne pas se lancer prématurément dans une échappée incertaine…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La 7ème étape du Tour propose aux coureurs de vivre leur « jour le plus long » de la Grande Boucle. Soit un parcours de quelque 231km entre Fougères et Chartres. Comme souvent avec les étapes-fleuves, celle-ci pourrait sourire aux audacieux. Attention toutefois à ne pas se lancer prématurément dans une échappée incertaine…
(Crédit : AFP)

<p>Pas de changement en revanche côté liquettes. Sagan reste en vert, les pois collent à la peau de Skujins, et le jaune demeure la propriété de Van Avermaert, pour la quatrième fois d’affilée.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pas de changement en revanche côté liquettes. Sagan reste en vert, les pois collent à la peau de Skujins, et le jaune demeure la propriété de Van Avermaert, pour la quatrième fois d’affilée.
(Crédit : AFP)

<p>Au terme d’une course qui aura vu plusieurs coureurs prendre successivement la tête de la course (Gaudin, Grellier, Bauer…), c’est finalement Dan Martin qui parvient à s’imposer. Le coureur irlandais de la Team Emirates a su attendre son heure (et la flamme rouge) pour placer l’estocade dans le dernier kilomètre d’ascension du Mûr.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Au terme d’une course qui aura vu plusieurs coureurs prendre successivement la tête de la course (Gaudin, Grellier, Bauer…), c’est finalement Dan Martin qui parvient à s’imposer. Le coureur irlandais de la Team Emirates a su attendre son heure (et la flamme rouge) pour placer l’estocade dans le dernier kilomètre d’ascension du Mûr.
(Crédit : AFP)

<p>Le ravitaillement est un élément stratégique crucial. Plus facile à dire qu’à faire cela dit, sutout comme quand, à l’image du coureur colombien Darwin Atapuma (Team Emirates), on doit s’en charger pour ses coéquipiers.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le ravitaillement est un élément stratégique crucial. Plus facile à dire qu’à faire cela dit, sutout comme quand, à l’image du coureur colombien Darwin Atapuma (Team Emirates), on doit s’en charger pour ses coéquipiers.
(Crédit : Getty Images)

<p>C’est l’équipe Quick-Step, ici représentée par le Belge Tim Declercq, qui a sonné la révolte du peloton. Un peloton qui ne comptait plus que 30 secondes de retard sur les hommes de tête, à 18km de l’arrivée.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est l’équipe Quick-Step, ici représentée par le Belge Tim Declercq, qui a sonné la révolte du peloton. Un peloton qui ne comptait plus que 30 secondes de retard sur les hommes de tête, à 18km de l’arrivée.
(Crédit : Getty Images)

<p>On trouve toutes sortes de maillots jaunes au bord de la chaussée. Celui-ci (à gauche), est plutôt du genre aquatique.<br>5crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

On trouve toutes sortes de maillots jaunes au bord de la chaussée. Celui-ci (à gauche), est plutôt du genre aquatique.
5crédit : AFP)

<p>Le Tour de France est aussi le tour de LA France. Pour sa 105ème édition, la Grande Boucle traverse ainsi quelque 36 départements et pas moins de 579 communes. Une façon comme une autre de voir du pays.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le Tour de France est aussi le tour de LA France. Pour sa 105ème édition, la Grande Boucle traverse ainsi quelque 36 départements et pas moins de 579 communes. Une façon comme une autre de voir du pays.
(Crédit : Getty Images)

<p>C’est bien connu : au passage des coureurs du Tour de France, les bords de route s’embrasent. Au propre comme au figuré.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est bien connu : au passage des coureurs du Tour de France, les bords de route s’embrasent. Au propre comme au figuré.
(Crédit : Reuters)

<p>La 2CV, indispensable accessoire automobile de tout fan du Tour qui se respecte. Pas sûr néanmoins que celle-ci puisse suivre dans les Alpes…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La 2CV, indispensable accessoire automobile de tout fan du Tour qui se respecte. Pas sûr néanmoins que celle-ci puisse suivre dans les Alpes…
(Crédit : AFP)

<p>La traditionnelle échapée ne s’est pas fait attendre. A peine le premier kilomètre bouclé, une groupe de cinq coureurs composé de Laurent Pichon (Fortuneo), Damien Gaudin, Fabien Grellier (Direct Energie), Anthony Turgis (Cofidis) et Dion Smith (Wanty-Gobert) s’est détaché, et a compté jusqu’à 6’50” d’avance sur le peloton au km 52. Mais…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La traditionnelle échapée ne s’est pas fait attendre. A peine le premier kilomètre bouclé, une groupe de cinq coureurs composé de Laurent Pichon (Fortuneo), Damien Gaudin, Fabien Grellier (Direct Energie), Anthony Turgis (Cofidis) et Dion Smith (Wanty-Gobert) s’est détaché, et a compté jusqu’à 6’50” d’avance sur le peloton au km 52. Mais…
(Crédit : Reuters)

<p>… La meute veille à ne pas laisser les lièvres s’éloigner de trop, et stabilise son retard au km 70.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… La meute veille à ne pas laisser les lièvres s’éloigner de trop, et stabilise son retard au km 70.
(Crédit : AFP)

<p>Comme en Vendée, le public breton s’est déplacé en masse pour saluer le passage des coureurs, et développe des trésors d’imagination pour voir et être vu. A l’image de ce smiley XXL.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Comme en Vendée, le public breton s’est déplacé en masse pour saluer le passage des coureurs, et développe des trésors d’imagination pour voir et être vu. A l’image de ce smiley XXL.
(Crédit : Getty Images)

<p>La cornemuse est de sortie aujourd’hui. Contrairement à une croyance répandue, cet instrument n’est pas l’apanage des contrées du nord de l’Europe de l’ouest. Il en existe de nombreuses variantes, disséminées du Maghreb au Caucase en passant par l’Inde du nord. Son origine remonterait même à l’Egypte ancienne. Quant à nos musiciens du jour, on les appelle des « biniaouer » en Bretagne. Fin de la parenthèse culturelle. Retour à nos amis cyclistes qui, eux aussi, ne manquent pas de souffle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La cornemuse est de sortie aujourd’hui. Contrairement à une croyance répandue, cet instrument n’est pas l’apanage des contrées du nord de l’Europe de l’ouest. Il en existe de nombreuses variantes, disséminées du Maghreb au Caucase en passant par l’Inde du nord. Son origine remonterait même à l’Egypte ancienne. Quant à nos musiciens du jour, on les appelle des « biniaouer » en Bretagne. Fin de la parenthèse culturelle. Retour à nos amis cyclistes qui, eux aussi, ne manquent pas de souffle.
(Crédit : AFP)

<p>Le maillot jaune, Greg Van Avermaert, a bien raison de regarder par-dessus son épaule. Derrière lui en effet, les prétendants se bousculent. A commencer par son compatriote Philippe Gilbert (Quick-Step), sur lequel le coureur de la BMC ne compte que deux secondes d’avance au classement général.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le maillot jaune, Greg Van Avermaert, a bien raison de regarder par-dessus son épaule. Derrière lui en effet, les prétendants se bousculent. A commencer par son compatriote Philippe Gilbert (Quick-Step), sur lequel le coureur de la BMC ne compte que deux secondes d’avance au classement général.
(Crédit : AFP)

<p>Peter Sagan s’est imposé hier à l’occasion de la 5ème étape du Tour, au terme d’un sprint parfaitement maîtrisé. Le Slovaque s’est ainsi offert sa decima sur la Grande Boucle. La classe armoricaine.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Peter Sagan s’est imposé hier à l’occasion de la 5ème étape du Tour, au terme d’un sprint parfaitement maîtrisé. Le Slovaque s’est ainsi offert sa decima sur la Grande Boucle. La classe armoricaine.
(Crédit : AFP)

<p>Pour la 6ème étape du Tour, les coureurs vont faire le mur. Et pas n’importe lequel : celui de Mûr-de-Bretagne. Soit, 181km entre Brest et Mûr. Un parcours ponctué de deux ascensions dudit Mûr, qui devrait donner lieu à une explication musclée entre leaders qui connaissent leurs classiques.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour la 6ème étape du Tour, les coureurs vont faire le mur. Et pas n’importe lequel : celui de Mûr-de-Bretagne. Soit, 181km entre Brest et Mûr. Un parcours ponctué de deux ascensions dudit Mûr, qui devrait donner lieu à une explication musclée entre leaders qui connaissent leurs classiques.
(Crédit : AFP)

<p>Tenace tout au long de l’étape du jour, Toms Skujins hérite du maillot de meilleur grimpeur, au détriment d’un Sylvain Chavanel pourtant remarquable de combativité. Van Amervaert reste quant à lui en jaune.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Tenace tout au long de l’étape du jour, Toms Skujins hérite du maillot de meilleur grimpeur, au détriment d’un Sylvain Chavanel pourtant remarquable de combativité. Van Amervaert reste quant à lui en jaune.
(Crédit : AFP)

<p>Avec ce succès, Sagan s’adjuge une deuxième victoire dans cette 105ème édition du Tour. Sa dixième depuis qu’il participe à l’épreuve. Costaud.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Avec ce succès, Sagan s’adjuge une deuxième victoire dans cette 105ème édition du Tour. Sa dixième depuis qu’il participe à l’épreuve. Costaud.
(Crédit : AFP)

<p>L’arrivée à Quimper a donné lieu à une explication entre patrons. Une lutte dont Peter Sagan est sorti victorieux au sprint, devant Colbrelli, Gilbert, et le maillot jaune Greg Van Avermaert.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

L’arrivée à Quimper a donné lieu à une explication entre patrons. Une lutte dont Peter Sagan est sorti victorieux au sprint, devant Colbrelli, Gilbert, et le maillot jaune Greg Van Avermaert.
(Crédit : AFP)

<p>Après plus de 190km de raid, seuls deux hommes du groupe d’échappée conservaient une courte avance sur le peloton. Le Letton Toms Skujins (Trek-Segafredo) et le Français Lilian Calmejane (Direct Energie) seront finalement engloutis par la meute à un peu plus de kilomètres de l’arrivée.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Après plus de 190km de raid, seuls deux hommes du groupe d’échappée conservaient une courte avance sur le peloton. Le Letton Toms Skujins (Trek-Segafredo) et le Français Lilian Calmejane (Direct Energie) seront finalement engloutis par la meute à un peu plus de kilomètres de l’arrivée.
(Crédit : Getty Images)

<p>A chacun ses cols de 5ème catégorie. <br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A chacun ses cols de 5ème catégorie.
(Crédit : Reuters)

<p>Relativement plat dans sa première moitié, le parcours devient sinueux et valloné dans un second temps. Une topographie en taule ondulée propice à la récolte de points pour le classement des grimpeurs.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Relativement plat dans sa première moitié, le parcours devient sinueux et valloné dans un second temps. Une topographie en taule ondulée propice à la récolte de points pour le classement des grimpeurs.
(Crédit : AFP)

<p>Une chasse aux pois dans laquelle Sylvain Chavanel s’est jeté à corps perdu. A un peu plus de 100km de l’arrivée, le coureur de Direct Energie a lancé une attaque et distancé ses camarades d’échappée. Une demi-heure plus tard, il avait pris la tête du classement des grimpeurs.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Une chasse aux pois dans laquelle Sylvain Chavanel s’est jeté à corps perdu. A un peu plus de 100km de l’arrivée, le coureur de Direct Energie a lancé une attaque et distancé ses camarades d’échappée. Une demi-heure plus tard, il avait pris la tête du classement des grimpeurs.
(Crédit : Getty Images)

<p>Un classement auquel cette jeune fille aurait sans peine pu prétendre…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Un classement auquel cette jeune fille aurait sans peine pu prétendre…
(Crédit : Reuters)

<p>… Tout comme ce garçon.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Tout comme ce garçon.
(Crédit : AFP)

<p>La vie de supporter – et de sponsor – n’est pas forcément de tout repos. Porter une tête de cochon pendant des heures par 30° à l’ombre n’est en effet pas une sinécure. Le poids de la tradition, au propre comme au figuré.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La vie de supporter – et de sponsor – n’est pas forcément de tout repos. Porter une tête de cochon pendant des heures par 30° à l’ombre n’est en effet pas une sinécure. Le poids de la tradition, au propre comme au figuré.
(Crédit : Getty Images)

<p>Si le rythme est soutenu aujourd’hui, cela n’a pas empêché sept coureurs téméraires de s’embarquer dès les premiers kilomètres dans une audacieuse échappée. Parmi eux, le vétéran Sylvain Chavanel, déjà auteur, lors de la deuxième étape, d’un courageux raid solitaire.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Si le rythme est soutenu aujourd’hui, cela n’a pas empêché sept coureurs téméraires de s’embarquer dès les premiers kilomètres dans une audacieuse échappée. Parmi eux, le vétéran Sylvain Chavanel, déjà auteur, lors de la deuxième étape, d’un courageux raid solitaire.
(Crédit : AFP)

<p>A ceux qui en doutaient encore : oui, la Bretagne est une terre de cyclisme. Et il y fait beau. Parfois.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A ceux qui en doutaient encore : oui, la Bretagne est une terre de cyclisme. Et il y fait beau. Parfois.
(Crédit : Reuters)

<p>Autant lors de l’étape de la veille, le tempo était relativement lent, autant aujourd’hui le peloton est parti sur les chapeaux de roue sur les rives du Finistère.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Autant lors de l’étape de la veille, le tempo était relativement lent, autant aujourd’hui le peloton est parti sur les chapeaux de roue sur les rives du Finistère.
(Crédit : AFP)

<p>C’est le Colombien Fernando Gaviria, dont c’est le premier Tour, qui s’est imposé au sprint lors de la 4ème étape. Sera-t-il au rendez-vous de celui du jour, à Quimper ?<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est le Colombien Fernando Gaviria, dont c’est le premier Tour, qui s’est imposé au sprint lors de la 4ème étape. Sera-t-il au rendez-vous de celui du jour, à Quimper ?
(Crédit : AFP)

<p>A peine le temps de savourer la victoire de l’équipe de France contre la Belgique au Mondial qu’il est déjà temps de remonter en selle. La cinquième étape du Tour entre Lorient et Quimper, longue de 204km, promet d’être mouvementée. La difficulté monte d’un cran pour les coureurs, avec notamment quelques côtes pas faciles à négocier dans la deuxième moitié du parcours.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A peine le temps de savourer la victoire de l’équipe de France contre la Belgique au Mondial qu’il est déjà temps de remonter en selle. La cinquième étape du Tour entre Lorient et Quimper, longue de 204km, promet d’être mouvementée. La difficulté monte d’un cran pour les coureurs, avec notamment quelques côtes pas faciles à négocier dans la deuxième moitié du parcours.
(Crédit : AFP)

<p>Le maillot jaune, quant à lui, reste la propriété du Belge Greg Van Avermaet (BMC), devant le Britannique Geraint Thomas (Sky), pour seulement trois petites secondes.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le maillot jaune, quant à lui, reste la propriété du Belge Greg Van Avermaet (BMC), devant le Britannique Geraint Thomas (Sky), pour seulement trois petites secondes.
(Crédit : AFP)

<p>C’est la deuxième victoire d’étape pour Gaviria, après son succès lors de la première étape du Tour entre Noirmoutier et Fontenay-le-Comte.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est la deuxième victoire d’étape pour Gaviria, après son succès lors de la première étape du Tour entre Noirmoutier et Fontenay-le-Comte.
(Crédit : Getty Images)

<p>En dépit d’une belle résistance du dernier échappé, le Belge Van Keirslbulck, englouti par le peloton à seulement un kilomètre de l’arrivée, c’est le Colombien Fernando Gaviria qui s’impose au sprint, devant l’Allemand André Greipel (Lotto Soudal) et le maillot vert Peter Sagan. Un sprint qu’il avait pourtant lancé à 250m de l’arrivée. Solide.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En dépit d’une belle résistance du dernier échappé, le Belge Van Keirslbulck, englouti par le peloton à seulement un kilomètre de l’arrivée, c’est le Colombien Fernando Gaviria qui s’impose au sprint, devant l’Allemand André Greipel (Lotto Soudal) et le maillot vert Peter Sagan. Un sprint qu’il avait pourtant lancé à 250m de l’arrivée. Solide.
(Crédit : Reuters)

<p>A 13km de l’arrivée, le suspense était étonamment à son comble. Echappés depuis plus de 180km, Cousin, Claeys, Perez et Van Keirsbulck comptaient encore 1’30” d’avance sur le peloton. Les commentateurs se perdaient alors en conjectures sur leur capacité à tenir jusqu’à la ligne d’arrivée.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A 13km de l’arrivée, le suspense était étonamment à son comble. Echappés depuis plus de 180km, Cousin, Claeys, Perez et Van Keirsbulck comptaient encore 1’30” d’avance sur le peloton. Les commentateurs se perdaient alors en conjectures sur leur capacité à tenir jusqu’à la ligne d’arrivée.
(Crédit : AFP)

<p>Difficile de trancher entre les deux passions sportives du jour. Pour ses amoureux du vélo, c’est du 50-50 manifestement. Heureusement pour eux, ils n’ont pas à choisir aujourd’hui : le coup d’envoi de France-Belgique sera donné à 20h. De quoi applaudir les forçats de la route l’après-midi, avant d’entonner l’hymne national le soir venu.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Difficile de trancher entre les deux passions sportives du jour. Pour ses amoureux du vélo, c’est du 50-50 manifestement. Heureusement pour eux, ils n’ont pas à choisir aujourd’hui : le coup d’envoi de France-Belgique sera donné à 20h. De quoi applaudir les forçats de la route l’après-midi, avant d’entonner l’hymne national le soir venu.
(Crédit : AFP)

<p>Au km 37,5, le quatuor franco-belge de tête a compté jusqu’à 7’45” d’avance sur le peloton, roulant jusqu’à 43,6km/h de moyenne. Malheureusement…<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Au km 37,5, le quatuor franco-belge de tête a compté jusqu’à 7’45” d’avance sur le peloton, roulant jusqu’à 43,6km/h de moyenne. Malheureusement…
(Crédit : Reuters)

<p>… Le peloton est un chasseur impitoyable qui sait attendre son heure pour dévorer les lièvres. Arrivé à 46km/h de moyenne au km 60, celui-ci ne comptait plus qu’une minute trente de retard sur les échappés.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Le peloton est un chasseur impitoyable qui sait attendre son heure pour dévorer les lièvres. Arrivé à 46km/h de moyenne au km 60, celui-ci ne comptait plus qu’une minute trente de retard sur les échappés.
(Crédit : AFP)

<p>Les longues étapes de plat ont tendance à différer quelque peu le suspense. L’occasion de jeter un oeil aux divers curiosités qui jalonnent la Grande Boucle, comme ce maillot jaune d’un genre un peu singulier…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les longues étapes de plat ont tendance à différer quelque peu le suspense. L’occasion de jeter un oeil aux divers curiosités qui jalonnent la Grande Boucle, comme ce maillot jaune d’un genre un peu singulier…
(Crédit : AFP)

<p>… Ou encore ces fans de la regrettée Yvette Horner, championne du monde d’accordéon en 1948 et compagnon du Tour durant 11 ans, disparue cette année à l’âge canonique de 95 ans.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Ou encore ces fans de la regrettée Yvette Horner, championne du monde d’accordéon en 1948 et compagnon du Tour durant 11 ans, disparue cette année à l’âge canonique de 95 ans.
(Crédit : AFP)

<p>… Ou, pour finir, cet astucieux château foin. Le Tour de France stimule l’imagination agricole.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

… Ou, pour finir, cet astucieux château foin. Le Tour de France stimule l’imagination agricole.
(Crédit : Reuters)

<p>Le peloton arrivé en Bretagne à partir du kilomètre 131,5, en entrant dans le département d’Ile-et-Vilaine. Une région historiquement connue pour être le berceau du cyclisme français, et qui a notamment vu naître Bernard Hinault, le plus titré des coureurs tricolores. Voilà pour “l’instant histoire” du jour.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le peloton arrivé en Bretagne à partir du kilomètre 131,5, en entrant dans le département d’Ile-et-Vilaine. Une région historiquement connue pour être le berceau du cyclisme français, et qui a notamment vu naître Bernard Hinault, le plus titré des coureurs tricolores. Voilà pour “l’instant histoire” du jour.
(Crédit : AFP)

<p>La première échappée ne s’est pas fait attendre. Dès le premier kilomètre, un quatuor de courageux composé de Jérôme Cousin (Fra-Direct Energie), Dimitri Claeys (Bel-Cofidis), Anthony Perez (Fra-Cofidis) et Guillaume Van Keirsbulck (Bel-Wanty-Gobert) ont pris la poudre d’escampette. Deux Français, deux Belges : sur les routes de Loire-Atlantique, c’est match nul.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La première échappée ne s’est pas fait attendre. Dès le premier kilomètre, un quatuor de courageux composé de Jérôme Cousin (Fra-Direct Energie), Dimitri Claeys (Bel-Cofidis), Anthony Perez (Fra-Cofidis) et Guillaume Van Keirsbulck (Bel-Wanty-Gobert) ont pris la poudre d’escampette. Deux Français, deux Belges : sur les routes de Loire-Atlantique, c’est match nul.
(Crédit : AFP)

<p>Impossible d’échapper à l’autre compétition qui est aujourd’hui dans toutes les têtes. A quelques heures de France-Belgique en demi-finale du Mondial, le ballon rond s’invite même sur la route du Tour. Une irruption du football au milieu des vélos qui ne semble pas émouvoir plus que ça Bécassine.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Impossible d’échapper à l’autre compétition qui est aujourd’hui dans toutes les têtes. A quelques heures de France-Belgique en demi-finale du Mondial, le ballon rond s’invite même sur la route du Tour. Une irruption du football au milieu des vélos qui ne semble pas émouvoir plus que ça Bécassine.
(Crédit : Getty Images)

<p>En ce 10 juillet 2018, les coureurs vont avoir la chance de circuler tout près des marais salants de Guérande. L’air iodé, il n’y a que ça de vrai.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

En ce 10 juillet 2018, les coureurs vont avoir la chance de circuler tout près des marais salants de Guérande. L’air iodé, il n’y a que ça de vrai.
(Crédit : AFP)

<p>Hier, l’épreuve par équipe a profité à l’équipe BMC, et tout particulièrement au Belge Greg Van Avermaet, sorti tout de jaune vêtu de ses 35km de course. Pour le reste, Peter Sagan est en vert, Dion Smith à pois, et Soren Kragh Andersen, le jeune coureur de la Team Sunweb en blanc. Quitte à ce que la Belgique soit leader quelque part aujourd’hui, on préfère que ce soit en cyclisme…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, l’épreuve par équipe a profité à l’équipe BMC, et tout particulièrement au Belge Greg Van Avermaet, sorti tout de jaune vêtu de ses 35km de course. Pour le reste, Peter Sagan est en vert, Dion Smith à pois, et Soren Kragh Andersen, le jeune coureur de la Team Sunweb en blanc. Quitte à ce que la Belgique soit leader quelque part aujourd’hui, on préfère que ce soit en cyclisme…
(Crédit : AFP)

<p>Pour la quatrième étape du Tour, on quitte les Pays de la Loire pour la Bretagne. Une nouvelle étape pour sprinteurs de 195km entre La Baule et Sarzeau. Seule côte répertoriée : celle de Saint-Jean-la-Poterie au km 136. Plutôt rude (7,8%), elle ne fait toutefois qu’un kilomètre. Pour le reste, du velours pour fusées, avec notamment une longue ligne droite qui précède l’arrivée, propice au sprint. Ça va jouer des coudes du côté de Sarzeau…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Pour la quatrième étape du Tour, on quitte les Pays de la Loire pour la Bretagne. Une nouvelle étape pour sprinteurs de 195km entre La Baule et Sarzeau. Seule côte répertoriée : celle de Saint-Jean-la-Poterie au km 136. Plutôt rude (7,8%), elle ne fait toutefois qu’un kilomètre. Pour le reste, du velours pour fusées, avec notamment une longue ligne droite qui précède l’arrivée, propice au sprint. Ça va jouer des coudes du côté de Sarzeau…
(Crédit : AFP)

<p>Le grand vainqueur du jour, à tous points de vue, est Greg van Avermaet. Non seulement son équipe, la BMC, est sorti victorieuse de ce contre-la-montre par équipe, mais le Belge s’est en plus adjugé le maillot jaune. Une prouesse qu’il n’avait plus réalisé depuis 2011. Chapeau bas !<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le grand vainqueur du jour, à tous points de vue, est Greg van Avermaet. Non seulement son équipe, la BMC, est sorti victorieuse de ce contre-la-montre par équipe, mais le Belge s’est en plus adjugé le maillot jaune. Une prouesse qu’il n’avait plus réalisé depuis 2011. Chapeau bas !
(Crédit : AFP)

<p>La Quick-Step était bien placée pour jouer les trouble-fête aujourd’hui. Spécialistes de la discipline, Alaphilippe et ses coéquipiers ne sont toutefois pas parvenus à battre le chrono établi par l’équipe BMC, pour seulement 5 petites secondes. Le contre-la-montre se joue sur des détails…<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La Quick-Step était bien placée pour jouer les trouble-fête aujourd’hui. Spécialistes de la discipline, Alaphilippe et ses coéquipiers ne sont toutefois pas parvenus à battre le chrono établi par l’équipe BMC, pour seulement 5 petites secondes. Le contre-la-montre se joue sur des détails…
(Crédit : Getty Images)

<p>Aujourd’hui encore, le public vendéen s’est déplacé en masse pour soutenir les coureurs. Des encouragements bienvenus, surtout lorsque l’épuisement commence à pointer le bout de son nez.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Aujourd’hui encore, le public vendéen s’est déplacé en masse pour soutenir les coureurs. Des encouragements bienvenus, surtout lorsque l’épuisement commence à pointer le bout de son nez.
(Crédit : Getty Images)

<p>Très technique, le contre-la-montre est également extrêmement fatigant, en dépit de sa durée. Il faut souvent plusieurs minutes aux coureurs pour retrouver l’usage de la parole à l’issue de l’épreuve.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Très technique, le contre-la-montre est également extrêmement fatigant, en dépit de sa durée. Il faut souvent plusieurs minutes aux coureurs pour retrouver l’usage de la parole à l’issue de l’épreuve.
(Crédit : AFP)

<p>Si le matériel revêt une certaine importance dans un contre-la-montre, la concentration est sans conteste un des éléments-clés de la réussite. Gestion de l’effort, relais millimétrés, connaissance du parcours… Autant de facteurs qui peuvent faire la différence à l’arrivée, et qui exigent une attention de tous les instants. Ici, Chris Froome, à quelques minutes de son entrée en piste avec les membres de l’équipe Sky.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Si le matériel revêt une certaine importance dans un contre-la-montre, la concentration est sans conteste un des éléments-clés de la réussite. Gestion de l’effort, relais millimétrés, connaissance du parcours… Autant de facteurs qui peuvent faire la différence à l’arrivée, et qui exigent une attention de tous les instants. Ici, Chris Froome, à quelques minutes de son entrée en piste avec les membres de l’équipe Sky.
(Crédit : AFP)

<p>Guidon, selle raccourcie, cadre profilé, roues lenticulaires : les vélos de contre-la-montre sont assez singuliers. Objectif : lutter contre l’air, cet ennemi invisible dont la friction peut faire perdre de précieuses secondes. Rien n’est donc laissé au hasard pour fendre le vent le plus efficacement possible.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Guidon, selle raccourcie, cadre profilé, roues lenticulaires : les vélos de contre-la-montre sont assez singuliers. Objectif : lutter contre l’air, cet ennemi invisible dont la friction peut faire perdre de précieuses secondes. Rien n’est donc laissé au hasard pour fendre le vent le plus efficacement possible.
(Crédit : AFP)

<p>D’ordinaire, les tournesols suivent la course du soleil. Ces deux fleurs d’un genre un peu particulier suivent davantage celle des coureurs du Tour. Aujourd’hui, elles vont devoir faire preuve de réactivité : il en faut en effet pour accompagner du regard des fusées lancées à plus de 55km/h de moyenne…<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

D’ordinaire, les tournesols suivent la course du soleil. Ces deux fleurs d’un genre un peu particulier suivent davantage celle des coureurs du Tour. Aujourd’hui, elles vont devoir faire preuve de réactivité : il en faut en effet pour accompagner du regard des fusées lancées à plus de 55km/h de moyenne…
(Crédit : AFP)

<p>Si la Sky part favorite de ce contre-la-montre, l’équipe BMC constitue un rival redoutable. Et pour cause : sur les 10 dernières épreuves de ce type disputées dans le World Tour ou au championnat du monde, Richie Porte et ses petits camarades en ont remporté 6.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Si la Sky part favorite de ce contre-la-montre, l’équipe BMC constitue un rival redoutable. Et pour cause : sur les 10 dernières épreuves de ce type disputées dans le World Tour ou au championnat du monde, Richie Porte et ses petits camarades en ont remporté 6.
(Crédit : Getty Images)

<p>S’il est bien un homme qui joue déjà gros sur cette étape, c’est bien lui. Actuellement 77ème au classement, à 1’04 du maillot jaune Peter Sagan, après sa chute lors de la 1ère étape, Chris Froome a l’occasion de refaire son retard aujourd’hui.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

S’il est bien un homme qui joue déjà gros sur cette étape, c’est bien lui. Actuellement 77ème au classement, à 1’04 du maillot jaune Peter Sagan, après sa chute lors de la 1ère étape, Chris Froome a l’occasion de refaire son retard aujourd’hui.
(Crédit : AFP)

<p>L’équipe australienne Michelston-Scott a ouvert le bal à Cholet. Une team habituée au contre-la-montre par équipe, qui constitue un excellent mètre-étalon pour les 21 suivantes.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

L’équipe australienne Michelston-Scott a ouvert le bal à Cholet. Une team habituée au contre-la-montre par équipe, qui constitue un excellent mètre-étalon pour les 21 suivantes.
(Crédit : AFP)

<p>Les caravanes publicitaires du Tour sont décidément très élaborées. Pour un peu, on se croirait à Menton, pour la fête du citron. Bon là, il s’agit plutôt d’oranges. Mais qu’importe l’agrume, pourvu qu’on ait l’ivresse !<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les caravanes publicitaires du Tour sont décidément très élaborées. Pour un peu, on se croirait à Menton, pour la fête du citron. Bon là, il s’agit plutôt d’oranges. Mais qu’importe l’agrume, pourvu qu’on ait l’ivresse !
(Crédit : AFP)

<p>Outre la victoire éclatante de Peter Sagan hier, la deuxième étape du Tour a été marquée par de nombreuses chutes. L’un des derniers virages, à 2km de l’arrivée, a notamment provoqué un gros carambolage. Une courbe scélérate qui a eu raison de l’équilibre de l’Aurichien Heinrich Haussler.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Outre la victoire éclatante de Peter Sagan hier, la deuxième étape du Tour a été marquée par de nombreuses chutes. L’un des derniers virages, à 2km de l’arrivée, a notamment provoqué un gros carambolage. Une courbe scélérate qui a eu raison de l’équilibre de l’Aurichien Heinrich Haussler.
(Crédit : AFP)

<p>Ça va pédaler sec aujourd’hui à Cholet ! Place au contre-la-montre par équipe – le 49ème de l’histoire de l’épreuve – pour la 3ème étape du Tour. Le dernier en date, en 2015, avait était remporté par les BMC. Cette année, Froome, Sagan, Dumoulin et leurs compagnons de route vont devoir effectuer le plus rapidement possible une boucle de 35,5km. Une petite boucle dans la Grande en somme, dont la team Sky est la grande favorite.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Ça va pédaler sec aujourd’hui à Cholet ! Place au contre-la-montre par équipe – le 49ème de l’histoire de l’épreuve – pour la 3ème étape du Tour. Le dernier en date, en 2015, avait était remporté par les BMC. Cette année, Froome, Sagan, Dumoulin et leurs compagnons de route vont devoir effectuer le plus rapidement possible une boucle de 35,5km. Une petite boucle dans la Grande en somme, dont la team Sky est la grande favorite.
(Crédit : AFP)

<p>Peter Sagan a frappé trois fois aujourd’hui. Victoire d’étape – sa neuvième depuis ses débuts sur le Tour -, maillot vert et maillot jaune. Une belle revanche pour le coureur slovaque, exclu de la Grande Boucle l’an passé, à la suite d’un sprint houleux lors de la quatrième étape de l’épreuve. Costaud.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Peter Sagan a frappé trois fois aujourd’hui. Victoire d’étape – sa neuvième depuis ses débuts sur le Tour -, maillot vert et maillot jaune. Une belle revanche pour le coureur slovaque, exclu de la Grande Boucle l’an passé, à la suite d’un sprint houleux lors de la quatrième étape de l’épreuve. Costaud.
(Crédit : Getty Images)

<p>Peter Sagan s’impose à La Roche-sur-Yon. Le triple champion du monde s’est adjugé la deuxième étape du Tour au terme d’un sprint haletant. A noter que le Tour a déjà fait deux “victimes”. L’Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana) et l’Ethiopien Tsgabu Gebremaryam ont en effet été contraints à l’abandon.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Peter Sagan s’impose à La Roche-sur-Yon. Le triple champion du monde s’est adjugé la deuxième étape du Tour au terme d’un sprint haletant. A noter que le Tour a déjà fait deux “victimes”. L’Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana) et l’Ethiopien Tsgabu Gebremaryam ont en effet été contraints à l’abandon.
(Crédit : AFP)

<p>Il se sera battu comme un lion sur plus de 160km. En dépit de son courage, Sylvain Chavanel ne sera pas parvenu à tenir la distance, abandonnant la tête de la course à une petite quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Le Tour est cruel, parfois.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Il se sera battu comme un lion sur plus de 160km. En dépit de son courage, Sylvain Chavanel ne sera pas parvenu à tenir la distance, abandonnant la tête de la course à une petite quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Le Tour est cruel, parfois.
(Crédit : AFP)

<p>Quand le Tour passe, la déco trépasse. Une éloquente illustration nous en est donné avec cet insolite habillage de fenêtre. Très bien pendant la Grande Boucle. Un peu moins dans le ton une fois les coureurs passés.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Quand le Tour passe, la déco trépasse. Une éloquente illustration nous en est donné avec cet insolite habillage de fenêtre. Très bien pendant la Grande Boucle. Un peu moins dans le ton une fois les coureurs passés.
(Crédit : AFP)

<p>La chaleur est écrasante aujourd’hui (plus de 32°). Autant dire que les coureurs ont éclusé quelques hectolitres durant la course.<br>(Crédit : Reuters) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La chaleur est écrasante aujourd’hui (plus de 32°). Autant dire que les coureurs ont éclusé quelques hectolitres durant la course.
(Crédit : Reuters)

<p>Tous les moyens sont bons pour apercevoir les coureurs du Tour. Si la majorité du public privilégie le bas-côté de la route, certains spectateurs font preuve d’un peu plus d’imagination.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Tous les moyens sont bons pour apercevoir les coureurs du Tour. Si la majorité du public privilégie le bas-côté de la route, certains spectateurs font preuve d’un peu plus d’imagination.
(Crédit : AFP)

<p>Echappé dès les premiers tours de roue ou presque, en compagnie de l’Autrichien Michael Gogl et de l’Australien Dion Smith, le vétéran du Tour Sylvain Chavanel a semé ses acolytes pour entamer un incroyable raid solitaire. A 90km de l’arrivée, il comptait près de 5 minutes d’avance sur le peloton. Une bien belle manière de célébrer sa 18ème Grande Boucle.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Echappé dès les premiers tours de roue ou presque, en compagnie de l’Autrichien Michael Gogl et de l’Australien Dion Smith, le vétéran du Tour Sylvain Chavanel a semé ses acolytes pour entamer un incroyable raid solitaire. A 90km de l’arrivée, il comptait près de 5 minutes d’avance sur le peloton. Une bien belle manière de célébrer sa 18ème Grande Boucle.
(Crédit : AFP)

<p>Le Tour de France est une des plus anciennes épreuves sportives de l’Hexagone. La preuve avec cette photo d’époque, où l’on voit distinctement trois chevaliers agiter des drapeaux pour soutenir les forçats de la route.<br>(Crédit : Getty Images) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le Tour de France est une des plus anciennes épreuves sportives de l’Hexagone. La preuve avec cette photo d’époque, où l’on voit distinctement trois chevaliers agiter des drapeaux pour soutenir les forçats de la route.
(Crédit : Getty Images)

<p>A en juger par le monde rassemblé au bord de la route, la Vendée est une authentique terre de cyclisme. Rarement, dans l’histoire récente du Tour, le public aura été aussi nombreux pour soutenir les coureurs.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

A en juger par le monde rassemblé au bord de la route, la Vendée est une authentique terre de cyclisme. Rarement, dans l’histoire récente du Tour, le public aura été aussi nombreux pour soutenir les coureurs.
(Crédit : AFP)

<p>La première attaque ne s’est pas fait attendre. Le trio Chavanel-Gogl-Smith s’est ainsi échappé dès les premiers kilomètres de l’étape. Un pari audacieux de la part du Français, qui vient tout juste de fêter ses 39 ans. La crise de la quarantaine avant l’heure ?<br>(Credit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La première attaque ne s’est pas fait attendre. Le trio Chavanel-Gogl-Smith s’est ainsi échappé dès les premiers kilomètres de l’étape. Un pari audacieux de la part du Français, qui vient tout juste de fêter ses 39 ans. La crise de la quarantaine avant l’heure ?
(Credit : AFP)

<p>Hier, Christopher Froome (Sky), grand favori de cette 105ème édition du Tour, a créé la sensation en chutant lors de la première étape de l’épreuve. Le quadruple vainqueur de la l’épreuve a abandonné 51 secondes dans les champs vendéens. Une mésaventure qui pourrait lui coûter cher à l’arrivée.<br>(Crédit : AFP </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Hier, Christopher Froome (Sky), grand favori de cette 105ème édition du Tour, a créé la sensation en chutant lors de la première étape de l’épreuve. Le quadruple vainqueur de la l’épreuve a abandonné 51 secondes dans les champs vendéens. Une mésaventure qui pourrait lui coûter cher à l’arrivée.
(Crédit : AFP

<p>Hier, c’était le jour des bleus (aucun lien avec l’équipe de France). Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) s’est en effet emparé du maillot jaune au terme de la première étape du Tour, pour sa première participation à l’épreuve. Une joie partagée par Kevin Ledanois (Fortuneo), maillot à pois pour son plongeon dans le grand bain de la Grande Boucle.<br>(Crédit : AFP) </p>
JUT_4973

Hier, c’était le jour des bleus (aucun lien avec l’équipe de France). Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) s’est en effet emparé du maillot jaune au terme de la première étape du Tour, pour sa première participation à l’épreuve. Une joie partagée par Kevin Ledanois (Fortuneo), maillot à pois pour son plongeon dans le grand bain de la Grande Boucle.
(Crédit : AFP)

<p>Aujourd’hui, le thermomètre dépasse allègrement les 30° en Vendée. Fort heureusement pour les spectateurs massés sur le bord de la route, les caravanes publicitaires assurent le rafraîchissement.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Aujourd’hui, le thermomètre dépasse allègrement les 30° en Vendée. Fort heureusement pour les spectateurs massés sur le bord de la route, les caravanes publicitaires assurent le rafraîchissement.
(Crédit : AFP)

<p>C’est parti pour la deuxième étape du Tour. Les coureurs vont devoir relier Mouilleron-Saint-Germain, terre de naissance du « Père la Victoire » Georges Clémenceau, à La Roche-sur-Yon, préfecture de la Vendée, qui n’avait plus accueilli le tour depuis 80 ans. Le Tour, une longue histoire.<br>(Crédit : AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est parti pour la deuxième étape du Tour. Les coureurs vont devoir relier Mouilleron-Saint-Germain, terre de naissance du « Père la Victoire » Georges Clémenceau, à La Roche-sur-Yon, préfecture de la Vendée, qui n’avait plus accueilli le tour depuis 80 ans. Le Tour, une longue histoire.
(Crédit : AFP)

<p>Le premier maillot jaune du Tour 2018 est pour le vainqueur du jour, Fernando Gaviria. Il devient le premier Colombien à porter ce maillot jaune depuis… 2003 ! (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le premier maillot jaune du Tour 2018 est pour le vainqueur du jour, Fernando Gaviria. Il devient le premier Colombien à porter ce maillot jaune depuis… 2003 ! (crédit AFP)

<p>Un virage mal négocié et c’est la chute pour Christopher Froome (Team Sky), à seulement 5 km de la ligne d’arrivée. On le voit ici porter son vélo, à côté de Jasper De Buyst (Lotto-Soudal), également pris dans la chute. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Un virage mal négocié et c’est la chute pour Christopher Froome (Team Sky), à seulement 5 km de la ligne d’arrivée. On le voit ici porter son vélo, à côté de Jasper De Buyst (Lotto-Soudal), également pris dans la chute. (crédit AFP)

<p>Cette photographie sera sans conteste l’une des plus fortes de ce Tour de France 2018. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Cette photographie sera sans conteste l’une des plus fortes de ce Tour de France 2018. (crédit AFP)

<p>C’est le Français Kévin Ledanois (Fortuneo-Samsic) qui portera le maillot à pois de meilleur grimpeur demain. Il a passé la ligne de la seule difficulté du jour en tête. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est le Français Kévin Ledanois (Fortuneo-Samsic) qui portera le maillot à pois de meilleur grimpeur demain. Il a passé la ligne de la seule difficulté du jour en tête. (crédit AFP)

<p>La première étape de ce Tour 2018 est remportée par le Colombien Fernando Gaviria (Quickstep), au terme d’un sprint parfaitement mené. Il devance Peter Sagan et Marcel Kittel. Gaviria prend, par la même occasion, le maillot jaune ! (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

La première étape de ce Tour 2018 est remportée par le Colombien Fernando Gaviria (Quickstep), au terme d’un sprint parfaitement mené. Il devance Peter Sagan et Marcel Kittel. Gaviria prend, par la même occasion, le maillot jaune ! (crédit AFP)

<p>Le Tour ne pouvait pas plus mal commencer pour Christopher Froome ! Le coureur de la Team Sky a été victime d’une chute dans les 10 derniers kilomètres. Sans gravité, cette chute lui a tout de même coûté 50 secondes de retard sur la ligne d’arrivée. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Le Tour ne pouvait pas plus mal commencer pour Christopher Froome ! Le coureur de la Team Sky a été victime d’une chute dans les 10 derniers kilomètres. Sans gravité, cette chute lui a tout de même coûté 50 secondes de retard sur la ligne d’arrivée. (crédit AFP)

<p>Christopher Froome est bien entouré par sa Team Sky. Les épouvantails de ce Tour de France 2018 ? (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Christopher Froome est bien entouré par sa Team Sky. Les épouvantails de ce Tour de France 2018 ? (crédit AFP)

<p>Une 4L, un vélo sur le toit, un drapeau français et de la joie… C’est aussi ça le Tour de France ! (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Une 4L, un vélo sur le toit, un drapeau français et de la joie… C’est aussi ça le Tour de France ! (crédit AFP)

<p>Les traditionnelles caravanes publicitaires, qui distribuent des cadeaux avant la course, sont bien évidemment présentes. Au plus grand bonheur des nombreux spectateurs qui se massent au bord des routes. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Les traditionnelles caravanes publicitaires, qui distribuent des cadeaux avant la course, sont bien évidemment présentes. Au plus grand bonheur des nombreux spectateurs qui se massent au bord des routes. (crédit AFP)

<p>Des Australiens se sont glissés le long des routes du Tour de France. On risque de les revoir ! (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Des Australiens se sont glissés le long des routes du Tour de France. On risque de les revoir ! (crédit AFP)

<p>C’est sous un ciel bleu parsemé de nuages blancs que Yoann Offredo, Jérôme Cousin et Kévin Ledanois ont pris la poudre d’escampette. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

C’est sous un ciel bleu parsemé de nuages blancs que Yoann Offredo, Jérôme Cousin et Kévin Ledanois ont pris la poudre d’escampette. (crédit AFP)

<p>Christopher Froome, qui a finalement pris le départ du Tour après des soupçons de dopage, n’a pas que des amis dans les spectateurs du Tour de France. (crédit AFP) </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

Christopher Froome, qui a finalement pris le départ du Tour après des soupçons de dopage, n’a pas que des amis dans les spectateurs du Tour de France. (crédit AFP)

<p>undefined </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

undefined

<p>undefined </p>
Tour de France 2018 : les plus belles photos de la Grande Boucle

undefined

À lire aussi