"Charles Leclerc et Sebastian Vettel méritaient la victoire en Russie. Pas Ferrari"

Alors que la Scuderia semblait promise à un nouveau doublé à Sotchi lors du Grand Prix de Russie, le Cheval cabré a dû se contenter de la seule 3e place du Monégasque, le quadruple champion du monde allemand ayant abandonné, trahi par son moteur. Le responsable de ce pitoyable naufrage ? Sans hésiter, le management pour notre spécialiste F1 Sarah Frise.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi