FFF - Rousselot : ''Une trahison de la parole donnée''

Jacques Rousselot, battu par Noël Le Graët lors des élections pour la présidence de la FFF, en avait gros sur le coeur hier soir. ''La famille du football est particulière'', assurait le patron de Nancy qui du coup a précisé qu'il n'y a ''plus d'urgence'' à trouver un éventuel repreneur pour le club lorrain.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages